PROJET AUTOBLOG


actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

Site original : actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

⇐ retour index

Comment trouver un prêt même si votre dossier de crédit est mauvais ?

Monday 12 September 2016 à 10:37
Bonne question ! Car désormais les prêts pour les particuliers sont sérieusement 'encadrés' et lorsque votre dossier de crédit est plus que mauvais cela peut parfois être ' mission impossible '. Il existe cependant des solutions, mais qui se doivent d'être prises en toutes connaissances de causes.Vous êtes totalement dans la " mouise " financière et vous recherchez quand même une solution, provisoire de ( petit ) crédit ?
Pas évident du tout, mais il y a quand même certains moyens qui existent, notamment via Internet; la seule chose est surtout de ne pas faire n'importe quoi, de bien réfléchir et choisir, et surtout de le faire en toute conscience des éventuelles conséquences de cette nouvelle demande de prêt qui va ensuite s'ajouter à tous vos problèmes ...

Votre dossier de crédit : attention danger !!!

Si vous vous trouvez déjà dans une situation de " surendettement ", dans une situation plus que grave et critique au niveau de vos finances personnelles, la solution de faire une demande de prêt existe, oui, certes, mais il ne s'agit pas de faire tout et n'importe quoi, et surtout n'importe comment !!!
Vous risqueriez de vous passez vous-même " la corde autour du cou pour mieux vous pendre " !
Lorsque vous contactez votre banque, pour un prête personnel, à la consommation ou autre, un dossier de crédit est mis en place, en premier lieu, pour évaluer 'votre' situation; si celle-ci est mauvaise, la banque vous refusera d'office car certaines limites imposées par les Textes et les règles du crédit, de l'endettement, de votre capacité à pouvoir ensuite rembourser, existent bel et bien. L'on peut toujours parvenir à les contourner ( ce que nous incite à faire certains grands groupes, via des " cartes " de fidélité et autres ... ), MAIS là, les risques, et surtout les conséquences peuvent être véritablement plus que dangereux.
La " Banque " a déjà refusé votre demande de prêt ? = c'est le premier signal d'alarme à prendre en considération, très au sérieux.
prêt d'argent
prêt d'argent : un crédit n'est jamais gratuit !
SI, vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, il existe des solutions telles le ' regroupement de crédits ', via d'autres organismes, souvent moins scrupuleux, mais qui ne prennent pas trop en compte les " personnes " en tant qu'entité réellement humaine.
SI, malgré tout et encore une fois, vous n'y parvenez pas, sur le Net, pour des solutions de prêts, petits, existent quand même, en ligne, car le plus souvent elles passeront outre nos " Lois ", en se positionnant dans d'autres conditions législatives et géographiques.
Donc, SI votre dossier de crédit est plus que mauvais et que vous recherchez quand même un prêt personnel, cela reste faisable, mais il faut surtout en connaître toutes les conditions ET les contraintes .
Il est toujours possible de réussir à trouver un prêt d'argent sans enquête de crédit et déposé le jour même dans votre compte , mais cela relève véritablement du ' casse-tête ' et, surtout, d'un certain mode de prise de conscience de votre part de là ... où vous vous embarquez.
Une situation de surendettement réelle se doit de ne pas être prise à la légère, car c'est votre intégrité personnelle toute entière qui peut en être affectée.

Comment, pourquoi et où trouver un nouveau crédit personnel ?

Comment trouver un autre prêt ?
Si vous avez été refusé de quasiment partout, en ' fouinant ' tant soit peu, vous pouvez y parvenir quand même, mais il faut savoir que les conditions seront plus que draconiennes et coûteuses.
Pourquoi ajouter encore des créances ?
Une question qui contient elle-même 'sa' réponse !!! A moins que ce ne soit vraiment ' que ' provisoire et très limité dans le temps, mieux vaut éviter à tous prix.
Où trouver le prêt impossible qui va me dépanner ?
Certainement pas ni dans votre banque, ni dans les gros organismes de prêt pour les particuliers, mais il existe cependant certains ' courtiers ', certains ' prêteurs ', le plus souvent en ligne, qui peuvent vous accorder de tels avantages quand même; reste à bien connaître et leurs conditions, et surtout les délais et TAUX de remboursement, car s'il prennent des risques en vous attribuant de telles sommes, dans de telles circonstances, ce n'est pas pour rien ...

Argent rapide et sans enquête : bien comprendre le système de ces prêts.

Quelques explications, vite fait, ensuite ce sera à vous, à vous seuls, de prendre 'votre' décision d'effectuer ou non ce genre de demande qui certes est souvent vraiment très rapide, mais qui est aussi très contraignante.
Dans la très grande majorité des cas:
- l'on vous demande en priorité d'être majeur Et d'avoir un revenu STABLE, donc là les choses sont déjà très clairement établies.
- l'on vous demande également de prouver votre " solvabilité " en fournissant des documents tels que des relevés bancaires, des spécimen de chèques ou des RIB, des photocopies de diverses pièces d'identité.
- le prêts, attribués dans de tels conditions, sont limités au niveau du montant, genre de 500 à 1000 ( 1500 ... ) euros.
- des remboursement étalés sur une très courte période: en général sur 4 à 8 mois, voire parfois 12 à 15.
- des taux très élevés pouvant varier de 25 à 35%, auxquels viennent également s'ajouter les divers autres frais.
taux d’intérêt
taux d’intérêt : attention au montants !!!
Alors, lisez, relisez bien tout cela, car même s'il est souvent noté dans les petites lignes ( vous savez celles qui sont toujours bien cachées !) des choses du genre : " Utilisé de façon responsable, le prêt à court terme peut être une bonne solution pour vous. Cependant, un prêt à court terme génère des intérêts plus élevés qu’un prêt fait dans une institution financière locale. Il doit donc être utilisé le moins fréquemment possible ou dans les cas où il n’y aurait pas d’autres alternatives disponibles à un taux d’intérêt moins élevé. ". Il n'en demeure pas moins que c'est " vous " qui souscrivez et donc " vous " qui devrez assumer tout cela !
Alors .... réfléchissez à plus que deux fois avant ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Comment trouver un prêt même si votre dossier de crédit est mauvais ?

Monday 12 September 2016 à 10:37
Bonne question ! Car désormais les prêts pour les particuliers sont sérieusement 'encadrés' et lorsque votre dossier de crédit est plus que mauvais cela peut parfois être ' mission impossible '. Il existe cependant des solutions, mais qui se doivent d'être prises en toutes connaissances de causes.Vous êtes totalement dans la " mouise " financière et vous recherchez quand même une solution, provisoire de ( petit ) crédit ?
Pas évident du tout, mais il y a quand même certains moyens qui existent, notamment via Internet; la seule chose est surtout de ne pas faire n'importe quoi, de bien réfléchir et choisir, et surtout de le faire en toute conscience des éventuelles conséquences de cette nouvelle demande de prêt qui va ensuite s'ajouter à tous vos problèmes ...

Votre dossier de crédit : attention danger !!!

Si vous vous trouvez déjà dans une situation de " surendettement ", dans une situation plus que grave et critique au niveau de vos finances personnelles, la solution de faire une demande de prêt existe, oui, certes, mais il ne s'agit pas de faire tout et n'importe quoi, et surtout n'importe comment !!!
Vous risqueriez de vous passez vous-même " la corde autour du cou pour mieux vous pendre " !
Lorsque vous contactez votre banque, pour un prête personnel, à la consommation ou autre, un dossier de crédit est mis en place, en premier lieu, pour évaluer 'votre' situation; si celle-ci est mauvaise, la banque vous refusera d'office car certaines limites imposées par les Textes et les règles du crédit, de l'endettement, de votre capacité à pouvoir ensuite rembourser, existent bel et bien. L'on peut toujours parvenir à les contourner ( ce que nous incite à faire certains grands groupes, via des " cartes " de fidélité et autres ... ), MAIS là, les risques, et surtout les conséquences peuvent être véritablement plus que dangereux.
La " Banque " a déjà refusé votre demande de prêt ? = c'est le premier signal d'alarme à prendre en considération, très au sérieux.
prêt d'argent
prêt d'argent : un crédit n'est jamais gratuit !
SI, vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, il existe des solutions telles le ' regroupement de crédits ', via d'autres organismes, souvent moins scrupuleux, mais qui ne prennent pas trop en compte les " personnes " en tant qu'entité réellement humaine.
SI, malgré tout et encore une fois, vous n'y parvenez pas, sur le Net, pour des solutions de prêts, petits, existent quand même, en ligne, car le plus souvent elles passeront outre nos " Lois ", en se positionnant dans d'autres conditions législatives et géographiques.
Donc, SI votre dossier de crédit est plus que mauvais et que vous recherchez quand même un prêt personnel, cela reste faisable, mais il faut surtout en connaître toutes les conditions ET les contraintes .
Il est toujours possible de réussir à trouver un prêt d'argent sans enquête de crédit et déposé le jour même dans votre compte , mais cela relève véritablement du ' casse-tête ' et, surtout, d'un certain mode de prise de conscience de votre part de là ... où vous vous embarquez.
Une situation de surendettement réelle se doit de ne pas être prise à la légère, car c'est votre intégrité personnelle toute entière qui peut en être affectée.

Comment, pourquoi et où trouver un nouveau crédit personnel ?

Comment trouver un autre prêt ?
Si vous avez été refusé de quasiment partout, en ' fouinant ' tant soit peu, vous pouvez y parvenir quand même, mais il faut savoir que les conditions seront plus que draconiennes et coûteuses.
Pourquoi ajouter encore des créances ?
Une question qui contient elle-même 'sa' réponse !!! A moins que ce ne soit vraiment ' que ' provisoire et très limité dans le temps, mieux vaut éviter à tous prix.
Où trouver le prêt impossible qui va me dépanner ?
Certainement pas ni dans votre banque, ni dans les gros organismes de prêt pour les particuliers, mais il existe cependant certains ' courtiers ', certains ' prêteurs ', le plus souvent en ligne, qui peuvent vous accorder de tels avantages quand même; reste à bien connaître et leurs conditions, et surtout les délais et TAUX de remboursement, car s'il prennent des risques en vous attribuant de telles sommes, dans de telles circonstances, ce n'est pas pour rien ...

Argent rapide et sans enquête : bien comprendre le système de ces prêts.

Quelques explications, vite fait, ensuite ce sera à vous, à vous seuls, de prendre 'votre' décision d'effectuer ou non ce genre de demande qui certes est souvent vraiment très rapide, mais qui est aussi très contraignante.
Dans la très grande majorité des cas:
- l'on vous demande en priorité d'être majeur Et d'avoir un revenu STABLE, donc là les choses sont déjà très clairement établies.
- l'on vous demande également de prouver votre " solvabilité " en fournissant des documents tels que des relevés bancaires, des spécimen de chèques ou des RIB, des photocopies de diverses pièces d'identité.
- le prêts, attribués dans de tels conditions, sont limités au niveau du montant, genre de 500 à 1000 ( 1500 ... ) euros.
- des remboursement étalés sur une très courte période: en général sur 4 à 8 mois, voire parfois 12 à 15.
- des taux très élevés pouvant varier de 25 à 35%, auxquels viennent également s'ajouter les divers autres frais.
taux d’intérêt
taux d’intérêt : attention au montants !!!
Alors, lisez, relisez bien tout cela, car même s'il est souvent noté dans les petites lignes ( vous savez celles qui sont toujours bien cachées !) des choses du genre : " Utilisé de façon responsable, le prêt à court terme peut être une bonne solution pour vous. Cependant, un prêt à court terme génère des intérêts plus élevés qu’un prêt fait dans une institution financière locale. Il doit donc être utilisé le moins fréquemment possible ou dans les cas où il n’y aurait pas d’autres alternatives disponibles à un taux d’intérêt moins élevé. ". Il n'en demeure pas moins que c'est " vous " qui souscrivez et donc " vous " qui devrez assumer tout cela !
Alors .... réfléchissez à plus que deux fois avant ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Comment trouver un prêt même si votre dossier de crédit est mauvais ?

Monday 12 September 2016 à 10:37
Bonne question ! Car désormais les prêts pour les particuliers sont sérieusement 'encadrés' et lorsque votre dossier de crédit est plus que mauvais cela peut parfois être ' mission impossible '. Il existe cependant des solutions, mais qui se doivent d'être prises en toutes connaissances de causes.Vous êtes totalement dans la " mouise " financière et vous recherchez quand même une solution, provisoire de ( petit ) crédit ?
Pas évident du tout, mais il y a quand même certains moyens qui existent, notamment via Internet; la seule chose est surtout de ne pas faire n'importe quoi, de bien réfléchir et choisir, et surtout de le faire en toute conscience des éventuelles conséquences de cette nouvelle demande de prêt qui va ensuite s'ajouter à tous vos problèmes ...

Votre dossier de crédit : attention danger !!!

Si vous vous trouvez déjà dans une situation de " surendettement ", dans une situation plus que grave et critique au niveau de vos finances personnelles, la solution de faire une demande de prêt existe, oui, certes, mais il ne s'agit pas de faire tout et n'importe quoi, et surtout n'importe comment !!!
Vous risqueriez de vous passez vous-même " la corde autour du cou pour mieux vous pendre " !
Lorsque vous contactez votre banque, pour un prête personnel, à la consommation ou autre, un dossier de crédit est mis en place, en premier lieu, pour évaluer 'votre' situation; si celle-ci est mauvaise, la banque vous refusera d'office car certaines limites imposées par les Textes et les règles du crédit, de l'endettement, de votre capacité à pouvoir ensuite rembourser, existent bel et bien. L'on peut toujours parvenir à les contourner ( ce que nous incite à faire certains grands groupes, via des " cartes " de fidélité et autres ... ), MAIS là, les risques, et surtout les conséquences peuvent être véritablement plus que dangereux.
La " Banque " a déjà refusé votre demande de prêt ? = c'est le premier signal d'alarme à prendre en considération, très au sérieux.
prêt d'argent
prêt d'argent : un crédit n'est jamais gratuit !
SI, vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, il existe des solutions telles le ' regroupement de crédits ', via d'autres organismes, souvent moins scrupuleux, mais qui ne prennent pas trop en compte les " personnes " en tant qu'entité réellement humaine.
SI, malgré tout et encore une fois, vous n'y parvenez pas, sur le Net, pour des solutions de prêts, petits, existent quand même, en ligne, car le plus souvent elles passeront outre nos " Lois ", en se positionnant dans d'autres conditions législatives et géographiques.
Donc, SI votre dossier de crédit est plus que mauvais et que vous recherchez quand même un prêt personnel, cela reste faisable, mais il faut surtout en connaître toutes les conditions ET les contraintes .
Il est toujours possible de réussir à trouver un prêt d'argent sans enquête de crédit et déposé le jour même dans votre compte , mais cela relève véritablement du ' casse-tête ' et, surtout, d'un certain mode de prise de conscience de votre part de là ... où vous vous embarquez.
Une situation de surendettement réelle se doit de ne pas être prise à la légère, car c'est votre intégrité personnelle toute entière qui peut en être affectée.

Comment, pourquoi et où trouver un nouveau crédit personnel ?

Comment trouver un autre prêt ?
Si vous avez été refusé de quasiment partout, en ' fouinant ' tant soit peu, vous pouvez y parvenir quand même, mais il faut savoir que les conditions seront plus que draconiennes et coûteuses.
Pourquoi ajouter encore des créances ?
Une question qui contient elle-même 'sa' réponse !!! A moins que ce ne soit vraiment ' que ' provisoire et très limité dans le temps, mieux vaut éviter à tous prix.
Où trouver le prêt impossible qui va me dépanner ?
Certainement pas ni dans votre banque, ni dans les gros organismes de prêt pour les particuliers, mais il existe cependant certains ' courtiers ', certains ' prêteurs ', le plus souvent en ligne, qui peuvent vous accorder de tels avantages quand même; reste à bien connaître et leurs conditions, et surtout les délais et TAUX de remboursement, car s'il prennent des risques en vous attribuant de telles sommes, dans de telles circonstances, ce n'est pas pour rien ...

Argent rapide et sans enquête : bien comprendre le système de ces prêts.

Quelques explications, vite fait, ensuite ce sera à vous, à vous seuls, de prendre 'votre' décision d'effectuer ou non ce genre de demande qui certes est souvent vraiment très rapide, mais qui est aussi très contraignante.
Dans la très grande majorité des cas:
- l'on vous demande en priorité d'être majeur Et d'avoir un revenu STABLE, donc là les choses sont déjà très clairement établies.
- l'on vous demande également de prouver votre " solvabilité " en fournissant des documents tels que des relevés bancaires, des spécimen de chèques ou des RIB, des photocopies de diverses pièces d'identité.
- le prêts, attribués dans de tels conditions, sont limités au niveau du montant, genre de 500 à 1000 ( 1500 ... ) euros.
- des remboursement étalés sur une très courte période: en général sur 4 à 8 mois, voire parfois 12 à 15.
- des taux très élevés pouvant varier de 25 à 35%, auxquels viennent également s'ajouter les divers autres frais.
taux d’intérêt
taux d’intérêt : attention au montants !!!
Alors, lisez, relisez bien tout cela, car même s'il est souvent noté dans les petites lignes ( vous savez celles qui sont toujours bien cachées !) des choses du genre : " Utilisé de façon responsable, le prêt à court terme peut être une bonne solution pour vous. Cependant, un prêt à court terme génère des intérêts plus élevés qu’un prêt fait dans une institution financière locale. Il doit donc être utilisé le moins fréquemment possible ou dans les cas où il n’y aurait pas d’autres alternatives disponibles à un taux d’intérêt moins élevé. ". Il n'en demeure pas moins que c'est " vous " qui souscrivez et donc " vous " qui devrez assumer tout cela !
Alors .... réfléchissez à plus que deux fois avant ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Le travail en hauteur : risques et prévention.

Saturday 10 September 2016 à 17:41
Quelles que soient les circonstances, le travail en hauteur est toujours un travail à risques ! Il existe diverses réglementations, mais il existe surtout la règle du ' bon sens ' et des outils simples et efficaces, tels des harnais de sécurité, fort utiles dans bien des cas.Lorsque vous montez, simplement, sur une échelle, ne vous étonnez pas, si vous vous retrouvez par terre, d'avoir de sérieux problèmes ! Une échelle peu stable est un véritable engin de mort !!!
Et, en matière de travail en hauteur, tout peut se révéler être situation à risque.
La prévention n'est pas un vain mot dans ce cas !
Il faut donc prendre le maximum de précautions, aussi bien celles qui sont imposées par le Code du Travail, que celles qui relèvent encore plus simplement de la règle du " bon sens ", afin de pouvoir travailler dans des conditions de sécurité maximales.

Le travail en hauteur : que disent les textes ?

Si l'on a bien établi que, après les accidents de la circulation, ceux qui sont liés, de près ou de loin, au travail en hauteur constituent bel et bien la deuxième cause d'accidents du travail, au niveau des accidents mortels, ET la troisième au niveau des incapacités permanentes, en plus, peu de gens, patrons ou ouvriers, semblent malheureusement y être réellement sensibles ( ça n'arrive qu'aux autres = NON ! ).
En France.
En France, à par quelques recommandations, quelques statistiques, rien n'existe véritablement au niveau des textes de Loi !!!
Comme il n'y a pas de réelle définition du " travail en hauteur ", il incombe ' simplement ' au responsable de chantier d'évaluer les différents risques afin de mettre en place diverses mesures de sécurité et de prévention, telles que: échafaudage, garde corps, harnais, longes, cordes, filets, etc ...
Tout se doit d'être conforme, finalement, aux divers principes généraux de prévention, qui sont développés dans le Code du Travail ( article L.4121-2 ), laissant alors la porte ouverte à tous les bus, à toutes les négligences même souvent.
Il serait peut-être grand temps de s'y mettre là, non ?
Au Québec.
Au Canada, l'on n'est guère mieux nanti finalement. Il existe bel est bien une ' réglementation ', intitulée " règlement sur la santé et la sécurité du travail " qui se veut développer ces différents points, mais qui finit par être tellement vaste et dispersée que bien peu de ces réelles notions de sécurité, de prévention, liée aux accidents dus à la hauteur sont totalement noyés dans la masse ...
travail en hauteur
travail en hauteur : une situation  à haut risque !
Et ... de partout aileurs !
L'on a beau le dire et le répéter, même les notions de danger, preuves et statistiques à l'appui ne semblent malheureusement pas inquiéter beaucoup de monde. Au niveau des employeurs, leur signaler que des équipements de protection pour assurer la sécurité de vos employés lors des travaux en hauteur existent dans tous les domaines, comme au niveau des ouvriers eux-mêmes, insouciants, inconscients, ou trop pressés, les accidents, le plus souvent très graves, liés au travail en hauteur, continuent de se produire sans réelles avancés au niveau de la mise en place obligatoire et systématique de mesures de sécurité ou de prévention.
C'est quand même aberrant et plus que regrettable !

Les mesures de prévention à mettre en place.

Ces 'mesures', implicitement définies par les textes ( .... :) ) sont donc très nombreuses et peuvent être appliquées à toute sorte de travail en hauteur. L'initiative de leur mise en place revient à la décision du ' patron ', revient également à la bonne jugeote de l'ouvrier, encore faut-il en avoir la volonté, les moyens financiers, et surtout l'esprit de bon sens nécessaire à 'sa' sécurité.
L'on peut mettre en avant deux grands principes de base:
- la protection collective.
à l'aide de garde-corps ou autre main courante, entre autres.
- la protection individuelle.
Avec, par exemples, la mise en place de système de liaison comme les longes, de dispositifs de préhension du corps comme les harnais de sécurité, ou divers autres équipements, entretenus, vérifiés, fiables ...
Des mesures, des moyens de prévention, en matière de travail en hauteur, ce n'est pas ce qui manque, comme toujours d'ailleurs, encore faut-il qu'elles soient réellement mises en place, qu'elles soient efficaces et ne soient surtout pas simplement ' occasionnelles '.
L'on ne devrait pas travailler sans que aucune mesure de protection, si simple ou basique qu'elle puisse être ne soit mise en place !

Le harnais de sécurité : une des solutions efficaces.

Le " harnais de sécurité " constitue l'une des mesures de protection individuelle, contre les chutes liées à la hauteur qui se trouve être parmi les plus simples, les plus efficaces, liée au bon sens pratique.
Il peut réussir à atténuer les dangers, les effets d'une chute et il est très souvent accompagné d'une longe, d'une corde de sécurité ou corde de travail, et d'un point d'ancrage sécurisant pour en renforcer l'effet.
Un matériel simple et pratique MAIS  qui se doit d'être, aussi, vérifié régulièrement, installé correctement, et utilisé dans les règles de l'Art. La sécurité n'a pas de prix !!!
harnais de sécurité
harnais de sécurité : une mesure de prévention qui devrait être obligatoire !
Législation du Travail, certes, mais bon sens avant tout : imagineriez-vous un alpiniste se lançant à l'assaut d'une paroi verticale, ... et dangereuse, sans être, au moins encordé, sans harnais anti-chute, sans aucune mesure de sécurité ???
Ben, non ... alors ... ?
Et le harnais de sécurité n'est qu'un simple exemple  de toutes les mesures de prévention qui peuvent ( et devraient ! ) être mise en place lors de tout travail en hauteur ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Le travail en hauteur : risques et prévention.

Saturday 10 September 2016 à 17:41
Quelles que soient les circonstances, le travail en hauteur est toujours un travail à risques ! Il existe diverses réglementations, mais il existe surtout la règle du ' bon sens ' et des outils simples et efficaces, tels des harnais de sécurité, fort utiles dans bien des cas.Lorsque vous montez, simplement, sur une échelle, ne vous étonnez pas, si vous vous retrouvez par terre, d'avoir de sérieux problèmes ! Une échelle peu stable est un véritable engin de mort !!!
Et, en matière de travail en hauteur, tout peut se révéler être situation à risque.
La prévention n'est pas un vain mot dans ce cas !
Il faut donc prendre le maximum de précautions, aussi bien celles qui sont imposées par le Code du Travail, que celles qui relèvent encore plus simplement de la règle du " bon sens ", afin de pouvoir travailler dans des conditions de sécurité maximales.

Le travail en hauteur : que disent les textes ?

Si l'on a bien établi que, après les accidents de la circulation, ceux qui sont liés, de près ou de loin, au travail en hauteur constituent bel et bien la deuxième cause d'accidents du travail, au niveau des accidents mortels, ET la troisième au niveau des incapacités permanentes, en plus, peu de gens, patrons ou ouvriers, semblent malheureusement y être réellement sensibles ( ça n'arrive qu'aux autres = NON ! ).
En France.
En France, à par quelques recommandations, quelques statistiques, rien n'existe véritablement au niveau des textes de Loi !!!
Comme il n'y a pas de réelle définition du " travail en hauteur ", il incombe ' simplement ' au responsable de chantier d'évaluer les différents risques afin de mettre en place diverses mesures de sécurité et de prévention, telles que: échafaudage, garde corps, harnais, longes, cordes, filets, etc ...
Tout se doit d'être conforme, finalement, aux divers principes généraux de prévention, qui sont développés dans le Code du Travail ( article L.4121-2 ), laissant alors la porte ouverte à tous les bus, à toutes les négligences même souvent.
Il serait peut-être grand temps de s'y mettre là, non ?
Au Québec.
Au Canada, l'on n'est guère mieux nanti finalement. Il existe bel est bien une ' réglementation ', intitulée " règlement sur la santé et la sécurité du travail " qui se veut développer ces différents points, mais qui finit par être tellement vaste et dispersée que bien peu de ces réelles notions de sécurité, de prévention, liée aux accidents dus à la hauteur sont totalement noyés dans la masse ...
travail en hauteur
travail en hauteur : une situation  à haut risque !
Et ... de partout aileurs !
L'on a beau le dire et le répéter, même les notions de danger, preuves et statistiques à l'appui ne semblent malheureusement pas inquiéter beaucoup de monde. Au niveau des employeurs, leur signaler que des équipements de protection pour assurer la sécurité de vos employés lors des travaux en hauteur existent dans tous les domaines, comme au niveau des ouvriers eux-mêmes, insouciants, inconscients, ou trop pressés, les accidents, le plus souvent très graves, liés au travail en hauteur, continuent de se produire sans réelles avancés au niveau de la mise en place obligatoire et systématique de mesures de sécurité ou de prévention.
C'est quand même aberrant et plus que regrettable !

Les mesures de prévention à mettre en place.

Ces 'mesures', implicitement définies par les textes ( .... :) ) sont donc très nombreuses et peuvent être appliquées à toute sorte de travail en hauteur. L'initiative de leur mise en place revient à la décision du ' patron ', revient également à la bonne jugeote de l'ouvrier, encore faut-il en avoir la volonté, les moyens financiers, et surtout l'esprit de bon sens nécessaire à 'sa' sécurité.
L'on peut mettre en avant deux grands principes de base:
- la protection collective.
à l'aide de garde-corps ou autre main courante, entre autres.
- la protection individuelle.
Avec, par exemples, la mise en place de système de liaison comme les longes, de dispositifs de préhension du corps comme les harnais de sécurité, ou divers autres équipements, entretenus, vérifiés, fiables ...
Des mesures, des moyens de prévention, en matière de travail en hauteur, ce n'est pas ce qui manque, comme toujours d'ailleurs, encore faut-il qu'elles soient réellement mises en place, qu'elles soient efficaces et ne soient surtout pas simplement ' occasionnelles '.
L'on ne devrait pas travailler sans que aucune mesure de protection, si simple ou basique qu'elle puisse être ne soit mise en place !

Le harnais de sécurité : une des solutions efficaces.

Le " harnais de sécurité " constitue l'une des mesures de protection individuelle, contre les chutes liées à la hauteur qui se trouve être parmi les plus simples, les plus efficaces, liée au bon sens pratique.
Il peut réussir à atténuer les dangers, les effets d'une chute et il est très souvent accompagné d'une longe, d'une corde de sécurité ou corde de travail, et d'un point d'ancrage sécurisant pour en renforcer l'effet.
Un matériel simple et pratique MAIS  qui se doit d'être, aussi, vérifié régulièrement, installé correctement, et utilisé dans les règles de l'Art. La sécurité n'a pas de prix !!!
harnais de sécurité
harnais de sécurité : une mesure de prévention qui devrait être obligatoire !
Législation du Travail, certes, mais bon sens avant tout : imagineriez-vous un alpiniste se lançant à l'assaut d'une paroi verticale, ... et dangereuse, sans être, au moins encordé, sans harnais anti-chute, sans aucune mesure de sécurité ???
Ben, non ... alors ... ?
Et le harnais de sécurité n'est qu'un simple exemple  de toutes les mesures de prévention qui peuvent ( et devraient ! ) être mise en place lors de tout travail en hauteur ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -