PROJET AUTOBLOG


actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

Site original : actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

⇐ retour index

Amy Johnson : une aviatrice morte accidentellement .

Saturday 1 July 2017 à 11:12
Amy Johnson, une pionnière de l'aviation fut la première femme a réussir, seule, un vol entre le Royaume-Uni et l'Australie, un périple de plus de 19 000 kilomètres. Elle n'eut malheureusement pas beaucoup le temps de poursuivre cette carrière et trouva la mort lors d'un convoi d'avions de la RAF.Il en est de certains personnages, souvent d’exception, comme pour beaucoup d'autres; la chance leur sourit à bien des moments, puis brutalement la Vie décide de tout arrêter !
Amy Johnson, est de ceux-ci. Après avoir fait l'admiration de ses pairs, après avoir montré de quoi une femme aviatrice pouvait être capable, le destin s'est soudainement déchaîné sur elle. C'est ainsi que nous (re)découvrons qui était cette pionnière de l'aviation, à l'occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Amy Johson enchaîne les records.

Amy Johson fut la première britannique à obtenir une licence de mécanicienne au sol. En 1929 elle obtint le permis " A " de pilote puis se lança dans l'Aviation, un monde dans lequel elle fut très vite reconnu grâce aux prouesses qu'elle effectua.
- En mai 1930, elle vole en solo et établit un nouveau record: relier Croydon, au sud de Londres à Port Darwin, en Australie. Un périple de 19 110 kilomètres réalisé entre le 5 et le 24 mai, à bord de son avion , devenu célèbre lui aussi, baptisé " Gipsy Moth " que l'on peut maintenant voir au Science Museum de Londres. Elle fit alors l'admiration de beaucoup et gagna la reconnaissance de ses pairs. Tout va alors s'enchaîner très rapidement et une pluie de records nouveaux l'attend...
- En juillet 1931, avec son copilote Jack Humphreys elle fait partie du premier vol effectué entre Londres et Moscou, en une seule traite parcourant les 2830 kilomètres de distance en près de 21 heures.
- En 1932, ils établissent un record de vitesse entre le Royaume-Uni et le Japon.
- Le 18 novembre 1932, elle bat le record de son mari Jim Mollison en reliant Londres à Le Cap, en 4 jours, 6 heures, 53 minutes avec 5 escales, à bord d'un avion baptisé " Desert Cloud ".
- En juin 1933, ils franchissent tous deux l'Atlantique à bord du " Dragon Rapide ", reliant le Pays de Galles ( Pendine Sands ) au Connecticut ( Bridgeport ).
- En octobre 1934, lors de la course aérienne " Londres-Melbourne " ils effectuent un vol de 22 heures en direction de Karachi mais devront poser leur " Black Magic " et abandonner pour ennuis mécaniques.
- En mai 1936, Amy Johnson effectue de nouveau un vol solo en faisant l'aller-retour Le Cap en 4 jours, 6 heures et 40 minutes, à bord d'un " Percival Six ".
Jason
Jason : le premier avion d'Amy Johnson .
Partis vers la gloire, ce couple d'aviateurs ne connaîtra pas son apothéose, ils divorcent en 1938 et Amelia Earhart, nom de jeune fille de Amy Johnson, trouvera la mort le 5 janvier 1945, à bord d'un bimoteur de la R.A.F. " Airspeed Oxford MK II ", qui sombrera dans la Tamise, lors d'un vol entre Blackpool et Kidington.
Bien que son corps fut cependant encore à ce moment aperçue vivante, les deux pilotes de l'avion se noieront tous les deux et leur corps de Amy ne fut jamais retrouvé ...

Qui était Amy Johnson ?

Amy Johnson était une anglais ( Britanique ) née le 1er juillet 1903 au Royaume-Uni dans la ville de Kingston-upon-Hull, dans le Yorkshire, principalement connue comme l'une des pionnières de l'Aviation et décédée accidentellement le 5 janvier 1941.
Amy Johson
Amy Johson : pionnière de l'aviation .
Munie d'une licence en économie ( Université de Sheffield ), elle travaille dans un premier temps comme assistante et secrétaire dans un cabinet d'avocat. Son passe-temps, qui va vite devenir sa passion, est l'aviation, qu'elle pratique de temps à autre. Elle obtient sa licence " A " le 6 juillet 1929 et obtient la même année une licence de mécanicienne au sol, devenant la première britannique à l'obtenir.
Son père qui fut toujours son plus fidèle partisan va alors la supporter et l'aider à acheter son premier  avion, un " de Havilland Gipsy Moth ", acheté d'occasion, elle qu'elle baptisera " Jason " en hommage à l'entreprise de son père.
Elle vécut ensuite dans et par le Monde de l'Aviation, enchaînant vol sur vol, record et prouesse sur records et prouesses.
Mariée en 1932 à un aviateur célèbre Jim Mollison, elle en réalisera beaucoup avec lui, mais également en vol solo.
Ils divorceront en 1938 et elle reprendra alors son nom de jeune file qui était Amelia Earhart.
Dès le début de la seconde guerre mondiale, elle se met au service de la Nation et rejoint l'A.T.A. ( Air Transport Auxiliary ) pour convoyer des avions neufs depuis les usines de fabrication jusque aux base de combat militaires.
C'est lors d'un de ces convois que la pionnière de l'aviation Amy Johnson trouve la mort et que son corps disparait dans la Tamise.
Plus récemment, du 17 mai au 31 août 2014, le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget a donné une exposition "Amy Johnson - le destin d'une héroïne" ...

Google rend hommage à cette pionnière de l'Aviation .

Doodle du jour
Doodle du jour : en hommage à Amy Johnson .
En ce jour anniversaire donc, Google nous présente son dernier Doodle du jour, pour rendre hommage à Amy Johnson, sous la forme d'un magnifique gif animé nous représentant l'aviatrice en tenue d'époque entre mer et ciel, entre jour et nuit, entre le soleil et la lune, mais toujours ... en AVION ...
Bon vol à elle donc ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Amy Johnson : une aviatrice morte accidentellement .

Saturday 1 July 2017 à 11:12
Amy Johnson, une pionnière de l'aviation fut la première femme a réussir, seule, un vol entre le Royaume-Uni et l'Australie, un périple de plus de 19 000 kilomètres. Elle n'eut malheureusement pas beaucoup le temps de poursuivre cette carrière et trouva la mort lors d'un convoi d'avions de la RAF.Il en est de certains personnages, souvent d’exception, comme pour beaucoup d'autres; la chance leur sourit à bien des moments, puis brutalement la Vie décide de tout arrêter !
Amy Johnson, est de ceux-ci. Après avoir fait l'admiration de ses pairs, après avoir montré de quoi une femme aviatrice pouvait être capable, le destin s'est soudainement déchaîné sur elle. C'est ainsi que nous (re)découvrons qui était cette pionnière de l'aviation, à l'occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Amy Johson enchaîne les records.

Amy Johson fut la première britannique à obtenir une licence de mécanicienne au sol. En 1929 elle obtint le permis " A " de pilote puis se lança dans l'Aviation, un monde dans lequel elle fut très vite reconnu grâce aux prouesses qu'elle effectua.
- En mai 1930, elle vole en solo et établit un nouveau record: relier Croydon, au sud de Londres à Port Darwin, en Australie. Un périple de 19 110 kilomètres réalisé entre le 5 et le 24 mai, à bord de son avion , devenu célèbre lui aussi, baptisé " Gipsy Moth " que l'on peut maintenant voir au Science Museum de Londres. Elle fit alors l'admiration de beaucoup et gagna la reconnaissance de ses pairs. Tout va alors s'enchaîner très rapidement et une pluie de records nouveaux l'attend...
- En juillet 1931, avec son copilote Jack Humphreys elle fait partie du premier vol effectué entre Londres et Moscou, en une seule traite parcourant les 2830 kilomètres de distance en près de 21 heures.
- En 1932, ils établissent un record de vitesse entre le Royaume-Uni et le Japon.
- Le 18 novembre 1932, elle bat le record de son mari Jim Mollison en reliant Londres à Le Cap, en 4 jours, 6 heures, 53 minutes avec 5 escales, à bord d'un avion baptisé " Desert Cloud ".
- En juin 1933, ils franchissent tous deux l'Atlantique à bord du " Dragon Rapide ", reliant le Pays de Galles ( Pendine Sands ) au Connecticut ( Bridgeport ).
- En octobre 1934, lors de la course aérienne " Londres-Melbourne " ils effectuent un vol de 22 heures en direction de Karachi mais devront poser leur " Black Magic " et abandonner pour ennuis mécaniques.
- En mai 1936, Amy Johnson effectue de nouveau un vol solo en faisant l'aller-retour Le Cap en 4 jours, 6 heures et 40 minutes, à bord d'un " Percival Six ".
Jason
Jason : le premier avion d'Amy Johnson .
Partis vers la gloire, ce couple d'aviateurs ne connaîtra pas son apothéose, ils divorcent en 1938 et Amelia Earhart, nom de jeune fille de Amy Johnson, trouvera la mort le 5 janvier 1945, à bord d'un bimoteur de la R.A.F. " Airspeed Oxford MK II ", qui sombrera dans la Tamise, lors d'un vol entre Blackpool et Kidington.
Bien que son corps fut cependant encore à ce moment aperçue vivante, les deux pilotes de l'avion se noieront tous les deux et leur corps de Amy ne fut jamais retrouvé ...

Qui était Amy Johnson ?

Amy Johnson était une anglais ( Britanique ) née le 1er juillet 1903 au Royaume-Uni dans la ville de Kingston-upon-Hull, dans le Yorkshire, principalement connue comme l'une des pionnières de l'Aviation et décédée accidentellement le 5 janvier 1941.
Amy Johson
Amy Johson : pionnière de l'aviation .
Munie d'une licence en économie ( Université de Sheffield ), elle travaille dans un premier temps comme assistante et secrétaire dans un cabinet d'avocat. Son passe-temps, qui va vite devenir sa passion, est l'aviation, qu'elle pratique de temps à autre. Elle obtient sa licence " A " le 6 juillet 1929 et obtient la même année une licence de mécanicienne au sol, devenant la première britannique à l'obtenir.
Son père qui fut toujours son plus fidèle partisan va alors la supporter et l'aider à acheter son premier  avion, un " de Havilland Gipsy Moth ", acheté d'occasion, elle qu'elle baptisera " Jason " en hommage à l'entreprise de son père.
Elle vécut ensuite dans et par le Monde de l'Aviation, enchaînant vol sur vol, record et prouesse sur records et prouesses.
Mariée en 1932 à un aviateur célèbre Jim Mollison, elle en réalisera beaucoup avec lui, mais également en vol solo.
Ils divorceront en 1938 et elle reprendra alors son nom de jeune file qui était Amelia Earhart.
Dès le début de la seconde guerre mondiale, elle se met au service de la Nation et rejoint l'A.T.A. ( Air Transport Auxiliary ) pour convoyer des avions neufs depuis les usines de fabrication jusque aux base de combat militaires.
C'est lors d'un de ces convois que la pionnière de l'aviation Amy Johnson trouve la mort et que son corps disparait dans la Tamise.
Plus récemment, du 17 mai au 31 août 2014, le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget a donné une exposition "Amy Johnson - le destin d'une héroïne" ...

Google rend hommage à cette pionnière de l'Aviation .

Doodle du jour
Doodle du jour : en hommage à Amy Johnson .
En ce jour anniversaire donc, Google nous présente son dernier Doodle du jour, pour rendre hommage à Amy Johnson, sous la forme d'un magnifique gif animé nous représentant l'aviatrice en tenue d'époque entre mer et ciel, entre jour et nuit, entre le soleil et la lune, mais toujours ... en AVION ...
Bon vol à elle donc ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Amy Johnson : une aviatrice morte accidentellement .

Saturday 1 July 2017 à 11:12
Amy Johnson, une pionnière de l'aviation fut la première femme a réussir, seule, un vol entre le Royaume-Uni et l'Australie, un périple de plus de 19 000 kilomètres. Elle n'eut malheureusement pas beaucoup le temps de poursuivre cette carrière et trouva la mort lors d'un convoi d'avions de la RAF.Il en est de certains personnages, souvent d’exception, comme pour beaucoup d'autres; la chance leur sourit à bien des moments, puis brutalement la Vie décide de tout arrêter !
Amy Johnson, est de ceux-ci. Après avoir fait l'admiration de ses pairs, après avoir montré de quoi une femme aviatrice pouvait être capable, le destin s'est soudainement déchaîné sur elle. C'est ainsi que nous (re)découvrons qui était cette pionnière de l'aviation, à l'occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Amy Johson enchaîne les records.

Amy Johson fut la première britannique à obtenir une licence de mécanicienne au sol. En 1929 elle obtint le permis " A " de pilote puis se lança dans l'Aviation, un monde dans lequel elle fut très vite reconnu grâce aux prouesses qu'elle effectua.
- En mai 1930, elle vole en solo et établit un nouveau record: relier Croydon, au sud de Londres à Port Darwin, en Australie. Un périple de 19 110 kilomètres réalisé entre le 5 et le 24 mai, à bord de son avion , devenu célèbre lui aussi, baptisé " Gipsy Moth " que l'on peut maintenant voir au Science Museum de Londres. Elle fit alors l'admiration de beaucoup et gagna la reconnaissance de ses pairs. Tout va alors s'enchaîner très rapidement et une pluie de records nouveaux l'attend...
- En juillet 1931, avec son copilote Jack Humphreys elle fait partie du premier vol effectué entre Londres et Moscou, en une seule traite parcourant les 2830 kilomètres de distance en près de 21 heures.
- En 1932, ils établissent un record de vitesse entre le Royaume-Uni et le Japon.
- Le 18 novembre 1932, elle bat le record de son mari Jim Mollison en reliant Londres à Le Cap, en 4 jours, 6 heures, 53 minutes avec 5 escales, à bord d'un avion baptisé " Desert Cloud ".
- En juin 1933, ils franchissent tous deux l'Atlantique à bord du " Dragon Rapide ", reliant le Pays de Galles ( Pendine Sands ) au Connecticut ( Bridgeport ).
- En octobre 1934, lors de la course aérienne " Londres-Melbourne " ils effectuent un vol de 22 heures en direction de Karachi mais devront poser leur " Black Magic " et abandonner pour ennuis mécaniques.
- En mai 1936, Amy Johnson effectue de nouveau un vol solo en faisant l'aller-retour Le Cap en 4 jours, 6 heures et 40 minutes, à bord d'un " Percival Six ".
Jason
Jason : le premier avion d'Amy Johnson .
Partis vers la gloire, ce couple d'aviateurs ne connaîtra pas son apothéose, ils divorcent en 1938 et Amelia Earhart, nom de jeune fille de Amy Johnson, trouvera la mort le 5 janvier 1945, à bord d'un bimoteur de la R.A.F. " Airspeed Oxford MK II ", qui sombrera dans la Tamise, lors d'un vol entre Blackpool et Kidington.
Bien que son corps fut cependant encore à ce moment aperçue vivante, les deux pilotes de l'avion se noieront tous les deux et leur corps de Amy ne fut jamais retrouvé ...

Qui était Amy Johnson ?

Amy Johnson était une anglais ( Britanique ) née le 1er juillet 1903 au Royaume-Uni dans la ville de Kingston-upon-Hull, dans le Yorkshire, principalement connue comme l'une des pionnières de l'Aviation et décédée accidentellement le 5 janvier 1941.
Amy Johson
Amy Johson : pionnière de l'aviation .
Munie d'une licence en économie ( Université de Sheffield ), elle travaille dans un premier temps comme assistante et secrétaire dans un cabinet d'avocat. Son passe-temps, qui va vite devenir sa passion, est l'aviation, qu'elle pratique de temps à autre. Elle obtient sa licence " A " le 6 juillet 1929 et obtient la même année une licence de mécanicienne au sol, devenant la première britannique à l'obtenir.
Son père qui fut toujours son plus fidèle partisan va alors la supporter et l'aider à acheter son premier  avion, un " de Havilland Gipsy Moth ", acheté d'occasion, elle qu'elle baptisera " Jason " en hommage à l'entreprise de son père.
Elle vécut ensuite dans et par le Monde de l'Aviation, enchaînant vol sur vol, record et prouesse sur records et prouesses.
Mariée en 1932 à un aviateur célèbre Jim Mollison, elle en réalisera beaucoup avec lui, mais également en vol solo.
Ils divorceront en 1938 et elle reprendra alors son nom de jeune file qui était Amelia Earhart.
Dès le début de la seconde guerre mondiale, elle se met au service de la Nation et rejoint l'A.T.A. ( Air Transport Auxiliary ) pour convoyer des avions neufs depuis les usines de fabrication jusque aux base de combat militaires.
C'est lors d'un de ces convois que la pionnière de l'aviation Amy Johnson trouve la mort et que son corps disparait dans la Tamise.
Plus récemment, du 17 mai au 31 août 2014, le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget a donné une exposition "Amy Johnson - le destin d'une héroïne" ...

Google rend hommage à cette pionnière de l'Aviation .

Doodle du jour
Doodle du jour : en hommage à Amy Johnson .
En ce jour anniversaire donc, Google nous présente son dernier Doodle du jour, pour rendre hommage à Amy Johnson, sous la forme d'un magnifique gif animé nous représentant l'aviatrice en tenue d'époque entre mer et ciel, entre jour et nuit, entre le soleil et la lune, mais toujours ... en AVION ...
Bon vol à elle donc ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Amy Johnson : une aviatrice morte accidentellement .

Saturday 1 July 2017 à 11:12
Amy Johnson, une pionnière de l'aviation fut la première femme a réussir, seule, un vol entre le Royaume-Uni et l'Australie, un périple de plus de 19 000 kilomètres. Elle n'eut malheureusement pas beaucoup le temps de poursuivre cette carrière et trouva la mort lors d'un convoi d'avions de la RAF.Il en est de certains personnages, souvent d’exception, comme pour beaucoup d'autres; la chance leur sourit à bien des moments, puis brutalement la Vie décide de tout arrêter !
Amy Johnson, est de ceux-ci. Après avoir fait l'admiration de ses pairs, après avoir montré de quoi une femme aviatrice pouvait être capable, le destin s'est soudainement déchaîné sur elle. C'est ainsi que nous (re)découvrons qui était cette pionnière de l'aviation, à l'occasion du 114ème anniversaire de sa naissance.

Amy Johson enchaîne les records.

Amy Johson fut la première britannique à obtenir une licence de mécanicienne au sol. En 1929 elle obtint le permis " A " de pilote puis se lança dans l'Aviation, un monde dans lequel elle fut très vite reconnu grâce aux prouesses qu'elle effectua.
- En mai 1930, elle vole en solo et établit un nouveau record: relier Croydon, au sud de Londres à Port Darwin, en Australie. Un périple de 19 110 kilomètres réalisé entre le 5 et le 24 mai, à bord de son avion , devenu célèbre lui aussi, baptisé " Gipsy Moth " que l'on peut maintenant voir au Science Museum de Londres. Elle fit alors l'admiration de beaucoup et gagna la reconnaissance de ses pairs. Tout va alors s'enchaîner très rapidement et une pluie de records nouveaux l'attend...
- En juillet 1931, avec son copilote Jack Humphreys elle fait partie du premier vol effectué entre Londres et Moscou, en une seule traite parcourant les 2830 kilomètres de distance en près de 21 heures.
- En 1932, ils établissent un record de vitesse entre le Royaume-Uni et le Japon.
- Le 18 novembre 1932, elle bat le record de son mari Jim Mollison en reliant Londres à Le Cap, en 4 jours, 6 heures, 53 minutes avec 5 escales, à bord d'un avion baptisé " Desert Cloud ".
- En juin 1933, ils franchissent tous deux l'Atlantique à bord du " Dragon Rapide ", reliant le Pays de Galles ( Pendine Sands ) au Connecticut ( Bridgeport ).
- En octobre 1934, lors de la course aérienne " Londres-Melbourne " ils effectuent un vol de 22 heures en direction de Karachi mais devront poser leur " Black Magic " et abandonner pour ennuis mécaniques.
- En mai 1936, Amy Johnson effectue de nouveau un vol solo en faisant l'aller-retour Le Cap en 4 jours, 6 heures et 40 minutes, à bord d'un " Percival Six ".
Jason
Jason : le premier avion d'Amy Johnson .
Partis vers la gloire, ce couple d'aviateurs ne connaîtra pas son apothéose, ils divorcent en 1938 et Amelia Earhart, nom de jeune fille de Amy Johnson, trouvera la mort le 5 janvier 1945, à bord d'un bimoteur de la R.A.F. " Airspeed Oxford MK II ", qui sombrera dans la Tamise, lors d'un vol entre Blackpool et Kidington.
Bien que son corps fut cependant encore à ce moment aperçue vivante, les deux pilotes de l'avion se noieront tous les deux et leur corps de Amy ne fut jamais retrouvé ...

Qui était Amy Johnson ?

Amy Johnson était une anglais ( Britanique ) née le 1er juillet 1903 au Royaume-Uni dans la ville de Kingston-upon-Hull, dans le Yorkshire, principalement connue comme l'une des pionnières de l'Aviation et décédée accidentellement le 5 janvier 1941.
Amy Johson
Amy Johson : pionnière de l'aviation .
Munie d'une licence en économie ( Université de Sheffield ), elle travaille dans un premier temps comme assistante et secrétaire dans un cabinet d'avocat. Son passe-temps, qui va vite devenir sa passion, est l'aviation, qu'elle pratique de temps à autre. Elle obtient sa licence " A " le 6 juillet 1929 et obtient la même année une licence de mécanicienne au sol, devenant la première britannique à l'obtenir.
Son père qui fut toujours son plus fidèle partisan va alors la supporter et l'aider à acheter son premier  avion, un " de Havilland Gipsy Moth ", acheté d'occasion, elle qu'elle baptisera " Jason " en hommage à l'entreprise de son père.
Elle vécut ensuite dans et par le Monde de l'Aviation, enchaînant vol sur vol, record et prouesse sur records et prouesses.
Mariée en 1932 à un aviateur célèbre Jim Mollison, elle en réalisera beaucoup avec lui, mais également en vol solo.
Ils divorceront en 1938 et elle reprendra alors son nom de jeune file qui était Amelia Earhart.
Dès le début de la seconde guerre mondiale, elle se met au service de la Nation et rejoint l'A.T.A. ( Air Transport Auxiliary ) pour convoyer des avions neufs depuis les usines de fabrication jusque aux base de combat militaires.
C'est lors d'un de ces convois que la pionnière de l'aviation Amy Johnson trouve la mort et que son corps disparait dans la Tamise.
Plus récemment, du 17 mai au 31 août 2014, le musée de l'Air et de l'Espace du Bourget a donné une exposition "Amy Johnson - le destin d'une héroïne" ...

Google rend hommage à cette pionnière de l'Aviation .

Doodle du jour
Doodle du jour : en hommage à Amy Johnson .
En ce jour anniversaire donc, Google nous présente son dernier Doodle du jour, pour rendre hommage à Amy Johnson, sous la forme d'un magnifique gif animé nous représentant l'aviatrice en tenue d'époque entre mer et ciel, entre jour et nuit, entre le soleil et la lune, mais toujours ... en AVION ...
Bon vol à elle donc ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Victor Hugo : cinq faits marquants de son siècle en images .

Friday 30 June 2017 à 09:11
Le discours de Victor Hugo, prononcé le 30 juin 1850 devant l'Assemblée législative est l'un des nombreux faits marquants de la carrière de ce personnage qui ne fut pas seulement que " un homme de lettres " ! C'est ce que nous rappelle aujourd'hui le Doodle du jour à l'aide de cinq très belles images.Qui n'a pas déjà rencontré au moins une seule fois, une rue, une avenue, une place, une école, un bâtiment, ou autre, portant le nom de " Victor Hugo " ?
Ce nom est partout présent, en France certes, mais ailleurs également; reste à savoir si l'on connait réellement toutes les facettes de ce personnage qui nous a révélé bien des choses, bien des surprises.

Victor Hugo.

Victor Hugo, français né à Besançon, le 26 février 1802, décédé le 22 mai 1885, à Paris des suites d'une congestion pulmonaire,fut beaucoup de choses à la fois : écrivain, poète, romancier, homme de théâtre et dramaturge, photographe et dessinateur également, il fut aussi profondément engagé en politique.
Il a été à la fois témoin et acteur de son époque, penseur important et marquant de ce siècle qu'il a traversé, de cette époque qu'il a tant marquée aussi bien au niveau de la philosophie, de la religion que de la politique intérieure comme extérieure de la France.
Membre de l'Académie Française, Victor Hugo, passé à la postérité, " gloire nationale pour le peuple français", n'a laissé derrière lui que des œuvres connues de par le Monde entier, que des actions et des discours, tel celui prononcé le 30 juin 1850 devant l'Assemblée Nationale qui ont marqué également le Monde politique .
Victor Hugo
Victor Hugo : poète français, mais pas que ... surtout, pour le sujet du jour, du côté ' politique ' !
Ce vendredi 30 juin, Google nous affiche un nouveau Doodle, non pas pour nous faire découvrir un personnage célèbre ( car qui ne connaîtrait pas Victor Hugo ? ) mais pour lui rendre hommage à l'occasion de l'anniversaire de son fameux discours qui a marqué l'Assemblée Nationale.
Nommé, présent et bien actif, à l'Assemblée Nationale, de 1849 à 1851, Victor Hugo mis sa plumes, sa prose et sa verve au service des toutes les causes qu'il jugea bon de défendre, et donc en ce qui concerne l'année 1850, il intervint à plusieurs reprises.
- Le 15 janvier 1850, il se fait le défenseur des " Libertés de l'enseignement " face à ses pairs de l'Assemblée législative.
- Lors de la séance du 5 avril, il s'insurge contre une Loi concernant la déportation.
- Le 23 mai, il présente une " réplique personnelle à M. de Montalembert " pour faire face à tous ses détracteurs.
- Le 31 mai, il crie haut et fort son désaccord devant la Loi préparée le 20, relative au Suffrage Universel.
- Le 30 juin, il se fait alors le défenseur des petites gens en criant au et fort depuis la tribune:
" ...  Ah ! Vous niez ! Et bien dérangez-vous quelques heures, venez avec nous, incrédules, et nous vous ferons voir de vos yeux, toucher de vos mains les plaies, les plaies saignantes de ce Christ qu'on appelle le peuple ... "
mettant ainsi les députés face à leur responsabilités vis à vis de la misère humaine qui règne beaucoup trop à cette époque dans de nombreux endroits.
- En juillet, il défend la Liberté de La presse contre la volonté de Louis Bonaparte.
Il ne resta jamais inactif, dans tous les domaines ... :)

Google rend hommage à Victor Hugo .

Ce vendredi 30 juin 2017, Google qui habituellement nous fait découvrir de nouveaux personnages au travers de ses Doodles du jour, nous affiche en page d'accueil un diaporama dédié à Victor Hugo, et met cette fois l'accent sur quelques faits bien marquants de sa vie, principalement en cette date d'anniversaire, ici, du Discours qu'il avait tenu devant l'Assemblée Nationale: la facette ' politique ' de Victor Hugo !
Signé Victor Hugo
Signé Victor Hugo : le verbe et la plume .
Un personnage qui a marqué son époque et dont l’œuvre globale restera à jamais un ' monument ' que bien peu sont capables d'intégrer en totalité. Rien que l'ensemble de ses publications écrites ne tient pas moins qu'en 18 à 20 volumes ...
Notre Dame de Paris
Notre Dame de Paris : œuvre incontournable écrite en 1831 .
La même année qu'il met en place une pièce de théâtre intitulée " Manon de l'Orme ", ainsi qu'une poésie appelée " Les feuilles d'automne ", Victor Hugo publie l'un des chefs d’œuvre de la littérature française: Notre Dame de Paris.
Une œuvre désormais connue universellement qui s'est vue traduite dans une foule de langues, adaptée également pour le petit et le grand écran, ainsi que dans la comédie musicale portant le même titre.
Contemplations
Contemplations : recueil édité en 1856 .
" Les Contemplations " est un recueil de 158 poèmes, édités en six livres dans l'édition originale. Des poèmes écrits par Victor Hugo entre les années 1841 et 1855, voire même certains qui datent de ... 1830, des poèmes abordant une foule de sujets très variés: le souvenir, la mort, l'amour, la joie, le deuil, le mysticisme et autres. Nostalgique de la port de sa fille, Léopoldine noyée dans la Seine, Victor Hugo rassembla tout ceci en une nouvelle édition à son hommage.
Les Misérables
Les Misérables : un roman social de 1862 .
" Les Misérables ", constitue l'une des œuvres les plus connues, entre autres, de Victor Hugo qui a été publié en 1862.
Dans ce roman qui, lui aussi, a connu de très nombreuses adaptations au Cinéma ou à la Télévision, Hugo décrit la vie des miséreux de Paris et de province dans la France du XIXème siècle.
Le bagnard Jean Valjean en est le personnage clé, montrant tout au long de ce roman social, historique et philosophique combien compliquée peut être la Nature Humaine.
Victor Hugo
Victor Hugo : le passage à la postérité !
Outre toutes les reconnaissances publiques qu'il a pu recevoir de son vivant, Victor Hugo est ensuite passé, comme tous les très grands de ce Monde, à la Postérité.
Dès le premier centenaire de sa naissance seront organisées de nombreuses cérémonies qui ne cessent de se multiplier. Il a figuré également, pour l'anecdote, sur des timbres poste, sur des billets de banque, sans parler des nombreuses statues ou autre emplacement qui lui sont dédiées ou portent son nom.
Et, donc pour trouver ' tout ce qui se dit sur Victor Hugo ' de par le Net, comme nous le suggère si gentillement Google, un lien à suivre :
https://www.google.com/search?q=Victor+Hugo ...

Quelques liens / articles utiles et plus complets sur Victor Hugo.

Mieux encore, voici une sélection d'articles faites pour vous aider à trouver le principal, l'essentiel sur ce personnage hors du commun et plus principalement, pour ce qui le concerne lui, sur cette date du 30 juin:
Un article considéré comme " bon article " sur la Vie et l’œuvre de Victor Hugo:
https://fr.wikipedia.org/Victor%20Hugo%20%E2%80%94%20Wikip%C3%A9dia.htm
Les comptes-rendus des diverses interventions de M. Victor Hugo à la Tribune de l'Assemblée Législative:
https://fr.wikisource.org/wiki/Discours%20%C3%A0%20l%E2%80%99Assembl%C3%A9e%20l%C3%A9gislative%201849-1851%20-%20Wikisource.htm
Biographie résumée de Victor Hugo:
https://www.cosmovisions.com/Victor%20Hugo%20(Biographie)%20-%20a.htm
Divers articles parus récemment dans les médias:
http://www.cosmovisions.com/Victor%20Hugo.htm
https://Lci.fr/Google rend hommage à Victor Hugo son discours du 30 juin 1850 à l'honneur.htm
https://www.francesoir.fr/culture-medias/Google_ un Doodle pour rendre hommage au roman _Les Misérables_ de Victor Hugo.html
https://www.linternaute.com/actualite/histoire/Victor Hugo%C2%A0 un discours historique à l'Assemblée le 30%C2%A0juin 1850.htm
https://Lci.fr/Google rend hommage à Victor Hugo son discours du 30 juin 1850 à l'honneur.htm
https://www.francesoir.fr/culture-medias/Google_ un Doodle pour rendre hommage au roman _Les Misérables_ de Victor Hugo.html

( faites un copier / coller de ces liens dans votre navigateur préféré pour y accéder directement )
Bonnes lectures donc ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -