PROJET AUTOBLOG


actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

Site original : actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

⇐ retour index

comparateur de prix pour les casinos en ligne

Tuesday 3 June 2014 à 14:46
Pour les casinos en ligne, les comparateurs de prix existent également. Au même titre que les comparateurs de prix pour les voyages ou les produits high-tech, ils délivrent des renseignements et des liens, en direct le plus souvent, et vous permettent donc de faire le meilleur choix parmi les ' casinos ' proposés.
Avec toutes les publicités dont nous abreuve actuellement les médias, la télévision en premier, la grande mode actuellement, sans vouloir réussir à " acheter le moins cher ", est avant toute démarche à caractère ' pécuniaire ' de rechercher un comparateur de prix... ( reste à connaître le sens du mot 'fiabilité' ... )
Il y en a pour tous les goûts, pour tous les domaines et le monde du jeu en ligne, notamment celui des " casinos en ligne " passe lui aussi à la moulinette des comparateurs.
Un petit exemple ...

Le fonctionnement des comparateurs en ligne.

Les comparateurs en ligne fonctionnent quasiment tous de la même manière. Ils ciblent, non pas un produit, mais une gamme ou un ensemble de produits, puis, et c'est là que les choses se compliquent pour eux, ils doivent aussi réussir à cibler et surtout à atteindre un public déterminé.
Là commence le jeu du codage et du référencement, le plus souvent de manière sponsorisée et payante, tant la chose est ardue.
Une fois ces pré-acquis mis en place, une fois l'internaute 'attrapé' et arrivé sur le site, il faut alors réussir à lui proposer une vaste gamme de choix, plus vaste que sur un site unique...
Et là, une fois ce choix fait, les liens mis en place permettent alors d'accéder aux réservations, aux inscriptions, aux ... paiements.
Si des possibilités de scripts ou de ' site en marque blanche ' existent bel et bien, comme pour d'autres thématiques, les véritables comparateurs de prix, sont à la base codés entièrement, ce qui demande, en plus des mises à jours obligatoires, une plus que certaine dose de travail et une mise de fond assez conséquente.

Un comparateur de casinos en ligne.

Et donc, puisque tout peut et tout doit se comparer, de nos jours, pourquoi ne pas passer également par un comparateur de casinos en ligne ?
Ce genre de comparateur est destinés à tous ceux et celles qui veulent s'adonner aux jeux en ligne, mais pas n'importe lesquels. Il s'agit bien là, par la simple présence du terme ' casino ', de jeux d'argent, en ligne certes, mais donc bien des sites de jeux de casino en ligne.
Le but du jeu d'un tel comparateur est de fournir un maximum de renseignements, de liens, de choix donc, sur les différentes possibilités offertes par les sites de jeux de Casino, en ligne en France ou en Europe ( par exemple ).
Et ce n'est pas une mince affaire, car ce monde du jeu d'argent, s'il est souvent très passionnant pour certains et aussi très obscur pour nombre de ' petits nouveaux ' qui doivent pouvoir savoir faire le bon choix.
Quant aux jeux d'argent, proposés dans les casinos en ligne, alors là, ils sont pléthore : Blackjak, Poker et vidéo Poker, roulette, baccarat, craps, Keno, Bingo, jeux de grattage, machines à sous et autres qu'il reste encore à découvrir ...

Comment fonctionne un comparateur de casinos ?

Quoi de mieux qu'une petite capture d'écran, à défaut de visiter un véritable comparateur de casinos en ligne, pour bien comprendre ?
comparateur de casino en ligne
comparateur de casino en ligne : le Top 10 des casinos .
Ici, la capture a été réalisée sur un site plus que connu qui met surtout l'accent sur les " bonus " proposés par les différents casinos en ligne, il en a d'ailleurs tiré son slogan " Bonus casino en ligne ", et nous affiche sur une sélection intitulée " Top 10 des casinos en ligne " une foule de renseignement visuels, mais également de liens divers.
Comme le montre fort bien cette image, le comparateur nous affiche dans ce classement, ce ' TOP 10 ', pour chaque site de casino en ligne :
- son logo et son nom, avec un lien direct, à la manière d'un annuaire vers le site de jeu lui-même.
- un drapeau indiquant sa nationalité.
- le montant des "Bonus", et là il y a des nombres assez surprenants ...
- le logiciel ( hé oui ) utilisé pour pouvoir se connecter et jouer.
- une case marquée 'revue' qui donne  accès, toujours à la manière d'un annuaire, à une fiche complète et détaillée sur le site de jeux en ligne, ce qui peut aussi avoir une grande importance sur le choix du visiteur.
( chaque fiche donnant moult détails sur le site, les jeux qui y sont proposés, le logiciel utilisé, la sécurité mise en place, les différentes méthodes de paiement, les bonus qui peuvent être obtenus ainsi que les offres promotionnelles, et bien sûr le ' bonus de bienvenue '.
- un dernier lien 'Visiter' qui vous mène droit dans l'antre du site pour commencer ... à jouer en ligne.
Autrement dit, vous avez là tous les éléments pour trouver, à l'aide de ce comparateur, les meilleurs casinos en lignes, ou tout au moins les liens qui vous permettront de visiter les différents sites, de faire votre choix et de ... vous lancer !

Mais attention, les jeux d'argent, peuvent vite devenir une ' addiction " parfois grave et dangereuse, que vous pouvez à tous moment 'guérir' comme le rappelle le site du Ministère de l'intérieur sur ce communiqué : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Loisirs/Temps-libre/Jeux-d-argent/Poker-en-ligne/Questions-Reponses/Comment-peut-on-se-faire-interdire-de-jeux .
Un lien déjà cité dans un autre article du même genre ...

Bon maintenant que vous savez tout, ou presque tout sur les casinos en ligne, sur les comparateurs de casinos ou de jeux en ligne, vous êtes assez grands et responsables pour prendre votre décision :)
Tiens, j'y pense, il y a 100 000 000 d'euros demain à Euro-million, on va aller remplir la caisse de la française des jeux ... :)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

comment réduire le poids des images ?

Monday 2 June 2014 à 10:51
On le sait, le poids des images est un facteur important pour le bon fonctionnement d'un site Internet. Avant de les mettre en ligne, elles doivent être optimiser, il faut souvent les retailler, réduire également leur poids pour une plus grande vitesse d'affichage, et pour cela plusieurs méthodes existent ...
Des images pour illustrer les pages d'un site Internet, c'est une chose  quasi indispensable, mais si l'on sait qu'il ne faut pas les placer n'importe comment, l'on oublie trop souvent de réduire leur poids et leur taille, et de par là même, l'on augmente souvent de manière considérable et néfaste le temps de chargement des pages, une bien mauvaise méthode d'optimisation.
Alors, comment réduire le poids d'une image, sans perte visible ?
Plusieurs solutions existent.
Avec les appareils photos numériques actuels, les fichiers sont de plus en plus de meilleure qualité, mais leur taille et leur poids ne cessent d'augmenter, mettre en ligne une image de près de 10 Mo est une aberration sur le Net !
S'il est facile de retailler, de changer les dimensions d'une photographie ou d'une image, avec quasiment tous les logiciels qui existent, optimiser le poids du fichier est souvent une autre paire de manches ...

Les solutions en ligne.

Nombreux sites en ligne vous proposent d'optimiser, de réduire le poids de vos images, une simple petite recherche sur Google vous y mènera.
Le 'chouchou' actuel reste cependant " tinypng " qui ne travaille cependant que sur les fichiers 'png', mais d'une manière simple et avec une réelle efficacité. Pour plus de détails, lire l'article déjà publié à ce sujet  : optimiser les fichiers et images PNG . Vous trouverez les liens, les explications, les tests réalisés. Ce qui rejoint égalment un autre article, plus spécifique au référencement : ' optimiser ses images pour un meilleur référencement ' qu'il conient également de bien connaîttre et de bien assimiler .
 

Les solutions logicielles.

Les logiciels de retouche d'images permettent le plus souvent de retailler celles-ci, mais quand il s'agit de réussir à les 'optimiser' réellement, à alléger leur poids, là c'est une chose bien plus difficile. Soit cette option est absente, soit elle demande des paramétrages assez complexes que bien peut savent maîtriser. Certains 'petits' logiciels le font cependant très bien, est cet article est justement destiné à vous en faire découvrir un, qui de plus à le gros avantage d'être gratuit, c'est un freeware !

Pour optimiser les images: Riot ( test du jour ).

Découvert aux détours de recherches sur Internet, ce petit logiciel " Riot " arrive à jouer dans la cour des grands.
Appelé par son auteur " Radical Image Optimiation Tool " ( a free program ), il est finalement peu connu, sauf d ceux qui se préoccupent vraiment de leurs publications.
Sur le site, en anglais, vous l'aurez deviné, et via ' Google translate ' l'on trouve cette mise en avant des différentes possibilités: ' RIOT a une interface facile à utiliser pour comparer l'original avec l'image optimisée en temps réel et de voir instantanément la taille du fichier résultant. L'image optimiseur est léger, rapide et simple à utiliser, mais puissant pour les utilisateurs avancés. '.
Un résumé bien fait et qui tient toutes ses promesses.
RIOT
RIOT : pour réduire le poids de vos images.
référence: http://luci.criosweb.ro/riot/, oui pas de site 'dédié', juste celui d'un programmateur passionné et de talent, merci à lui ;)
Que fait-il ?
Passons de suite au test pour voir ce qu'il nous propose.
Actuellement arrivé à la version ' 0.5.2 ' stable, il peut être téléchargé directement sur ce lien, un logiciel totalement gratuit ( freeware ) qui ne demande juste que de la reconnaissance ( ce qui est donc fait ici ! ), avec de simple mentions telles que : usage personnel gratuit, usage commercial 'une petite donation ' ( pas obligé ! ;) sera la bienvenue :)
Petite 'pub' totalement innocente et personnelle.
Bon passons au test en lui-même. Le logiciel peut traiter aussi bien les images dans différents formats : png, jpg et gif.
Là c'est déjà un grand plus, surtout quand on découvre, dans chaque catégorie les différentes options possibles.
Prenons l'exemple de l'optimisation, de la réduction du poids d'un fichier ' gif 'ce qui souvent est le moins évident dans ces différents formats.
Il suffit d'ouvrir l'image originale, pour découvrir les différentes options supplémentaires disponibles.
En ce qui concerne les fichiers GIF, donc, l'on peut réduire le poids de plusieurs manières:
- un choix de palette de couleurs : on peut passer en 256, 128, 16 couleurs, voire même en noir et blanc.
- la réduction au niveau de la palette colorimétrique peut même être encore plus sélective à l'aide d'un simple petit curseur.
- les fichiers peuvent être transformés ou non en fichiers images ' entrelacés '
- deux algorithmes de compression sont disponibles en plus.
D'autres outils incorporés dans le logiciel.
D'autres fonctions, fort basiques, mais qui peuvent jouer également sur le poids des images sont aussi disponibles.
- rotation droite ou gauche.
- symétrie horizontale ou verticale.
- changement de la taille, des dimensions de l'image.
- ( encore mieux ! ) autre possibilité: demander la compression avec un poids maximum que l'on impose, assez rare comme option ...
réduire le poids d'une image
réduire le poids d'une image : RIOT ( freeware )
Dans cette capture d'écran, l'on peut se faire une idée de la présentation visuelle du logiciel, et là justement, il s'agit d'un essai sur un fichier gif qui, au départ pèse 703,74 kb, et qui est directement réduit à un poids de 147,47 kb, sans aucune autre manipulation que les options de base ! L'on peut donc aller beaucoup plus loin et ce seul et simple petit exemple est réellement 'la' démonstration de l'efficacité redoutable de ce logiciel qui nous permet donc d'alléger très facilement le poids d'images enregistrées dans différents formats, dans différentes tailles surtout.
Finalement ce logiciel fait très bien ce pour quoi il a été programmé : en modifiant le format, la taille des images ou photos sélectionnées, puis en utilisant les possibilités de compression diverses, l'on peut ainsi gagner énormément en ' poids ', ce qui est une chose primordiale pour la publication sur le Net.
( de toutes manières, la perte de poids, tout le monde la recherche , non ? ;-) )
Je vous laisse découvrir les autres options ou possibilités comme les traitement en automatique ou en manuel, la possibilité de pré-visualiser le rendu des transformations, la possibilité de traitement par lots des images, ou encore mieux, celle d'utiliser RIOT comme 'addon' ou 'plugin' à d'autres softs fort connus comme IrfanView, GIMP, XnView, et là ça devient vraiment du ' lourd ' ...
Alors, si vous n'avez toujours pas fait votre choix, un petit détour vers le site de ce programmeur vaut peut-être le coup ?
En tous cas, ... testé ET approuvé ;)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Wikipédia: nouvelle politique de confidentialité

Sunday 1 June 2014 à 10:00
Wikimédia, annonce une nouvelle politique de confidentialité, à partir du 6 juin 2014. Une annonce à lire et à connaître, sur l'un des sites les plus lus et les plus traduits au Monde. La base de l'encyclopédie collaborative en ligne évolue pour une meilleure efficacité.
Qui ne connait pas ' Wikipédia ' ? Le moindre utilisateur d'Internet à au moins une fois ( et c'est fort peu dire ) aperçu ou lu les diverses articles, références publiés maintenant depuis des années par ce site symbolique.

Wikimedia foundation.

Ce 'projet', ce(s) site(s) constituent actuellement l'une des bases de connaissances les plus lues, les plus consultées, les plus traduites au Monde.
Ce 'projet', qui reste éternellement un 'projet' d'encyclopédie collective est actuellement réalisé en ... 250 langues différentes !
On y trouve des articles sur tout, mais des articles bien conçus, surtout 'vérifiés' afin d'avoir de réelles informations fiables, dans tous les domaines de la culture et de la connaissance générale, mais on y trouve également des images, des sons et des fichiers vidéos, publiés, tous, sous licence gratuite ( notamment pour les sites éducatifs).
Les millions de ' fiches ' ainsi mises en ligne, nous apportent des renseignements quasi-incroyables sur tous les sujets. Publiés, pour la plus grande majorité par des contributeurs bénévoles et qualifiés, ce site est une référence depuis des années sur le net.
Google, lui-même, lors de la parution d'un 'doodle du jour',, ou sur certaines recherche technique, de personnage, ou autres, adjoint très souvent à ses résultats un encart résumant le contenu publié et comportant un lien vers celui-ci pour pouvoir le découvrir et le lire au complet.
wikimedia.org
wikimedia.org : wikimedia foundation .

Les principes fondateurs de Wikipédia.

Ce sont les grandes lignes qui constituent le fondement même de l'encyclopédie en ligne et de ses diverses 'annexes'. Ils se résument en cinq grands points principaux:
- Une encyclopédie généraliste ou spécialisée.
- La neutralité de tout point de vue, quelque soit le sujet de la publication.
- La liberté du contenu, qui est publié sous licence libre et ouvert à tous ( CC-BY6SA 3.0 ).
- Le savoir-vivre communautaire demande le respect de chacun des membres, même lorsqu'il y a un désaccord.
- Une souplesse continue de toute règle qui permet de pouvoir ainsi modifier quantité de choses.
L'en semble de tout ceci est dévoppé sur cette page : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Principes_fondateurs.

Une nouvelle politique de confidentialité mise en place.

Un encart publicitaire nous annonce depuis quelques jours la mise en place de la nouvelle politique de confidentialité, qui va être bâtie à la manière d'un Wiki ...
wikimedia.org
wikimedia.org : avertissement.
Voici donc le relais de ce texte, en français ( il a été publié dans les 15 langues principales actuelles ) :
"Nous sommes heureux d’annoncer que le 25 avril 2014, le conseil d’administration de la Fondation Wikimedia a approuvé une nouvelle politique de confidentialité. La nouvelle politique de confidentialité explique comment nous collectons, utilisons et gérons les informations de plus de vingt millions d’utilisateurs enregistrés et de 490 millions de visiteurs uniques mensuels des projets Wikimedia.

Mais la politique n’aurait pas été possible sans l’aide d’utilisateurs comme vous. La nouvelle politique de confidentialité est le résultat d’une consultation de la communauté étalée sur 8 mois.
Un besoin de changement

Début 2013, nous nous sommes rendu compte que notre politique de confidentialité, qui n’avait pas été mise à jour depuis 2008, ne prenait pas en compte des technologies nouvelles, ou ne fournissait pas assez de détails à nos utilisateurs sur la façon dont leurs données sont utilisées. La méthode Wikimedia étant unique — nous savions que nous ne pouvions pas concevoir une politique de confidentialité sans l’aide des chers utilisateurs que cette politique de confidentialité entend protéger. Nous avons donc lancé, le 18 juin 2013, un appel général à contribution auprès de la communauté, pour connaitre les problèmes rencontrés et ce que vous vouliez voir ajouter dans la nouvelle politique de confidentialité.

Avec ces contributions, et conscients de la sensibilité liée aux affaires récemment révélées de programmes gouvernementaux de surveillance de masse, nous avons créé une ébauche initiale de proposition d’une nouvelle politique de confidentialité et nous avons ouvert une discussion en ligne de 5 mois et demi.

Wikipedia : produit par la collaboration.
Améliorer la politique de confidentialité au travers d’une consultation

Notre proposition initiale de politique de confidentialité a subi une relecture minutieuse par la communauté Wikimedia, et a provoqué des débats de haut niveau. Plus précisément, la discussion autour de la politique de confidentialité, des principes de conservation des données, et de la politique d’accès aux informations non-publiques totalise plus de 195 000 mots et a fait l’objet de plus de 250 modifications de documents. Il en a émergé une politique plus solide, qui reflète les valeurs de toute la communauté Wikimedia.

Pour plus d’informations sur le processus de consultation et les différences entre la nouvelle politique de confidentialité et l’ancienne, voir l’article précédent.
Que se passe-t-il maintenant?

Avec l’approbation par le Conseil d’Administration, nous allons commencer une période d’information d’un mois pour donner à tous une autre occasion de relire la nouvelle politique de confidentialité. Après cette période d’information, la politique de confidentialité prendra officiellement effet.

Nous remercions tous les participants de ce processus ouvert et collaboratif, qui a conduit à une politique de confidentialité réellement conçue comme un Wiki. Dans cet esprit, notre nouvelle politique de confidentialité est diffusée sous une licence libre, pour que chacun puisse la réutiliser et la prendre comme base pour créer sa propre politique de confidentialité.
"

Ce qui n'est pas sans laisser présager d'autres publications encore plus vastes, passionnantes, détaillées et complètes, pour le grand bonheur de tous les utilisateurs :)

Wikimédia France.

C'est une 'association' pour le libre partage de la connaissance, déclarée à but non lucratif. Elle soutient les projets et publications publiés du Wikimedia Foundation ( encyclopédie, médiathèque, dictionnaire et autres  ... ). Reconnue par la 'maison mère' elle reste cependant totalement indépendante au niveau financier et juridique.

De biens nombreux modèles et principes qui pourraient servir et d'exemples et de références à des milliers de gens ou de sites Internet ...

nota : crédits images " wikimedia.org "
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

La musique dans la rue: mode et technologie

Wednesday 28 May 2014 à 07:47
La musique est devenue 'mobile' avec les années, on l'emporte avec soi dans la rue ou chez les autres. La technologie et le progrès ont ainsi créé une nouvelle mode de comportement social et surtout un nouveau centre d'intérêt pour les utilisateurs ainsi que pour les fabricants. On se promène en musique, on a la musique dans la tête, mais cela  peut parfois poser quelques problèmes quand même ...
En quelques années, l'évolution que la technologie et les effets de mode ont donnée aux baladeurs, walkman, écouteurs ou autres casque audio à totalement changé notre environnement et la manière de percevoir à la fois la Musique, dans la rue ou ailleurs, ainsi que bien d'autres choses encore ...

L'évolution des appareils numériques.

L'ère du"numérique" a changé bien des choses, a quasiment révolutionné le quotidien de millions de personnes, mais dans le domaine de la Musique, plus précisément encore dans celui de l'écoute musicale, là les habitudes ont totalement et radicalement été bouleversées.
Ne parlons pas des diverses manières existantes maintenant pour créer, enregistrer, écouter, chez soi, de la musique, mais bien d'une chose très précise : la façon d'écouter de la musique en se promenant.
Au fil des ans, cette manière de se comporter a bouleversé le quotidien de beaucoup.
Nombreux sont ceux qui ne sortent plus qu'avec des écouteurs dans les oreilles, quelque soit le genre de musique qu'ils diffusent, nombreux sont ceux qui se promènent, connectés, entre autres, à leur radio préférée, nombreux sont ceux qui ne savent évoluer autrement qu'avec la ' musique dans la tête ' ...
Bonne ou mauvaise chose, on ne peut lutter contre l'évolution des  technologie ou des effets de mode, cette nouvelle manière de se comporter pour écouter de la musque dans la rue a changé radicalement le paysage de nos trottoirs, de nos écoles, de nos quartiers, mais sans quand même cependant, avec cette évolution assez rapide, sans laisser quelques traces bien visibles ...

La musique dans la rue et dans la tête.

Plutôt qu'une bien trop complexe et rebutante étude comportementale du  citadin, ou de jeune de 15 à 25 ans, sur sa relation avec l'écoute de la musique, sur la manière de se déplacer ou d'évoluer dans le monde extérieur, prenons plutôt, tout simplement, deux images ( trouvées sur Internet ) qui nous montrent fort bien l'évolution réelle de ce phénomène de société.
Deux images, deux clichés, représentant à 23 ans d'intervalle, le " citadin branché moyen ", pour bien réaliser qu'elle ont été les évolutions techniques et physiologiques apportées dans ce domaine de la musique itinérante ...
Prenez le temps de bien observer, puis de lire, la suite de l'article et ses commentaires ...
se promener en musique
se promener en musique : le baladeur à la ceinture. ( 1990 )
la musique dans la tête
la musique dans la tête : à la maison comme dans la rue. ( 2013 )

Les nouvelles technologies et l'évolution du citoyen moderne.

En moins de 15 ans, une réelle transformation là c'est plus que certain !
Au départ, la portabilité de l'appareil a créé un réel changement de comportement, pour beaucoup de passionnés de musique, mais le problème du baladeur de première génération était quand même plus que notoire : se promener en écoutant de la musique, oui, mais au risque d'en perdre le pantalon ?
Il y avait alors un choix, que pas mal de gens ont fait, souvent au détriment de ... leur look.
Avec la miniaturisation qu'a pu apporter la technologie moderne, tout a changé, même la mode a évolué, et bien sûr le phénomène s'est amplifié ...
Plus de problèmes de pantalon !
Et, devant le succès grandissant de cette nouvelle manière de sortir, d'évoluer, avec la musique sur et dans la tête, avec également la puissance possible d'écoute sans cesse amplifiée par des appareils numériques de plus en plus performants, nos ' promeneurs musicaux ' sont alors passés, peu à peu, à d'autres étapes ...
Ils sont totalement passés dans ' leur monde à eux ', dans un confort technologique et une écoute musicale complète, et peuvent aisément se reconnaître ( enfin pas entre eux, car .... ) à leur look branché, moderne et contemporain.

Que c'est bien quand même le progrès que la technologie peut apporter à notre société !
Maintenant, la Musique est de partout dans la rue, la Mode et la Technologie sont encore plus présentes, et les zombies continuent leur progression ...

Il y en a aussi qui parlent de partage et de communication, dans ce monde là en ce moment ...
Je vous laisse deviner, imaginer la troisième photo, celle qui sera prise en 2014, 2015 ou 2016 ...

source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Rachel Louise Carson: zoologiste et biologiste

Tuesday 27 May 2014 à 02:45
Biologiste, mais également zoologiste réputée, Rachel Louise Carson, figure emblématique de l'écologie, est mise à l'honneur par Google aujourd'hui, avec le Doodle du jour, à l'occasion du 107ème anniversaire de sa naissance.
Ah, la ' Culture Générale ' ! Trop souvent délaissée, un bon moyen de la ' cultiver ' ...Il est bien vrai qu'il est fort difficile de tout connaître, de tout savoir, et ce Doodle du jour, comme tous les autres d'ailleurs, nous permettent ainsi de (re)découvrir des événements, des personnages révélateurs de leur époque, de leurs disciplines, chose bien utile donc de les avoirs, au moins pendant une journée, en première page du moteur de recherche de Google.

Rachel Louise Carson.

Une femme pionnière de l'écologie, une femme qui lutta contre les géants de l'industrie lourde et trop polluantes, voici ce qu'était cette savante américaine.
Rachel Carson est née à Pittsburgh ( Pennsylvanie ), le 27 mai 1907 et décédée d'un cancer le 14 avril 1964 à l'âge de 57 ans.
Rachel Louise Carson
Rachel Louise Carson : fiche Google.
En commençant très tôt, presqu'à l'âge de huit ans, à écrire des histoires, principalement sur le monde animal, elle avait déjà trouvée sa voix.
La Nature, le Monde naturel et les Océan constituaient la plus grande partie de ses lectures. Elle se lança alors dans des études qui la menèrent à être diplômée en zoologie et en génétique en 1929.
Elle commença à publier des articles de référence dès 1937 sur le Monde de l'eau, le Monde sous-marin, puis en 1944 d'autres choses plus pointues, ardues et diverses tels des articles sur les chauve-souris ou la technologie militaire du radar ...
En 1945, mise devant le fait de l'existence du DDT, un pesticide révolutionnaire de l'époque, le problème lui fit prendre une autre optique pour sa carrière. Cette bombe ' anti-insecte ' la fit réfléchir et agir jusqu'en 1962.
Et, malgré les critiques et réticences de l'époque, elle finit par publier une étude dans laquelle elle exprima clairement son opinion:
" Lors de tests en laboratoire sur des animaux, le DDT a produit des tumeurs du foie suspectes. Les scientifiques de la Food and Drug Administration qui ont rapporté la découverte de ces tumeurs n'étaient pas sûrs de savoir comment les classer, mais estimaient que l'"on pouvait les considérer comme des carcinomes de cellules hépatiques dégradées". Le Dr Hueper, auteur de Occupational Tumors and Allied Diseases, classe désormais le DDT de manière précise comme ' cancérigène chimique '. "
La réputation qu'elle avait acquise depuis des années lui permit de réussir à faire entendre ce cri l'alarme ...
Dans son livre, " Printemps silencieux " ( 1963 ), Rachel carson pris ouvertement position contre les pesticides de synthèse, dangereux aussi bien pour les oiseaux, les animaux et l'homme. Un véritable 'best-seller' qui a une une  très forte influence alors aux US, où de nouvelles lois furent votés, ainsi que dans la monde entier.
Une déclaration de guerre de cette " écologiste" et protectrice de la nature qui ne fut cependant pas du goùt de tous.
Les 'conservateurs', mais surtout les gros lobbys de l'industrie, furent tous contre elle, mais l'effet était déjà en route et son travail ainsi que ses publications firent connaitre Rachel Louise Carson dans le monde entier, elle et surtout les principes écologiques qu'elle défendait.
Son influence, encore à l'heure actuelle est toujours présente, et elle reçu, à titre posthume la " Médaille Présidentielle de la Liberté  ", la plus importante distinction pour les 'civils' aux États-Unis.
Une des figures emblématiques mondiales des fondamentaux de l'écologie ...

Le Doodle du jour pour Rachel Louise Carson.

Google a donc décidé de nous mettre à l'honneur cette pionnière de l'écologie, en nous la faisant ainsi connaître via le doodle du jour.
Rachel Louise Carson
Rachel Louise Carson : Doodle du jour.
Un Doodle tout de bleu vêtu, si l'on connais les vertues de la couleur bleu l'on comprend beaucoup mieux, et un graphisme simple qui nous représente cette femme surdouée et révolutionnaire pour son époque, dans un monde de nature simple et pure, entourée d'oiseaux, d'arbres, de verdure, d'eau, de poissons, et de tout ce que l'on peut imaginer au niveau de l'étude de la nature et de la préservation du milieu naturel.
Une réalisation graphique, qui bien que minimaliste est cependant fort bien ciblée sur la thématique.  ( bien vu ! )
nota : un 'Doodle recadré', puisque contrairement aux habitudes, il a aujourd'hui des dimensions un peu exceptionnelles ( 599 x 228 pixels ) qui rentrent mal dans ce site, mais bon, juste une remarque pour le 'fun'  ... :)

Le 'Doodle oublié'.

Hé oui, cela arrive d'en oublier des 'Doodles' !
Volontairement ou non, et pour simplement n'en conserver qu'une seule petite trace, en voici 'un'.
Le dimanche 25 mais 2014, Google nous a mis, en page d'accueil, un doodle pour les élections européennes ...
Oui, mais bon ! Peut-être un peu fort là non ?
Rappeler dans certaines circonstances, comme cela a déjà était fait auparavant, mais surtout pour mettre l'accent sur le 'devoir de citoyen', d'accord, ici dans ce cas, un simple, tout petit ( en plus ! ) doodle pour nous dire que ... alors que la polémique fuse de toutes parts ... ça faisait beaucoup trop pour en faire un relais, qui n'aurait eu, de plus, aucune incidence !!!
Alors , voici le Doodle du jour, publié il y a ... 2 jours, à l'occasion des élections européennes, en espérant ( sait-on jamais ) que cela serve à quelque chose de le rappeler, même dans un article qui parle du ' MONDE ' et de l'écologie, ainsi que des "géants de ... ", pire que les " dinosaures " ...
élections européennes 2014
élections européennes 2014 : le doodle pour le fun.
... no comment ;)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -