;
Sep
2
2013

L'Alsace et Strasbourg en mode open data

Riche semaine pour l'open data en Alsace, avec une initiative strasbourgeoise et régionale. Et petit aperçu de ce que l'on peut rapidement faire avec.

Les données de la région s'ouvrent petit à petit, et on ne peut pas dire que ce soit une mauvaise chose ! D'abord, des concours d'applications et/ou d'utilisation de ces données vont permettre aux plus ingénieux bidouilleurs de se démarquer et d'être récompensés avec certains prix.

Mieux encore, n'importe qui va pouvoir s'approprier ces données publiques et pouvoir en faire ce qu'il en veut avec la licence ouverte.

Pour l'instant, le nombre de BDD est assez restreint (inventaire du patrimoine, adresses des centres de formation, budgets primitifs) et on trouve tout de même de petites erreurs dans certaines données (cases vides, mauvaise orthographe pour certaines adresses, etc...)

Mais dans quelques mois, il y aura sûrement de quoi faire, et les plus méticuleux peuvent d'ores et déjà préparer des docs pour de futures jointures.

Et pour finir, voici déjà quelques cartes bricolées en une poignée d'heures pour l'illustrer !

Le patrimoine de Strasbourg

Source

Les zones d'activité économique de la CUS

Source

Les quartiers Elus de Strasbourg

Source

Les portaux cités

Portail open data de la région Alsace
Portail open data de la CUS

1 Comment + Add Comment

  • […] Riche semaine pour l'open data en Alsace, avec une initiative strasbourgeoise et régionale. Et petit aperçu de ce que l'on peut rapidement faire avec. Les données de la région s'ouvrent petit à petit, et on ne peut pas dire que ...  […]

Leave a comment