;
Juin
23
2018

La fin du tracking ... commence -aussi- sur le m0le-o-blog

Voilà voilà, en suivant le pas de Tuxicoman nous nous sommes concertés et force est de constater qu'on s'en fout un peu des logs / statistiques..

Surtout si c'est pour compter les gens qui n'ont PAS de bloqueur de pub (a priori, la grosse majorité de l'auditoire du blog, non ?)

Bref, on retire Piwik/Matomo, mis en place ici en février 2012. Ça file quand même ..

Juste pour le fun, voici quelques stats, sorties de nulle part :

Je ne vais pas faire d'interprétation parce qu'au final... on s'en fout toujours, non ?

PS : en résumé, m0le-o-blog est sans pub (depuis toujours) et sans tracker !

Related Posts

Nono

A propos de l'auteur: Nono

7 Comments + Add Comment

  • Trop stylé ! Félicitations à toi pour le grand saut. Si seulement tous les blogs libristes pouvaient faire de même, on aurait déjà un web un petit peu plus sain 🙂

  • C'est évidemment normal d'enlever ses statistiques d'audience lorsqu'elles sont démoralisantes. ;+)

    Heureusement pour Piwik/Matomo et ses développeurs, pour ce logiciel libre, il y a encore des sites qui sont lus.

    • Hello,

      Sûr !
      Mais même si ces sites sont "lus" (par davantage de personne que ses proches ou soi), il faut quand même se poser la question de la finalité des statistiques.
      J'avais aussi utilisé un tel outil il y a fort longtemps, awstats, pour voir, pour le fun, au bout de quelques mois, à part pour connaître les origines et les habitudes d'attaquants et des scanners, cela ne m'a rien apporté. Qu'en aurai-je fait pour sauver les bébé phoques ? J'ai oublié très vite et au bout de 3 ans, après avoir vu que ça bouffait de la place et mine de rien de la cpu, j'ai décidé de tout viré.

      Je salue la clairvoyance du/des tenancier/s ici. Car, et surtout si c'est pour soi, je n'aurai qu'un mot : frugalité.
      (ne reste plus qu'a vous lancer dans un blog purement statique ! :D)

      • Nono

        Pourquoi un blog statique ?

        • Pourquoi un blog statique ?

          1. Parce que c'est plus écologique de générer ton site quand tu publies un article ou alors une fois par jour, que générer chaque page dynamiquement quand une personne doit y accéder (et si tu héberges plusieurs sites ça fait une grosse différence en terme de ressources).

          2. Parce qu'une fois que ton site est généré, tu obtiens un dossier de pages web que tu peux distribuer de plein de façon différente pour réduire la charge sur le réseau et respecter la vie privée des personnes qui veulent y accéder : IPFS, Freenet, I2P, Tor... Ce qui est souvent impossible avec un site dynamique.

          3. Attention ne pas prendre n'importe quel générateur de sites statiques. Certains supportent le multilingue, d'autres non. Certains sont rapides et légers, d'autres non. Certains ont une bonne communauté... Dans certains cas tu risques d'avoir à réécrire dans la config l'URL de base du site et regénérer ton site une fois pour chaque adresse (m0le.net, truc.onion, blabla.i2p, etc)... ce qui reste bien plus écolo que à chaque requête ^^
          Perso je conseille hugo

          4. C'est vachement plus simple quand ton blog suit un vrai langage de templating pour éditer ton thème (plutôt que des bouts de PHP perdus au milieu du HTML, façon WordPress).

          5. Le fait que ton site est composé d'un dossier de contenu en Markdown, un dossier de template, et au final rentre tout dans un dossier, fait qu'il est très facile de sauvegarder ton site, mais aussi de suivre les modifications avec un système de versionnage comme git.

          Ça répond à ta question ? 🙂

          • Nono

            Parfaitement même !
            Merci de ton avis, j'y réfléchissait déjà il y a un moment, c'est l'occasion d'y repenser.

          • Hello truc,

            Parfaitement !

            Et en ce qui me concerne, parce que je suis le seul gestionnaire, je ne me suis même pas fait suer : je me suis séparé de PluXml (très bon CMS léger au passage), tout de même trop compliqué pour mes besoins et j'ai tout refait à la mimine, à l'arrache (pas sûr que le css/html soit truffé de failles de toute façon, au pire, ce sera moche) avec mon vim brut. Aucun moteur tiers à étudier/suivre d'éventuelles évolutions.

            Deux ou trois templates, un fichier de style quasi unique, les derniers vestiges du php servent à faire des includes de fichiers textes (en html), et un soupçon de dhtml pour charger des articles de blog (avec un petit menu géré par css) dans une même page. Bon, ok, il y a aussi un soupçon de javascript à quelques endroits, c'est mal. Mais franchement, ce n'est pas la charge que je m'impose qui va me faire briller en société.. et je m'en cogne total, c'est juste pour ma pomme, une sorte de thérapie. 🙂

Leave a comment