;
Juin
19
2012

Fab's Live, E07 - Marilyn Manson

Fab's Live avec un retard voulu pour pouvoir les étaler sur tout l'été, où j'ai beaucoup moins de concerts prévus :(...

 

marilyn manson

 

 

Marilyn Manson, 05/06/2012 Zénith - Paris

Je pense qu'il n'y a plus besoin de présenter cet artiste très connu soit par sa musique, soit par ses provocations, soit par les rumeurs qui gravitent autour de lui.

Les mauvaises langues diront que ses seules bonnes chansons sont des reprises, moi je me souviens de ma première écoute d'Antichrist Superstar et ça me suffit pour aller d'assister à un bon concert de metal et en même temps de découvrir son dernier album : Born Villain.

C'est Binary qui s'occupe de la première partie. Sur le coup, je n'ai pas apprécié du tout ce groupe de noise rock anglais. Peut-être dû en partie à la mauvaise qualité du son ou à la trop grande différence avec Marilyn Manson.

Maintenant que j'écris cet article je réécoute, et je trouve ça un peu mieux. On sent une petite influence d'Archive, et de Muse ; pas de quoi tomber par terre mais si vous êtes curieux : Binary.

L'artiste attendu entre enfin en scène. Je vais enfin assister à un live de celui qui a marqué la société par ses provocations.

La setlist commence par une tracks de son dernier album : Hey, Cuel World.

Première mauvaise surprise : la scène est vide. Enfin, quasiment. Quatre spots géants pointés sur les amplis et un drapeau font office de décor. On dirait une première partie tellement c'est pauvre ! Le maquillage et les différents costumes du chanteurs ne remplaceront évidemment pas cette pauvreté.

La 1ère partie du concert est visiblement dédiée à ses chansons récentes. On peut ainsi (re)découvrir les derniers albums avec  Disposable Teens et The Love Song. A l'époque j'avais bien aimé le côté très indus de l'album The Golden Age of Grotesque et donc mOBSCENE ne peut que me faire plaisir :

 

 

Cependant, oubliez toute les mises en scènes de cette vidéo car elles ne sont malheureusement pas présentes. Ça n'empêche pas le public de bien bouger, même si cela reste un peu mou pour un concert de metal.

Deuxième mauvaise surprise : Marilyn Manson, tout simplement. Il ne prend même pas le temps de bien chanter ses meilleures chansons. Je parle de Rock Is Dead et Personal Jesus (reprise très connue de Depeche Mode) qui sont bâclées au plus haut point.

Je veux bien que l'image qu'il doit garder, lui oblige de faire n'importe quoi sur scène, mais quand même pas au point de gâcher les tracks.

Heureusement, Tourniquet et Irresponsible Hate Anthem, deux chansons de mon album préféré (lire plus haut) redressent le niveau.

 

 

Le live continue par la bonne reprise d'Eurythmics : Sweet Dreams, la chanson de base est déjà très bonne, je trouve que la reprise est encore meilleure. Les lumières s'éteignent et le groupe s'en va (serait-on déjà à la fin du concert ?)

Heureusement, il revient avec Antichrist Superstar, ce sera la seule chanson de la setlist ayant une mise en scène. Marilyn Manson se tient en haut d'un promontoire pour faire son discours (sa chanson), comme vous pouvez le voir dans cette vidéo.

Troisième déception : la durée du concert. Le groupe finit sa performance sur (peut-être) la meilleur track, mais tous le public semble perdu : "Est-ce déjà la fin ?".

Les lumières du Zénith se rallument, beaucoup de monde semble dégouté d'avoir payé 40€ pour une heure de concert. Pour un artiste qui a 11 albums dans sa poche cette durée est, pour moi, inexcusable. Tant de tubes et de très bonnes chansons absents de la setlist ! Pourquoi ?

 

 

Plusieurs déceptions font que je ne vais à personne conseiller de le voir en concert. Avant d'y aller je pensais qu'il fallait au moins le voir une fois dans sa vie. Je pense que, finalement, ce n'est pas indispensable.

Les + :

  • Les 7-8 bonnes tracks de la playlist

Les - :

  • La durée du concert
  • La prestation de Marilyn Manson par moment
  • Le décor et la mise en scène quasiment absents

 

Leave a comment