;
Fév
11
2012

Fail(le) de modération sur Google+ : Bayrou lève le doigt

Drôle de surprise en regardant le fil Google+ de François Bayrou, un des rares hommes politiques vraiment actifs sur ce réseau social. En substance de ce faux doigt d'honneur, une certaine légèreté de modération.

Image : capture d'écran du profil G+ de François Bayrou

Google+ n'est pas vraiment un terrain très investi par les institutionnels et les politiques, qui lui préfèrent largement les incontournables Facebook et Twitter.

Est-ce une des raisons pour lesquelles le candidat à l'élection présidentielle du Mouvement Démocrate (MoDem) François Bayrou s'y consacre tellement ?

Photographies de voyages en campagne, revue de presse, avis, la communication du candidat centriste semblait parfaite. Jusqu'au samedi 11 février 2012 où on a pu voir apparaître cette image dans l'après-midi :

Il est évident qu'elle fasse un peu tache sur le profil public d'un candidat à l'élection présidentielle. Cette photographie est simplement apparue sur le profil de Bayrou parce qu'il a été "tagué" dessus.

L'auteur du post en question l'avait pourtant verrouillé, ce qui signifie qu'il en avait interdit le partage "public" de cette photo qu'il pensait ne partager qu'avec un petit cercle d'initiés.

Interrogé par m0le'o'blog, il explique que Bayrou ne faisait aucun geste inconvenant :

J'étais en train de le filmer pendant un meeting et il a énuméré les points de sa démonstration d'une manière un peu maladroite, comme on peut le constater sur la photo.

Aussitôt prévenu, l'utilisateur a effacé le tag de sa photographie qui circule à nouveau en circuit fermé.

On ne peut que conseiller à Monsieur Bayrou de potasser les paramètres de confidentialité de Google+ pour ne plus autoriser n'importe qui à associer des tags sur son profil sans autorisation préalable !

6 Comments + Add Comment

  • Nono

    De mon point vu, le seul tord, est celui fait à Google+, pourtant "réputé" pour que ce genre de chose n'arrive pas, à l'instar de facebook, qui est bien trop permissif avec notre liberté.

    Cela dit, ca m'a fait quand même bien rire 🙂

    "Tu le veux mon doigt ?"

  • Quelle news ! Bravo pour relever le niveau des media qui sont généralement les maîtres dans ce genre d'anecdote insignifiante.

    Et sinon, la Constitution, elle te convient ?

    • Raphi

      Ce ton ne me convient pas, tout comme mon article ne semble pas te convenir.

      Rassure-moi, on t'a pas forcé à le lire ? Parce que sinon tu peux t'abstenir, tu sais :-).

    • Tu as écrit une analyse sur la Constitution?

      Tu veux la publier?

    • Je suis le premier a être d'accord avec ce genre de remarques... mais sur des sites comme Le Monde, etc... Sur un blog perso, c'est légèrement déplacé. 'fin bref, les trolls, ça arrive partout !

      • Raphi

        Merci beaucoup du soutien H3 ;-).

        C'est l'avantage d'être libre de notre ligne éditoriale : on peut faire du long et du fouillé comme du plus léger !

Leave a comment