PROJET AUTOBLOG


Reflets

Site original : Reflets

⇐ retour index

Qui sont les conseillers ministériels ? Une radiographie détaillée (II)

Saturday 9 April 2022 à 11:53

Episode 2 : les ministères délégués

En se basant sur la « photographie » faite en février 2021, de laquelle sont tirées toutes ces statistiques, nous avons dressé un panorama de chaque ministère : tendance générale, spécificités, postes ou entreprises fréquentées avant d’intégrer le cabinet… tous les faits marquants sont recensés. Ce deuxième volet est consacré aux ministères délégués, disposant de moyens intermédiaires entre le ministère de plein exercice et le secrétariat d'Etat.

Ministères - Images Wikipedia

Les ministères délégués sont dans un entre-deux : plus importants en volume et dans leur mission que les Secrétariats d'Etat, ils varient sur le plan de leur portée politique. Un bon indicateur réside dans ses recrutements : plus il y a de profils de hauts fonctionnaires, passés par les cursus dits traditionnels, comme l'IEP et l'ENA, plus le ministère a du poids.

Vous souhaitez consulter le...

Ministère délégué aux relations avec le parlement et de la participation citoyenne Ministère délégué à l’égalité femmes hommes Ministère délégué chargé du commerce extérieur et de l’attractivité Ministère délégué chargé des transports Ministère délégué des Sports Ministère délégué chargé des comptes publics Ministère délégué chargé du logement Ministère délégué chargé de l’industrie Ministère délégué aux PME Ministère délégué chargé de la mémoire et des anciens combattants Ministère délégué à la citoyenneté Ministère délégué chargé de l’insertion Ministère délégué chargé de la ville Ministère délégué chargé de l’Autonomie

Quelles organisations sont référencées?

Toutes les entreprises de consulting et de lobbying ont été recensées, quelle que soit leur taille. Il en a été fait de même avec tous les think tanks, syndicats et groupes professionnels. Lorsque les membres de cabinets avaient une position en lien avec le lobbying dans une entreprise, leur nom a aussi été noté. En revanche, seuls les noms d’entreprises où le membre de cabinet a eu un poste stratégique ont été...

Qui sont les conseillers ministériels ? Une radiographie détaillée (I)

Saturday 9 April 2022 à 11:52

Episode 1 : les ministères de plein exercice

En se basant sur la « photographie » faite en février 2021, de laquelle sont tirées toutes ces statistiques, nous avons dressé un panorama de chaque ministère : tendance générale, spécificités, postes ou entreprises fréquentées avant d’intégrer le cabinet… tous les faits marquants sont recensés. Premier volet consacré aux ministères de plein exercice, qui chapeautent parfois jusqu'à 3 ministères délégués et secrétariats d'Etat.

Ministères - Images Wikipedia

Découpée en trois volets, cette dernière série d'articles vous propose une plongée dans les CV des membres des cabinets ministériels, pour comprendre leur composition, les spécificités lorsqu'il y en a, et pour parcourir, ministère après ministère, la liste de leurs précédents employeurs lorsqu'ils s'agit de sociétés privées.

Aux précédentes statistiques s'en ajoute une nouvelle, du fait de l'actualité : en procédant à la rédaction de ces listes, le décompte a permis de relever 73 membres de cabinets ministériels qui ont, un jour ou l'autre de leur carrière professionnelle, pratiqué le métier de consultant. Ils ont pu être consultants en communication de crise, en stratégie de développement, en fiscalité, en informatique... certains ont travaillé pour de gros cabinets type BCG, EY ou McKinsey, mais la majorité se trouvait dans des structures de taille bien moins importante, ou même, avaient créé leur propre cabinet. Ce recensement ne permet pas de dire combien exerçaient auprès de clients privés ou bien publics.

Vous souhaitez consulter le...

Premier Ministre Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères Ministère de la Transition écologique Ministère de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports Ministère de l'Economie, des finances et de la relance Ministère des Armées Ministère de l'Intérieur Ministère du Travail, de l’emploi et de l’insertion Ministère de l’outre-mer

Quelles organisations sont référencées?

Toutes...

"Les entourages sont régnants"

Friday 8 April 2022 à 10:40

Quelles que soient les tentatives, le versant technocratique sort toujours vainqueur (VII)

Jean-Michel Eymeri-Douzans, Professeur des universités, directeur adjoint de Sciences Po Toulouse, président du Groupe européen pour l’Administration publique à Bruxelles et auteur du livre Le règne des entourages, paru aux Presses de Sciences Po, travaille sur le décryptage des us et coutumes en cabinet ministériel. Il partage le résultat de ses travaux, pour mieux comprendre les rouages de ces cabinets où sont fabriquées 80% des lois.

Ministères - images : Wikipedia

Reflets : Pour commencer, pouvez-vous décrire le fonctionnement d’un cabinet ministériel? Les fonctions clés, la hiérarchie…

Jean-Michel Eymeri-Douzans Les cabinets ministériels français sont une émanation d’un système qui remonte à la fin du 18e siècle, selon lequel tout homme important dispose de secrétaires particuliers. Les cabinets ont connu un développement hypertrophié basé sur cette habitude. Dans la langue de Colbert, les secrétaires particuliers étaient des «créatures», en général de jeunes hommes éduqués mais sans fortune, qui servaient de plume au sens le plus littéral du terme à leurs maîtres. Les «plumes» de nos politiques actuels, ces conseillers aux discours, sont un clin d’œil à cette époque.

Les pays britanniques ont gardé cette tradition de secrétariat privé assez restreint, composé de quelques membres autour du chef, alors que la France et beaucoup de pays latins ont adopté un autre système de cabinet reposant sur cette idée que j’ai avancée: le ministre n’est plus une personne physique. Le ministre, et en réalité tout chef de l’exécutif, ne peut tenir valablement son rôle, c’est-à-dire «faire de la politique» tout en faisant des politiques publiques, que grâce à cet entourage «taillable et corvéable à merci», tenu dans l’ombre, dont l’influence est minorée et dont les membres ne peuvent jouer en retour leur rôle de collaborateurs qu’en se réclamant de la personne du ministre. C’est pour cela qu’il ne me semble pas exagéré d’affirmer qu’un ministre est...

Coût de l’application TousAntiCovid: les mensonges de Cédric O.

Thursday 7 April 2022 à 14:10

Le secrétaire d’État chargé de la transition numérique minimise les chiffres.

Le budget officiel prévu avoisine les 30 millions d’euros; 19 millions ont d’ores et déjà été versés. Face à la commission d’enquête du sénat Cédric O vient d’en déclarer 15 seulement. Intérêt ou omission…

Pour fabriquer et héberger TousAntiCovid, la facture est salée... - © Reflets

Le 2 février dernier, le secrétaire d'État chargé de la transition numérique était cuisiné par la commission d’enquête du Sénat sur le rôle des cabinets de conseils dans la gestion des affaires publiques. En d’autres termes, les sénateurs cherchent à comprendre comment l’État peut dépenser autant d’argent en déléguant à des entreprises privées de conseil des tâches normalement dévolues aux hauts fonctionnaires. Cédric O s’est ainsi vu interpellé par les sénateurs sur le bien fondé des dépenses engagées pour les deux applications proposées au plus fort de la pandémie: StopCovid et TousAntiCovid. La première a été réalisée par des entreprises ayant décidé de travailler pro bono, c’est à dire sans être rémunérées. Reflets s’était à l’époque penché sur l’équipe de choc mise en place pour sortir la France du confinement avec StopCovid. Ensuite, l’État décide de passer en mode contractuel. Il va faire travailler des sociétés, sous la direction de l’INRIA, pour produire, espère-t-il, une application qui donne des résultats. Pas certain qu’il y soit parvenu, mais c’est là une question à laquelle devront répondre les spécialistes de santé publique dans quelques années.

En attendant, cette application miracle a coûté une somme rondelette. Interrogé sur ce montant, le secrétaire d’État semblait un peu perdu. Au point de se tourner vers son jeune voisin de table pour lui glisser, juste après avoir activé son micro: «t’as les montants ou pas? Bon...». Après un grand moment de...

Le journalisme indépendant en Russie a-t-il dit son dernier mot ?

Tuesday 5 April 2022 à 10:36

Dessous Choc #5

Dernier symbole prestigieux de la presse indépendante en Russie, Novaïa Gazeta a décidé de suspendre sa publication le 28 mars dernier jusqu’à la fin de l’intervention russe en Ukraine.

Cette annonce de Novaïa Gazeta est le symptôme d’une liberté d’information fortement, si ce n'est complètement muselée en Russie à cause de cette guerre.

Le harcèlement, les vexations de toutes sortes, voire plus encore la traque et le meurtre de journalistes, n’est malheureusement pas chose nouvelle sous l'ère poutinienne, en témoigne l’assassinat il y a quinze ans de la journaliste d’investigation Anne Politikovskaïa, l’une des figures de proue de Novaïa Gazetta dont les enquêtes sur les exactions russes en Tchétchénie et la corruption l’avaient rendue extrêmement gênante pour le pouvoir.

A sa suite, malgré les menaces et les pressions, des journalistes dans toutes la Russie et sur différents supports tentent de résister, de plus en plus dans l’ombre et à distance en raison de la situation actuelle, pour faire valoir la liberté d’enquêter et d'informer.

Écrit en octobre dernier, donc avant l'invasion de l’Ukraine par les Russes, un petit livre évoque cette résistance créative et vivante du journalisme indépendant : Ils font vivre les journalismes en Russie (éditions Les petits matins). Johann Bihr, journaliste et consultant, ancien responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de Reporters sans frontières (RSF) en a dirigé la publication. Il répond aux questions d’Antoine Bellier.