PROJET AUTOBLOG


FunInformatique

Site original : FunInformatique

⇐ retour index

Corriger le problème d’authentification WiFi Android

Tuesday 5 January 2021 à 16:30

Votre appareil Android rencontre un problème d’authentification Wifi ? Ne vous inquiétez pas. Ce problème n’est pas si grave et, dans la plupart des cas, il peut être facilement résolu.

Voyons pourquoi cela se produit et comment nous pouvons résoudre ce problème.

Causes d’erreur d’authentification WiFi

Tout d’abord, pour se connecter à votre réseau Wi-Fi, vous devez saisir le mot de passe.

Ensuite, votre téléphone Android envoie le mot de passe du réseau et la demande de connexion dans un format chiffrée au routeur Wi-Fi.  Le routeur déchiffre le mot de passe et compare le mot de passe enregistré dessus.

Maintenant, si le mot de passe correspond, il envoie une affirmation pour la demande de connexion, puis votre téléphone est autorisé à se connecter au réseau.

Une erreur d’authentification se produit lorsque «l’accord» entre le routeur Wi-Fi et l’appareil échoue pour certaines raisons.

Voici quelques-unes des raisons courantes pour lesquelles vous obtenez une erreur d’authentification Wifi:

Corriger le problème authentification WIFI

Il existe plusieurs méthodes pour résoudre le problème d’authentification Wifi. Voici quelques-unes des solutions courantes que vous pouvez facilement essayer.

Redémarrez le routeur

La solution la plus simple et la plus rapide pour résoudre le problème d’authentification est le redémarrage de votre routeur.

Le redémarrage du routeur peut faire l’affaire et restaurer la connexion Internet.

Et la meilleure et la plus courante pour le redémarrer est de débrancher le câble d’alimentation. Cela éteindra le routeur. Attendez quelques minutes avant de rebrancher le câble d’alimentation et de rallumer le routeur.

Réinitialiser le réseau Wifi

Si la première méthode n’a pas résolu votre erreur d’authentification WiFi, le problème peut être dû à votre téléphone lui-même.

Essayez de réinitialiser le réseau sur votre mobile. Pour ce faire, vous devez d’abord oublier le réseau respectif, puis vous reconnecter à nouveau. Cela peut être fait en suivant simplement ces étapes.

Ajustez les connexions autorisées

S’il existe une connexion Internet mais que vous ne pouvez toujours pas vous connecter, cela peut être dû au fait que de nombreux utilisateurs sont déjà connectés au routeur et que vous avez atteint le nombre maximal de connexions autorisées.

 Ajustez simplement le nombre maximum et redémarrez le routeur.

Utilisez une adresse IP statique au lieu de DHCP

Une autre raison pour laquelle vous rencontrez ce problème d’authentification est celle d’un conflit IP.

DHCP est un protocole qui se charge de l’attribution automatique d’adresse IP  sur les différents appareils connectées au routeur.

Parfois ce protocole DHCP peut provoquer des conflits d’adresses IP. Donc, vous feriez mieux de changer “DHCP” en “Statique” pour voir si l’erreur d’authentification persiste.

Pour cela, suivez les étapes ci-dessous:

Voila ! Vous avez terminé. Maintenant, vérifiez si le problème est résolu ou non

Si les erreurs d’authentification WiFi persistent

Les 4 méthodes mentionnées dans cet article résoudraient normalement les problèmes d’authentification. Si le problème persiste même après avoir essayé les 4 méthodes, cela peut être dû à un problème matériel. Si tout le reste échoue, la meilleure et la plus sûre façon de faire est d’acheter un nouveau routeur.

Tutoriels recommandés pour vous

Enregistrez vos appels vidéos sans installer de logiciel

Monday 4 January 2021 à 20:18

Vous souhaitez enregistrer une conversation vidéo passé par Zoom, Skype, Google Meet ou encore Microsoft Team ? Voulez-vous conserver une trace de vos appels vidéos pour la partager avec des proches ou pour l’exploiter professionnellement ?

Arrêtez vos recherches. Grâce à ce tutoriel, vous allez pouvoir enregistrer vos conversations vidéo, quel que soit le logiciel de messagerie que vous utilisez.

Il est inutile d’installer un logiciel pour enregistrer ce qu’il se passe sur votre écran. Sur Windows 10, vous avez la Xbox Game bar.

Xbox game bar, c’est quoi ?

A la base prévu pour les jeux vidéo, Xbox Game bar peut enregistrer la vidéo issue de n’importe quelle application.

Pour enregistrer un appel vidéo, ouvrez votre messagerie préférée ( Google Meet, Skype, Zoom…), démarrez la conversation et lancez l’enregistrement.

La Xbox Game bar présente plusieurs fonctionnalités intéressantes, notamment au niveau du son. Il est possible d’enregistrer ou non son micro et gérer les différentes intensités sonores pendant l’enregistrement

Il existe, cependant, quelques limitations: vous ne pouvez pas enregistrer l’explorateur de fichiers ni le bureau de Windows 10. Il n’est également pas possible de passer d’une fenêtre à l’autre: la Xbox bar enregistre seulement ce qu’il se passe sur l’application à partir de laquelle vous avez lancé l’enregistrement.

Enregistrez un appel vidéo avec la Xbox Bar

Débuter l’enregistrement

Tout d’abord, appuyez sur la touche de logo Windows  + G pour ouvrir la Game Bar.

Démarrez votre conversation à enregistrer. Cliquez sur Capturer puis sur Démarrer l’enregistrement. Automatiquement le son de votre micro n’est pas enregistré.

Pour changer cela, cliquez sur Activer le microphone pendant l’enregistrement.

Visionner votre vidéo

Pendant l’enregistrement, la Xbox bar disparaît et une fenêtre de contrôle apparaît en faut à droite.

Pour stopper l’enregistrement cliquez sur Arrêter l’enregistrement.

Une notification apparaît alors, cliquez dessus pour voir votre enregistrement. si vous ratez cette notification, réouvrez la Xbox bar et cliquez sur Afficher toutes les captures.

Gérer l’enregistrement

Grâce à la Xbox bar vous pouvez mixer le son selon d’ou il vient. cliquez sur Audio. Toutes les sources sonores apparaissent et vous pouvez gérer les différentes intensités. Vous pouvez aussi afficher les performances de votre PC pour voir s’il supporte bien le jeu auquel vous jouez. Enfin, cliquez sur Épingler pour qu’une fenêtre reste ouverte même pendant l’enregistrement.

Tutoriels recommandés pour vous

Échapper et contourner les filtres Hadopi en 2021

Friday 1 January 2021 à 20:07

Avec les confinements du printemps et de l’automne, les Français ont consommé d’avantage de contenus sur Internet. Pendant ce temps là, Hadopi n’a pas chômé. En effet, elle a envoyé des centaines d’e-mails d’avertissement et à sanctionner beaucoup d’internautes.

Comme vous le savez surement, HADOPI est une organisation qui vise à protéger les ayants droit et travaille en étroite collaboration avec tous les fournisseurs d’accès Internet sans exception pour lutter contre le piratage.

Donc si vous télécharger souvent des contenus protégés par le droit d’auteur, vous pourriez finir par être condamné à une amende.

Heureusement, comme toujours, chaque problème à une solution. Ici, je vous montre comment naviguer anonymement sur internet sans que vous soyez inquiété par le dispositif HADOPI.

Quels sont les risques ?

Beaucoup de gens disent que HADOPI est un «mythe» utilisé pour effrayer les consommateurs de torrent ou de streaming… C’est malheureusement une fausse idée qui pourrait vous poser des problèmes.

En effet, HADOPI à sanctionner beaucoup d’internautes et il n’est en aucun cas en train de mourir, bien au contraire ! Les sanctions pénales n’ont jamais été aussi importantes qu’en 2021.

Voici les sanctions possibles:

Comment contourner HADOPI facilement ?

Bien qu’elle ait permis de réduire les téléchargements en P2P, Hadopi se retrouve encore dépassé par les  techniques de piratage. La technique la plus ancienne et la plus efficace est l’installation d’un VPN.

Qu’est-ce qu’un vpn ?

Un VPN est un petit programme qui vous permet de se connecter à Internet de manière anonyme. En gros, un VPN permet d’établir un tunnel chiffré entre votre ordinateur et le site web que vous visitez empêchant vos données d’être exposées aux regards indiscrets.

Avec le VPN, ce n’est plus votre adresse IP qui est connu, mais l’adresse IP de votre VPN. Il devient alors très facile de dissimuler votre localisation en faisant croire que vous vous connectez depuis un autre pays.

Pour vous protéger d’HADOPI en France, vous devrez choisir un VPN de qualité comme celui de Surfshark. Gardez à l’esprit que tous les VPN ne sont pas égaux et que vous devrez vérifier certains points pour être en sécurité avant de faire un achat.

Comment choisir un VPN Anti HADOPI de qualité ?

Pour choisir un VPN de qualité, je vous recommande de vérifier les 4 points suivants:

Pas de stockage de journaux

Si votre objectif est de contourner HADOPI alors évitez tout service VPN qui conserve des journaux d’utilisation. En effet, s’il conserve les logs, cela signifie qu’il enregistre vos activités en ligne.

Sur la demande de certaines autorités, des services VPN peuvent être amenés à fournir des informations qui concernent l’un de leurs utilisateurs. Par contre, si aucun journal n’est conservé, les autorités n’auront rien à leur remettre.

Il doit avoir le Kill Switch

Un autre point essentiel lorsque vous recherchez un VPN pour contourner HADOPI en toute sécurité est qu‘il doit disposer de la fonction Kill Switch.

En effet, sans Kill Switch, vous pourriez potentiellement être exposé si votre VPN se déconnecte pendant quelques secondes.  Kill Switch est capable de couper votre trafic internet dès qu’il détecte un problème de connexion du VPN.

 

Il doit accepter les téléchargements P2P

Pour contourner HADOPI avec un VPN, ce dernier doit autoriser le téléchargement de torrents P2P. Ce n’est pas le cas de tous les fournisseurs du marché, c’est pourquoi il est crucial de le vérifier.

Il doit se protéger contre les fuites DNS

Enfin, le dernier point essentiel pour vous offrir le meilleur niveau de sécurité pour contourner HADOPI est la protection contre les fuites DNS.
Une fuite DNS pourrait vous piéger si vous choisissez un fournisseur VPN de mauvaise qualité. Vous pouvez utiliser cet outil de test de fuite DNS (DNS Leak Test) pour vous faire une idée sur votre VPN.

Tutoriels recommandés pour vous

Comment supprimer message Messenger pour tous ?

Friday 1 January 2021 à 17:02

Si vous regrettez d’avoir envoyé un message à quelqu’un via Facebook Messenger, ne paniquez pas. Vous pouvez toujours supprimer ce message des deux côtés.

Vous avez envoyé le message à la mauvaise personne ? Ou peut-être avez-vous réalisé que vous aviez  été trop dur envers cette personne ? Vous craignez que cette personne transfère votre message à l’un de ses contacts Facebook ? Pas de panique ! Vous pouvez toujours réparer tout cela si vous agissez vite.

Supprimer les messages Facebook pour tous sur iPhone

Si le message a été supprimé avec succès, vous devriez voir une note de confirmation indiquant « Vous avez retiré un message ».

Supprimer les messages Facebook pour tous sur Android

Pour utiliser la fonction « effacer pour tout le monde » sur Android, il faut :

Un message informatif s’affiche alors : ” Vous allez retirer ce message pour tous les autres membres de ce chat. Ils pourront voir que vous avez supprimé un message, et quand même le signaler “, prévient Messenger.

D’autre part, le destinataire recevra également une note l’informant que vous avez supprimé ce message. Malheureusement, il n’y a aucun moyen de cacher cette note. Si vous supprimez un message, le destinataire saura que vous l’avez fait.

Vous pouvez toujours supprimer la note “Vous avez retiré un message de votre application Messenger. Cependant, cela ne signifie pas que la note disparaîtra de l’historique de discussion du destinataire. Vous ne pouvez supprimer la note que de votre historique de chat. Les autres membres du chat pourront toujours le voir.

10 minutes pour supprimer son message sur Messenger

Afin d’éviter certains abus, la suppression d’un message Messenger pour tous est soumis à certaines conditions. Le message devra en effet être envoyé depuis moins de 10 minutes pour pouvoir être supprimé. Donc, vous ne pouvez supprimer un message que pendant une période de 10 minutes passée son envoi.

Une fois effacé, un texte remplacera le message pour informer les interlocuteurs que celui-ci a été supprimé.

Conclusion

La règle numéro un est de ne pas envoyer de messages que vous pourriez regretter d’avoir envoyé plus tard. N’envoyez pas de messages qui pourraient vous causer des ennuis. Gardez à l’esprit que même si vous parvenez à utiliser l’option Annuler l’envoi, le destinataire a peut-être déjà pris une capture d’écran de l’historique du chat.

Tutoriels recommandés pour vous

Protégez-vous contre les cyberattaques

Wednesday 30 December 2020 à 17:27

Imaginez un scénario où vous avez acheté un objet en ligne via le réseau Wifi d’un restaurant ou d’un hôtel. Quelques jours plus tard, votre banque vous envoie une notification indiquant un débit anormal sur votre carte bancaire ? Vous venez probablement de subir une attaque “man in the middle”.

C’est quoi une attaque Man-in-the-Middle ?

L’attaque man-in-the-middle est une technique de piratage informatique consistant à intercepter les communications non chiffrée entre deux personnes ou deux ordinateurs.

L’attaquant doit donc de se placer entre vous et le point de connexion. Ainsi, au lieu d’échanger directement avec le point d’accès wifi, vous envoyez vos informations aux pirates, qui, ensuite, les relaient. Pendant ce temps, les pirates peuvent accéder à chacune des informations que vous envoyez sur Internet : e-mails importants, données de carte bancaire, voire vos mots de passe.

Pour ce faire, un cybercriminel rusé crée très facilement un faux point d’accés wifi qui imite un réseau légitime. Il peut alors s’asseoir dans le restaurant et manger, tout en surveillant le trafic de tous ceux qui se connectent au faux réseau Wifi.

Utilisez un VPN solide pour se protéger

Vous ne pouvez pas être sûr que tous les Wi-Fi publics que vous utilisez seront totalement sécurisé. Une attaque MITM vous expose à la perte potentielle de vos données privées et financières. Utiliser un VPN est votre meilleur pari pour garantir une sécurité maximale de vos données.

Même si un cybercriminel réussit à se placer en plein milieu de votre connexion, les données qui s’y trouvent seront fortement chiffrées. Étant donné que la plupart des hackers préfèrent les proies faciles, ils ne vont pas perdre du temps avec des informations volées nécessitant un long processus de déchiffrement.

Autres astuces efficaces pour plus de sécurité

Il existe plusieurs autres astuces pour se protéger des pirates informatiques. Je peux citer de manière non exhaustive les mesures de protection suivantes :

Connectez-vous uniquement aux réseaux chiffrés

Se connecter à un réseau WiFi public non chiffré, c’est comme se jeter dans la gueule du loup. Donc assurez-vous de ne vous connecter qu’à des hotspots chiffré. En règle générale, si un réseau nécessite un mot de passe pour vous connecter, il est chiffré.

Vous devez également demander aux responsables de la maintenance du réseau quel méthode de chiffrement ils utilisent. Si ce n’est pas possible, vous pouvez simplement essayer d’inspecter le réseau WiFi en cliquant dessus, et en vérifiant sa configuration.

Si le chiffrement est WEP ou WPA ou WPA 2, alors éviter ce réseau car il n’est pas sécurisé. WPA2/ WPA3 est la seule norme de sécurité à laquelle vous devez faire confiance pour le moment.

Utilisez uniquement les sites Web HTTPS

Si vous ne n’avez pas un VPN lorsque vous naviguez sur Internet, rien ne vous empêche d’ajouter un niveau de chiffrement à vos échanges. Accéder uniquement au sites web HTTPS.

Sauvegarder régulièrement ses fichiers

En cas d’attaque informatique, il est nécessaire de supprimer tous les programmes et données infectés. Une catastrophe si vous n’avez pas une sauvegarde saine.

Une des meilleur mesure pour une bonne protection contre la cybercriminalité consiste à sauvegarder régulièrement toutes vos données sur des périphériques externes.

Utilisez un mot de passe solide

En plus d’utiliser un mot de passe fort pour chaque compte, il faut le changer fréquemment pour éviter les attaques des cybercriminels. Cette astuce vous offre plus de protection.

Comment réagir à une cyberattaque ?

Si malgré toutes ces mesures de prévention, vous êtes était victime de cybercriminels, vous devez en premier lieu se déconnecter d’internet puis arrêter d’utiliser l’appareil corrompu afin de ne pas effacer les preuves. Ensuite utilisez ces derniers en déposant plainte auprès de la gendarmerie ou de la police nationale.

De nombreuses internautes ou entreprises touchées par une attaque cybercriminelle ne portent pas plainte, mais les autorités ont besoin de ces plaintes pour enquêter. Il existe d’ailleurs des services de police spécialisés dans la cyberdéfense.

L’accumulation de plaintes et de données techniques peut permettre de remonter une filière cybercriminelle.

Tutoriels recommandés pour vous