PROJET AUTOBLOG


sebsauvage.net

Site original : sebsauvage.net

⇐ retour index

Facebook rachète Instagram pour 1 milliard de dollars

Tuesday 10 April 2012 à 10:54

Donc Facebook rachète la startup Instagram pour un milliard de dollars.

Qu'est-ce qu'Instagram ? Une startup de 13 employés qui développe une application pour smartphones qui fait 3 choses:

Tronquer une photo, appliquer un filtre, envoyer. 1 milliard de dollars. Dingue.

Des fois l'économie du Web 2.0 est déprimante tellement est elle débile.


EDIT: Oui je sais, FB se paie les 30 millions d'utilisateurs d'Instagram. Mais ça fait quand même cher les 30 millions, surtout quand on en a déjà plus de 700 millions.

L'open-bar chez Pastebin, c'est fini

Monday 2 April 2012 à 10:40

Le site pastebin est utilisé depuis longtemps par les pirates, Anonymous et Lulzsec pour diffuser des informations.

Mais c'est bientôt terminé: Vous ne pourrez plus poster n'importe quoi, et les pirates seront priés d'aller se faire voir ailleurs. Pastebin va engager des employés pour faire le ménage dans ce qui est posté. Web 2.0, liberté, censure.. tout ça. Ouais ouais.

Pastebin va également ouvrir un service "abuse" pour que n'importe qui puisse dénoncer et demander le retrait d'un texte. Ce service - n'en doutons pas - sera largement utilisé pour faire disparaître du contenu compromettant.

Donc pour des alternatives, voir ma page de services web. (Mmm... voyons, qui aurait du temps pour faire un service multi-postage genre mirrorcreator.com, mais pour les sites genre pastebin ? ;)


EDIT: ;-)

L'anonymat comme seule arme contre la ploutocratie

Tuesday 27 March 2012 à 11:57

(Contexte: Article en référence à ce cas)


Quand on est citoyen et blogueur, même quand la justice vous lave complètement, a-t-on encore les moyens de ne pas être anonyme ?

Le webmaster de monputeaux.com, qui fait son site depuis 2002, a été relaxé par le passé mais ses frais d'avocat se montent à 20 000 €. Et avec les 76 000 € que lui réclament les élus UMP de la commune, il n'est pas sortie de l'auberge. Donc, il a de plus en plus tendance à s'auto-censurer et envisage même de fermer son blog.

Je suis content d'avoir retiré mon article sur Tuto4PC: J'ai beau être ingénieur, avec 3 enfants je n'ai pas les moyens de payer autant en frais d'avocat.

L'action citoyenne est directement menacée. La liberté d'expression n'est plus. L'anonymat et l'hacktivisme deviennent la seule alternative pour garder la parole et éviter que la démocratie se transforme en ploutocratie. Je ne pensais pas qu'on en arriverait là aussi vite. Sarko veut nous civiliser internet ? Nous prendrons le maquis numérique. Nous n'avons pas les moyens financiers, mais nous avons les connaissances techniques. La technologie est notre plus grand ennemi (surveillance, DPI, censure), mais aussi notre plus grande alliée.

ploutocratie /plu.to.kʁa.si/ féminin
(Politique) État d'une société dans laquelle les plus riches exercent plus ou moins directement le pouvoir politique ou jouissent d'une influence prépondérante.

(J'envisage l'idée d'ouvrir un blog anonyme, mais mon style et mon vocabulaire me trahiraient.)

Les états luttent déjà activement contre Wikileaks, les Anonymous et Lulzsec, mais il viendra un moment où il s'en prendront aussi à Telecomix et TOR. Ne comptez pas sur Google (ou toute autre entreprise du Web 2.0) pour vous défendre, bien au contraire.


En passant, chapeau aux élus de Puteaux pour le bel effet flamby qu'ils ont déclenché. On en parle partout, du Monde à Rue89 en passant par Reporters Sans Frontières.

Une alternative à Google... et Scroogle

Monday 19 March 2012 à 13:23

Vous le savez, je ne suis pas très heureux du flicage qu'opère Google. C'est bien pour cela que j'utilise le moteur de recherche DuckDuckGo. Mais il faut avouer: On a parfois quand même besoin des résultats de Google. Alors comment procéder pour l'utiliser et continuer à protéger notre vie privée ?

Pendant longtemps, on pouvait utiliser Scroogle: Ce moteur (qui n'appartenait pas à Google) soumettait vos recherches à Google de manière anonyme et vous renvoyait les résultats. Mais Google n'a pas apprécié et a mis un terme au service.

Mais une alternative est possible: Je vous avais déjà parlé d'IxQuick, un moteur de recherche qui respecte votre vie privée, mais à l'époque je trouvais que son moteur d'indexation n'était pas très performant. Ils ont changé depuis quelques temps: Il est possible d'avoir directement les résultats de Google. J'ignore par quel truchement ils ont pu monter ça, mais visiblement il y un accord avec Google.

Le service est donc sur startpage.com. Tout comme IxQuick, ils ne gardent aucun log des recherches et ne conservent pas votre adresse IP, mais ce n'est pas le seul avantage:

Bref... quand DuckDuckGo ne suffit pas et que vous ressentez le besoin d'utiliser Google, prenez StartPage.com. Cela vous permettra de profiter des résultats de Google sans sacrifier votre vie privée. Notez que StartPage supporte aussi désormais la recherche d'images, de vidéos et la recherche par date.


EDIT: La recherche d'images utilise Bing et la recherche de vidéos utilise blinkx.com.


EDIT: Comme me le fait très justement remarquer Jérôme J., on peut recherche dans StartPage à partir de DuckDuckGo: Mettez juste !sp devant votre recherche.

Le flicage est un marché porteur

Monday 19 March 2012 à 08:32

Orwell était anglais, n'est-ce pas ? Devinez quel est le nouveau plan tordu du gouvernement anglais pour lutter contre les automobilistes qui roulent sans assurance ? Ils ont l'intention de placer des caméras dans les stations service qui bloqueront automatiquement la distribution de carburant si le véhicule n'est pas assuré. Doh. Allez, encore un petit effort et bientôt on vous refusera l'entrée au restaurant parce que la caméra à l'entrée vous aura repéré et avertira le serveur que vous avez de l'hypertension et que vous êtes un mauvais citoyen qui grève le budget de la sécurité sociale.

Tant qu'on est dans le flicage, la société française Amesys (filiale de Bull) qui a vendu du matériel de surveillance à la dictature Lybienne est dans la tourmente, mais notre ministre nous assure que la vente n'avait rien d'illégale, car c'était du «matériel grand public» (sic).

Du matériel assez puissant pour espionner le trafic internet d'une nation entière, avec plusieurs péta-octets de capacité de stockage, c'est grand public: Tout le monde a ça chez soi. Un système à 40 millions d'euros, c'est très grand public. Ce genre de mensonge peut passer auprès de quelques gus découvrant internet à travers Twitter et Facebook sur un iPad, mais croire que ça va passer, c'est vraiment nous prendre pour des cons. Bluetouff enfonce le clou, et je ne peux qu'approuver.

Ah oui, il y a aussi ce petit projet des États-Unis: Un petit centre de traitement de l'information mondiale à 2 milliards de dollars, un million de mètres-carrés, 10 000 employés et des serveur qui consomment 65 Mega-watts.

Y'a pas à dire: Le flicage est un marché en pleine expansion. Le nouvel eldorado des trafiquants d'armes... numériques. Numériques, mais pas virtuelles: Celles-là font bien des morts.