PROJET AUTOBLOG


actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

Site original : actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

⇐ retour index

Signes et traitement de la maladie de Dupuytren.

Tuesday 9 February 2016 à 15:43
Souvent bilatérale, la Maladie de Dupuytren touche principalement une membrane située entre les tendons fléchisseurs de la main, entrainant une rétraction progressive d'un ou plusieurs doigts. Plusieurs sortes de traitements chirurgicaux ou non existent et doivent être pratiqués rapidement après le diagnostique exact de la maladie.Une 'cochonnerie' supplémentaire, qui s'attaque aux doigts de la main, la Maladie de Dupuytren, porte le nom du Baron de Dupuytren, chirurgien français, qui l'a décrite pour la première fois en 1931.

Signes et évolution de la maladie.

Si l'on reprend des termes techniques et médicaux, la Maladie de Dupuytren, appelée également Contracture de Dupuytren, est une fibrose ( sclérose destructive ) rétractile de l'aponévrose palmaire, ou encore du tissu fibreux, située entre les tendons fléchisseurs et la peau au niveau de la main.
Une fois déclarée, cette maladie est irréductible et entraîne peu à peu une rétraction et une flexion des doigts, pouvant aller, dans les cas les plus extrêmes, jusque à entrainer une 'fermeture de la main'.
Maladie très insidieuse puisque quasiment sans aucune douleur, elle apparait peu à peu à partir, dans un premier temps, de nodules se formant dans la paume de la main, souvent au niveau du 4ème ou 5ème doigt. Ce sont des nodules durs, fermes, qui vont alors s'allonger quelque peu pour former des sortes de 'cordes longitudinales' qui vont alors entraîner une flexion irréductible des doigts ciblés principalement au niveau des deux première phalanges.
Elle peu se déclarer sur un ou plusieurs doigts, voire également être bilatérale et toucher les deux mains à la fois.
contracture de Dupuytren
contracture de Dupuytren : atteinte du quatrième doigt .

Causes et facteurs de risques.

La ou les causes réelles de cette maladie sont encore totalement inconnues de nos jours. L'on a juste pour l'instant réussi à établir quelques facteurs de relation avec l'épilepsie, le diabète, la consommation d'alcool, le tabagisme, le travail manuel ( microtraumatismes professionnels spécifiques à des métiers bien précis ), ou encore l'algodystrophie.
Facteurs, associations, mais aucune certitude de ce côté; l'on retrouve également une certaine prédisposition héréditaire dans de nombreux cas de Maladie de Dupuytren.
Pour vraiment tout savoir sur la maladie de Dupuytren et comment la traiter il faut obligatoirement suivre de très près l'actualité des vrais spécialistes de la recherche médicale.

Comment soigner la maladie de Dupuytren ?

Mesurée selon 4 principaux stades d'évolution, cette maladie demande une intervention rapide pour ne pas se révéler véritablement trop handicapante.
Le premier stade étant l'apparition des nodules palmaires, mais sans rétractation des doigts, se devrait être la première alerte de dépistage.
La Contracture de Dupuytren peut, de nos jours, être traitée de deux manières: chirurgicale ou non.
Le traitement chirurgical.
Il peut être pratiqué de deux manières.
1 - Sous anesthésie locale, le médecin va repérer les brides ( les bande de tissu en cause ), en palpant la main, à l'aide d'aiguilles, puis les sectionner par des mouvements de va-et-vient. On arrive alors à étendre de nouveau le doigt concerné pour rompre complétement cette 'bride'.
inconvénient: les tissus atteints ne sont pas extraits et le risque de récidive existe donc.
2 - Une intervention chirurgicale, plus lourde, l'aponévrectomie peut être pratiquée avec des incisions dans la paume de la main pour enlever le tissu épaissi qui est responsable de ces signes cliniques.
inconvénients: une opération plus lourde, une rééducation assez longue, la nécessité parfois d'effectuer une greffe de peau ...
Le traitement non-chirurgical.
Si la maladie est diagnostiquée suffisamment à temps, de nouvelles possibilités de traitement existent désormais, pour les cas, donc de la Maladie de Dupuytren encore peu avancés.
L'aponévrotomie percutanée à l'aiguille est devenue, au fil des ans et des progrès de la Médecine, le traitement premier et principal de la courbure de Dupuytren, c'est-à-dire le traitement à envisager dès l'apparition des premiers symptômes, applicable normalement à la très grande majorité des cas.
Cela donne actuellement des résultats tout à faits similaires à ceux obtenus via la traditionnelle voie chirurgicale, avec cependant les mêmes pourcentages de risques de récidive, mais aussi avec des risques de complications très rares.
Une solution donc beaucoup plus légères, et quasiment aussi efficace qu'il faut savoir mettre en place au plus tôt, une fois la maladie réellement diagnostiquée.source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -