PROJET AUTOBLOG


actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

Site original : actualités du Net,référencement efficace sur la longue traîne

⇐ retour index

Cosmétiques : des produits de beauté sans paraben !

Thursday 15 September 2016 à 11:36
Les consommateurs font une levée de bouclier contre le paraben présent dans de nombreux produits cosmétiques, produits de beauté ou autres ! Les grandes Marques affichent désormais des slogans marketing " produit sans Paraben ", mais quid dans la réalité ?Nous faire utiliser / consommer des produits qui pourraient s'avérer dangereux est un fait avéré. Nombre d'industriels se préoccupe beaucoup plus de la bonne santé de leurs finances que de celle des consommateurs, et ce depuis bien fort longtemps.
A l'instar des produis ' sans gluten ', puisque des études médicales ont reconnu, pour certains la dangerosité de cet ingrédient, la présence de paraben dans la composition de certains autres fait de plus en plus réagir, et les fabriquants, en bons stratèges, commencent donc à sortir, notamment dans le milieu de la Mode, de la Cosmétique et des produits de beauté, des offres très bien ' étiquetées ' " Sans Paraben ".
Reste à savoir ce qu'est vraiment le paraben, reste à savoir SI ces fameux produits en sont réellement exempts aussi ...

Les Parabens et leurs dangers.

Scientifiquement, un " parabène ", " paraben " est un ester du nom complexe de ' parahydroxybenzoate d'alkyle '. Pour des raisons de propriétés antibactérienne et antifongique, il est utilisé, en tant que " conservateur " dans de très nombreux produits, notamment dans les cosmétiques, les médicaments et une grande majorité d'aliments.
Des études scientifiques ont réussi à prouver que les conservateurs en général sont souvent néfastes pour la santé. Le Paraben en particulier donc, est ciblé comme étant un facteur très aggravant des risques de cancer du sein, induisant également des conséquences sur la fertilité, notamment chez l'homme.
le packaging des cosmétiques
le packaging des cosmétiques : mille feux, mille paillettes, mille dangers !
S'il est quasiment impossible d'éviter tous les conservateurs, il faut savoir cependant que le parabène peut exister à l'état naturel comme dans la fraise, la vanille, la carotte, le vinaigre de vin, certains fromages, et autres produits naturels dérivés comme le miel, ce qui peut donner au corps humain la possibilité de profiter de certaines de ses vertus, MAIS dans tous les produits industriels rien n'est jamais vraiment ' naturel ' et là donc la présence de Parabènes, souvent chimiques ou dénaturés peut réellement s'avérer source d'ennuis pour le consommateur.

Des produits cosmétiques sans paraben est-ce possible ?

Il ne s'agit nullement de " crier Haro sur le Paraben ! ", puisqu'il existe bel et bien à l'état naturel, et avec même des vertus certaines, mais SURTOUT de réussir à ne plus consommer de paraben industriel, le plus souvent obtenu par des manipulations chimiques qui, alors le rendent dangereux !
Utiliser des produits de beauté à base de paraben ( chimique ! ) peut donner des effets dévastateurs: irritations, démangeaisons, allergies, perturbation du système hormonal et autres.
Les industriels ont très bien compris tout cela. Ils ont 'revu' leurs gammes de produits et propose désormais des packagings portant haut et fort la mention " sans parabène ", protégeant ainsi la pérennité de leurs ventes ... Des ventes effectuées de partout, en magasin, en ligne, au domicile même, et il serait donc grand temps de savoir dire NON à tout cela, de savoir avoir l'habitude de chercher, de trouver des produits sains, sans paraben, en l’occurrence, puisqu'ils existent ... Enfin, puisqu'ils ' commencent ' à exister, et si vous ne trouvez pas chez votre fournisseur habituel ce qui serait chose totalement anormale, vous pouvez toujours réussir à choisir des produits de beauté sans paraben en ligne , en prenant aussi bien soin d'en vérifier les " autres " ingrédients.
produits de beauté
produits de beauté : avec ou sans parabènes ?
( vous êtes-vous au moins posé la question que vous soyez homme ou femme ? )
MAIS, malheureusement, d'autres conservateurs viennent le plus souvent les remplacer, tout aussi néfastes, bien moins connus, aussi chimiques et beaucoup plus dissimulés: on nous vend ce qui est rentable, pas ce qui est bien et bon !!!
Ainsi fonctionne notre Monde Moderne, celui de régit par la Loi de la Consommation, imposée par les entreprises.
Alors qu'il serait si simple de mettre en place, sur le marché, des produits exempt de toute addition chimique malsaine.
Les gens, en ce qui concerne ce genre de problèmes, semblent déjà beaucoup plus sensibilisés au niveau de l'alimentation, mais ces ' gens ' sont aussi tous des consommateurs de produits de beauté ( cosmétiques ... ), voire aussi de médicaments et autres; alors à quand une consommation saine et sans soucis ???
la beauté au naturel
la beauté au naturel : ne pas la démolir avec des produits de synthèse dangereux !

Consommer malin = consommer méfiant !

C'est le mot de la fin pour le vrai consommateur, ce pourrait être la fin du consommateur non averti ...
Même en ce qui concerne les produits de beauté, de soins, dont vous vous servez: prenez le temps de bien en lire la composition complète ET si un doute existe, renseignez-vous ou abstenez vous !source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Greffe gingivale: pourquoi, quand, comment et par qui ?

Tuesday 13 September 2016 à 14:23

Si, dans certains cas, la greffe gingivale peut faire peur à certains, elle constitue cependant une technique, en dentisterie, désormais bien maîtrisée et qui peut se révéler d'une efficacité indéniable. L'on commence à ne plus avoir peur du ' dentiste ', des termes comme ' implant ' sont entrés dans le langage courant, mais la greffe de gencive reste encore, un peu, trop mal connue.

Toutes les interventions pratiquées, dans la bouche, au niveau des dents, de la gencive ou autres, ne sont pas forcément les mêmes et relèvent bien souvent du domaine de la " dentisterie ", mais avec des spécialités beaucoup plus ' pointues '. C'est précisément le cas de la " greffe gingivale ", une technique contemporaine, fort pratique et efficace dans de nombreux cas, mais pas assez connues du grand public qui a encore moult appréhensions à son égard.

Oubliez la peur du dentiste !!!

Ce sont finalement des " médecins " comme les autres et leur but est bel et bien de vous soigner, de vous soulager, le plus efficacement possible et ils y parviennent désormais de manière totalement indolore, le plus souvent ...
Le dentiste comme l'on dit le plus souvent, est avant tout un " chirurgien-dentiste ", qualification qu'il aura obtenu après un minimum de six ans d'études médicales, après le BAC, sans compter les diverses spécialisations possibles. Il est titulaire d'un " diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire ".
Il intervient dans tous les domaines de l'odontologie, spécialité qui consiste à traiter et soigner l'organe dentaire ( la pulpe, la dentine, l'émail ), les maxillaires ( os de la mâchoire ), ainsi que tous les tissus qui peuvent y être attachés.
De nombreux termes médicaux, plus précis et encore plus obscurs, pour le simple patient, peuvent également être évoqués:
- l'odontologie, donc, mais également ...
- l'endodontie, pour tout ce qui concerne, prévention ou soins, l'intérieur de la dent.
- la parodontie, pour tout ce qui concerne les 'soutiens' dentaires, tissus osseux, cément, ligaments, gencives.
etc, etc ...
chirurgie dentaire
chirurgie dentaire : pratiquée en cabinet ou en milieu hospitalier .
La formation, les techniques et les appareils utilisés par ces spécialistes ont énormément évolué en quelques décennies.Ces médecins spécialistes exercent donc dans ' leur ' cabinet, en ' libéral ' comme l'on dit, ou dans une clinique dentaire spécialisée dans les traitements d’endodontie , ou encore dans certains services hospitaliers spécialisés.
Comme pour les ' médecins ', la variété possible des soins à prodiguer étant de plus en plus vaste et pointue, ne nombreux chirurgien-dentistes se sont plus ou moins spécialisés dans tel ou tel autre domaine, et donc, pour ne parler que de la " gencive ", ils peuvent également être amenés à vous proposer un traitement, une intervention, chirurgicale ou non à ce niveau, comme une greffe gingivale .

Les différents problèmes des gencives.

- Par qui ?
Si des problèmes surviennent au niveau des gencives, l'on a donc compris que 'le' spécialiste à consulter en premier lieu sera ... votre dentiste.
Selon ses habitudes de travail, l'équipement dont il dispose, et, surtout " votre " cas personnel, il pourra soit procéder aux soins lui même, soit vous orienter vers un de ses confrères.
- Pourquoi ?
Lorsque l'aspect, la constitution, de la gencive se trouve modifié, cela peut entraîner dans certains cas des choses plus ou moins graves.
Des gencives en mauvais état peuvent provoquer une hypersensibilité, souvent douloureuse, favoriser le développement de caries au niveau des dents beaucoup moins protégées vers le bas, modifier également l'aspect visuel de la bouche, du sourire, voire même avoir bien d'autres conséquences.
Il faut donc réussir à redonner l'épaisseur et la hauteur de la bonne gencive saine d'origine.
C'est cela que fera le chirurgien-dentiste, soit par différents traitements, soit en proposant une greffe gingivale.
régression gingivale
régression gingivale : doit-on envisager une greffe de gencive ?
La greffe de gencive, ou encore greffe épithélio-conjonctive, est une technique désormais bien rodée, efficace et qui permet d'obtenir de très bons résultats. Lorsque toutes les bonnes conditions de réalisation sont réunies, c'est une excellente technique pour renforcer la gencive existante, plus rarement pour recouvrir une racine dénudée.
- Quand ?
Dès que les premiers symptômes de régression gingivale apparaissent  : hyper-sensibilité, dents qui bougent, sourire modifié, apparaissent, il faut consulter !
Le dentiste pourra alors vous proposer des traitements préventifs et, faute de résultats, ou, cas les plus fréquents, une prise en charge trop tardive, vous proposer une éventuelle greffe de gencive.
A noter que de nombreux facteurs peuvent alors intervenir, favorisant, ou défavorisant, pour ce type d'intervention, que seul votre dentiste pourra prendre en compte ... ( à ne pas oublier ! )
- Comment ?
Pratiquée le plus souvent sous locale, anesthésie générale pour de rares interventions plus lourdes, la greffe de gencive consiste à effectuer un prélèvement de gencive, voire plus rarement de palais, que l'on appelle le " greffon ", afin de s'en servir pour réussir à recouvrir les racines qui se trouvent donc trop dénudées par le régression gingivale.
Elle est réalisée soit dans le cabinet même du dentiste ' libéral ', en fonction de son équipement, soit en clinique ou milieu hospitalier. Le greffon est alors ' suturé ' au niveau ciblé pour ces soins spécifiques.
Si toutes les conditions, les précautions d'usage, sont réunies:
- problèmes éventuels de diabète, d'hypertension, liés au Sida ...
- la mise en place au préalable d'une hygiène buccale irréprochable.
- les éventuels problèmes liés au tabagisme.
... tout se passera alors très bien !
24 à 48 heures, en moyenne, pour éliminer les saignements ou la douleur éventuels, parfois avec des antalgiques ou des anti-inflammatoires, quelques précautions de base à suivre pendant une quinzaine de jours, que vous conseillera votre chirurgien, et peu à peu cette ' nouvelle gencive ' finira par se souder, les fils définitivement retirés, pour commencer à produire un réel effet qui, selon les cas, peut quand même atteindre près de douze mois pour être et définitif et réussir à recouvrir quasi totalement la récession gingivale.
Bon à savoir : ( quand même ) ... les frais engendrés par une greffe de gencive ne sont pas pris en charge par la SECU, chose totalement anormale dans certains cas ' critiques ' ...

SI, vous êtes concerné = voyez avec 'votre' dentiste, lui seul sera vraiment à même de vous conseiller, de vous soigner, dans les meilleures des conditions ...
:)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Greffe gingivale: pourquoi, quand, comment et par qui ?

Tuesday 13 September 2016 à 14:23

Si, dans certains cas, la greffe gingivale peut faire peur à certains, elle constitue cependant une technique, en dentisterie, désormais bien maîtrisée et qui peut se révéler d'une efficacité indéniable. L'on commence à ne plus avoir peur du ' dentiste ', des termes comme ' implant ' sont entrés dans le langage courant, mais la greffe de gencive reste encore, un peu, trop mal connue.

Toutes les interventions pratiquées, dans la bouche, au niveau des dents, de la gencive ou autres, ne sont pas forcément les mêmes et relèvent bien souvent du domaine de la " dentisterie ", mais avec des spécialités beaucoup plus ' pointues '. C'est précisément le cas de la " greffe gingivale ", une technique contemporaine, fort pratique et efficace dans de nombreux cas, mais pas assez connues du grand public qui a encore moult appréhensions à son égard.

Oubliez la peur du dentiste !!!

Ce sont finalement des " médecins " comme les autres et leur but est bel et bien de vous soigner, de vous soulager, le plus efficacement possible et ils y parviennent désormais de manière totalement indolore, le plus souvent ...
Le dentiste comme l'on dit le plus souvent, est avant tout un " chirurgien-dentiste ", qualification qu'il aura obtenu après un minimum de six ans d'études médicales, après le BAC, sans compter les diverses spécialisations possibles. Il est titulaire d'un " diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire ".
Il intervient dans tous les domaines de l'odontologie, spécialité qui consiste à traiter et soigner l'organe dentaire ( la pulpe, la dentine, l'émail ), les maxillaires ( os de la mâchoire ), ainsi que tous les tissus qui peuvent y être attachés.
De nombreux termes médicaux, plus précis et encore plus obscurs, pour le simple patient, peuvent également être évoqués:
- l'odontologie, donc, mais également ...
- l'endodontie, pour tout ce qui concerne, prévention ou soins, l'intérieur de la dent.
- la parodontie, pour tout ce qui concerne les 'soutiens' dentaires, tissus osseux, cément, ligaments, gencives.
etc, etc ...
chirurgie dentaire
chirurgie dentaire : pratiquée en cabinet ou en milieu hospitalier .
La formation, les techniques et les appareils utilisés par ces spécialistes ont énormément évolué en quelques décennies.Ces médecins spécialistes exercent donc dans ' leur ' cabinet, en ' libéral ' comme l'on dit, ou dans une clinique dentaire spécialisée dans les traitements d’endodontie , ou encore dans certains services hospitaliers spécialisés.
Comme pour les ' médecins ', la variété possible des soins à prodiguer étant de plus en plus vaste et pointue, ne nombreux chirurgien-dentistes se sont plus ou moins spécialisés dans tel ou tel autre domaine, et donc, pour ne parler que de la " gencive ", ils peuvent également être amenés à vous proposer un traitement, une intervention, chirurgicale ou non à ce niveau, comme une greffe gingivale .

Les différents problèmes des gencives.

- Par qui ?
Si des problèmes surviennent au niveau des gencives, l'on a donc compris que 'le' spécialiste à consulter en premier lieu sera ... votre dentiste.
Selon ses habitudes de travail, l'équipement dont il dispose, et, surtout " votre " cas personnel, il pourra soit procéder aux soins lui même, soit vous orienter vers un de ses confrères.
- Pourquoi ?
Lorsque l'aspect, la constitution, de la gencive se trouve modifié, cela peut entraîner dans certains cas des choses plus ou moins graves.
Des gencives en mauvais état peuvent provoquer une hypersensibilité, souvent douloureuse, favoriser le développement de caries au niveau des dents beaucoup moins protégées vers le bas, modifier également l'aspect visuel de la bouche, du sourire, voire même avoir bien d'autres conséquences.
Il faut donc réussir à redonner l'épaisseur et la hauteur de la bonne gencive saine d'origine.
C'est cela que fera le chirurgien-dentiste, soit par différents traitements, soit en proposant une greffe gingivale.
régression gingivale
régression gingivale : doit-on envisager une greffe de gencive ?
La greffe de gencive, ou encore greffe épithélio-conjonctive, est une technique désormais bien rodée, efficace et qui permet d'obtenir de très bons résultats. Lorsque toutes les bonnes conditions de réalisation sont réunies, c'est une excellente technique pour renforcer la gencive existante, plus rarement pour recouvrir une racine dénudée.
- Quand ?
Dès que les premiers symptômes de régression gingivale apparaissent  : hyper-sensibilité, dents qui bougent, sourire modifié, apparaissent, il faut consulter !
Le dentiste pourra alors vous proposer des traitements préventifs et, faute de résultats, ou, cas les plus fréquents, une prise en charge trop tardive, vous proposer une éventuelle greffe de gencive.
A noter que de nombreux facteurs peuvent alors intervenir, favorisant, ou défavorisant, pour ce type d'intervention, que seul votre dentiste pourra prendre en compte ... ( à ne pas oublier ! )
- Comment ?
Pratiquée le plus souvent sous locale, anesthésie générale pour de rares interventions plus lourdes, la greffe de gencive consiste à effectuer un prélèvement de gencive, voire plus rarement de palais, que l'on appelle le " greffon ", afin de s'en servir pour réussir à recouvrir les racines qui se trouvent donc trop dénudées par le régression gingivale.
Elle est réalisée soit dans le cabinet même du dentiste ' libéral ', en fonction de son équipement, soit en clinique ou milieu hospitalier. Le greffon est alors ' suturé ' au niveau ciblé pour ces soins spécifiques.
Si toutes les conditions, les précautions d'usage, sont réunies:
- problèmes éventuels de diabète, d'hypertension, liés au Sida ...
- la mise en place au préalable d'une hygiène buccale irréprochable.
- les éventuels problèmes liés au tabagisme.
... tout se passera alors très bien !
24 à 48 heures, en moyenne, pour éliminer les saignements ou la douleur éventuels, parfois avec des antalgiques ou des anti-inflammatoires, quelques précautions de base à suivre pendant une quinzaine de jours, que vous conseillera votre chirurgien, et peu à peu cette ' nouvelle gencive ' finira par se souder, les fils définitivement retirés, pour commencer à produire un réel effet qui, selon les cas, peut quand même atteindre près de douze mois pour être et définitif et réussir à recouvrir quasi totalement la récession gingivale.
Bon à savoir : ( quand même ) ... les frais engendrés par une greffe de gencive ne sont pas pris en charge par la SECU, chose totalement anormale dans certains cas ' critiques ' ...

SI, vous êtes concerné = voyez avec 'votre' dentiste, lui seul sera vraiment à même de vous conseiller, de vous soigner, dans les meilleures des conditions ...
:)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Greffe gingivale: pourquoi, quand, comment et par qui ?

Tuesday 13 September 2016 à 14:23

Si, dans certains cas, la greffe gingivale peut faire peur à certains, elle constitue cependant une technique, en dentisterie, désormais bien maîtrisée et qui peut se révéler d'une efficacité indéniable. L'on commence à ne plus avoir peur du ' dentiste ', des termes comme ' implant ' sont entrés dans le langage courant, mais la greffe de gencive reste encore, un peu, trop mal connue.

Toutes les interventions pratiquées, dans la bouche, au niveau des dents, de la gencive ou autres, ne sont pas forcément les mêmes et relèvent bien souvent du domaine de la " dentisterie ", mais avec des spécialités beaucoup plus ' pointues '. C'est précisément le cas de la " greffe gingivale ", une technique contemporaine, fort pratique et efficace dans de nombreux cas, mais pas assez connues du grand public qui a encore moult appréhensions à son égard.

Oubliez la peur du dentiste !!!

Ce sont finalement des " médecins " comme les autres et leur but est bel et bien de vous soigner, de vous soulager, le plus efficacement possible et ils y parviennent désormais de manière totalement indolore, le plus souvent ...
Le dentiste comme l'on dit le plus souvent, est avant tout un " chirurgien-dentiste ", qualification qu'il aura obtenu après un minimum de six ans d'études médicales, après le BAC, sans compter les diverses spécialisations possibles. Il est titulaire d'un " diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire ".
Il intervient dans tous les domaines de l'odontologie, spécialité qui consiste à traiter et soigner l'organe dentaire ( la pulpe, la dentine, l'émail ), les maxillaires ( os de la mâchoire ), ainsi que tous les tissus qui peuvent y être attachés.
De nombreux termes médicaux, plus précis et encore plus obscurs, pour le simple patient, peuvent également être évoqués:
- l'odontologie, donc, mais également ...
- l'endodontie, pour tout ce qui concerne, prévention ou soins, l'intérieur de la dent.
- la parodontie, pour tout ce qui concerne les 'soutiens' dentaires, tissus osseux, cément, ligaments, gencives.
etc, etc ...
chirurgie dentaire
chirurgie dentaire : pratiquée en cabinet ou en milieu hospitalier .
La formation, les techniques et les appareils utilisés par ces spécialistes ont énormément évolué en quelques décennies.Ces médecins spécialistes exercent donc dans ' leur ' cabinet, en ' libéral ' comme l'on dit, ou dans une clinique dentaire spécialisée dans les traitements d’endodontie , ou encore dans certains services hospitaliers spécialisés.
Comme pour les ' médecins ', la variété possible des soins à prodiguer étant de plus en plus vaste et pointue, ne nombreux chirurgien-dentistes se sont plus ou moins spécialisés dans tel ou tel autre domaine, et donc, pour ne parler que de la " gencive ", ils peuvent également être amenés à vous proposer un traitement, une intervention, chirurgicale ou non à ce niveau, comme une greffe gingivale .

Les différents problèmes des gencives.

- Par qui ?
Si des problèmes surviennent au niveau des gencives, l'on a donc compris que 'le' spécialiste à consulter en premier lieu sera ... votre dentiste.
Selon ses habitudes de travail, l'équipement dont il dispose, et, surtout " votre " cas personnel, il pourra soit procéder aux soins lui même, soit vous orienter vers un de ses confrères.
- Pourquoi ?
Lorsque l'aspect, la constitution, de la gencive se trouve modifié, cela peut entraîner dans certains cas des choses plus ou moins graves.
Des gencives en mauvais état peuvent provoquer une hypersensibilité, souvent douloureuse, favoriser le développement de caries au niveau des dents beaucoup moins protégées vers le bas, modifier également l'aspect visuel de la bouche, du sourire, voire même avoir bien d'autres conséquences.
Il faut donc réussir à redonner l'épaisseur et la hauteur de la bonne gencive saine d'origine.
C'est cela que fera le chirurgien-dentiste, soit par différents traitements, soit en proposant une greffe gingivale.
régression gingivale
régression gingivale : doit-on envisager une greffe de gencive ?
La greffe de gencive, ou encore greffe épithélio-conjonctive, est une technique désormais bien rodée, efficace et qui permet d'obtenir de très bons résultats. Lorsque toutes les bonnes conditions de réalisation sont réunies, c'est une excellente technique pour renforcer la gencive existante, plus rarement pour recouvrir une racine dénudée.
- Quand ?
Dès que les premiers symptômes de régression gingivale apparaissent  : hyper-sensibilité, dents qui bougent, sourire modifié, apparaissent, il faut consulter !
Le dentiste pourra alors vous proposer des traitements préventifs et, faute de résultats, ou, cas les plus fréquents, une prise en charge trop tardive, vous proposer une éventuelle greffe de gencive.
A noter que de nombreux facteurs peuvent alors intervenir, favorisant, ou défavorisant, pour ce type d'intervention, que seul votre dentiste pourra prendre en compte ... ( à ne pas oublier ! )
- Comment ?
Pratiquée le plus souvent sous locale, anesthésie générale pour de rares interventions plus lourdes, la greffe de gencive consiste à effectuer un prélèvement de gencive, voire plus rarement de palais, que l'on appelle le " greffon ", afin de s'en servir pour réussir à recouvrir les racines qui se trouvent donc trop dénudées par le régression gingivale.
Elle est réalisée soit dans le cabinet même du dentiste ' libéral ', en fonction de son équipement, soit en clinique ou milieu hospitalier. Le greffon est alors ' suturé ' au niveau ciblé pour ces soins spécifiques.
Si toutes les conditions, les précautions d'usage, sont réunies:
- problèmes éventuels de diabète, d'hypertension, liés au Sida ...
- la mise en place au préalable d'une hygiène buccale irréprochable.
- les éventuels problèmes liés au tabagisme.
... tout se passera alors très bien !
24 à 48 heures, en moyenne, pour éliminer les saignements ou la douleur éventuels, parfois avec des antalgiques ou des anti-inflammatoires, quelques précautions de base à suivre pendant une quinzaine de jours, que vous conseillera votre chirurgien, et peu à peu cette ' nouvelle gencive ' finira par se souder, les fils définitivement retirés, pour commencer à produire un réel effet qui, selon les cas, peut quand même atteindre près de douze mois pour être et définitif et réussir à recouvrir quasi totalement la récession gingivale.
Bon à savoir : ( quand même ) ... les frais engendrés par une greffe de gencive ne sont pas pris en charge par la SECU, chose totalement anormale dans certains cas ' critiques ' ...

SI, vous êtes concerné = voyez avec 'votre' dentiste, lui seul sera vraiment à même de vous conseiller, de vous soigner, dans les meilleures des conditions ...
:)
source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -

Où trouver des idées de design de portes extérieures ?

Monday 12 September 2016 à 15:00
Des idées de changement, des projet de construction ? Si vous recherchez des idées pour le design de votre porte extérieure, sachez bien que tout est possible, tout est imaginable, encore faut-il avoir du goût, suivre les bons conseils, savoir où trouver des exemples fiables pour y parvenir.Tant qu'à se lancer dans des travaux de rénovation, ou pour ce qui concerne le ' neuf ', la porte d'entrée étant l'un des points les plus sensibles et les plus importants de votre habitation, il ne s'agit nullement de vouloir " bricoler " ou de faire n'importe quoi !
Et, donc, pour trouver des idées en la matière, deux solutions s'imposent:
- faire le tour des spécialistes.
- fouiner sur Internet à la recherche de la " perle rare ".

Les portes extérieures modernes.

Les portes d'entrée, ou toute autre porte extérieure, constituent le premier passage pour aller ' chez vous ', et de par ce fait donnent aussi une première impression, sensation, de ce que l'on devrait y trouver, à l'intérieur.
Si l'on laisse de côté les notions de solidité, de sécurité, de longévité auxquelles tout bon fabriquant saura répondre avec des explications techniques simples, il n'en demeure pas moins que, second point important à prendre en compte, la notion de l’esthétisme de la pore extérieure est une chose très importante.
Toutes les possibilités de réalisations, à l'heure actuelle, avec les nouveaux matériaux et les nouvelles techniques de fabrication sont possibles et à votre portée, en fonction de votre budget.
Les portes d'entrée peuvent être réalisées, par exemples, dans une foule de matériaux tels l'aluminium, le PVC, l'acier, le bois, dans des styles classiques, contemporains, voire même " design " ou tendance, des portes extérieures qui pourront être pleines ou vitrées selon votre désir.
Il suffit juste de trouver des idées ( et ce n'est pas ce qui manque en la matière ... ) qui puisse à la fois vous plaire et vous convenir.

Donnez un look original, un design contemporain à votre porte d'entrée.

Si vous en avez donc le projet, pour installer une porte d'entrée design et donner un style distinctif à votre maison , tout est finalement à votre disposition ...
Une fois la qualité, la gamme de fabrication de la porte extérieure définie, selon vos propres critères, il vous restera ( presque ... ) la touche personnelle à mettre, celle qui fera de ' votre ' porte une porte d'entrée ' pas comme les autres ', une porte extérieure à laquelle vous aurez su fort habillement ajouter un look original et sympathique, un design contemporain et intemporel.
L'on ne vous demande pas de faire ou de créer l'impossible, mais il y a quand même quelques notions de goût et de décoration qui s'imposent !
Quelques petites images rien que pour voir ?
porte extérieure classique
porte extérieure classique : pas beaucoup d'originalité !
C'est propre, c'est solide, mais ... ???
porte extérieure pleine
porte extérieure pleine : avec une petite touche d'originalité !
Quasiment le même style de fabrication, mais le petit ' plus ' est déjà présent ... :)
porte d'entrée design
porte d'entrée design : un tout autre look très contemporain .
Et ce ne sont pas les exemples de réalisations qui manquent .
côté intérieur
côté intérieur : là aussi c'est important comme projet !
Et là aussi, une fois entré dans les lieux, l'on peut ressentir une certaine impression de sécurité, de confort, de modernité.
Les " BONS ' exemples se comptent par milliers, vous n'avez juste qu'à fouiner un peu dans tout ce que vous pouvez découvrir, dans ce qui correspond, aussi, à votre budget, et vous trouverez, mais ne vous laissez pas aller dans des projets ' fous ' ( pour vous en tous cas ! ).
architecture et design
architecture et design : oui certes mais là, à une toute autre échelle !!!
Nous sommes très loin de la porte d'entrée à l'extérieur d'une simple bâtisse particulière ...
le projet FOU
le projet FOU : si cela vous tente ...
Pourquoi pas, c'est original, pour le moins, mais du côté " pratique " là vous rencontrerez certainement quelques problèmes ...
Quelques petites idées, rien que pour ' mieux ' trouver ?
Quelques simples petites photos donc qui ont quand même du vous faire réagir, au moins, et pour le reste: connectez-vous !!! Faites des recherche sur les sites des différents fabriquants contemporains, sur celui de certaines maisons de design, plus simplement encore dans " Google Images " et peu à peu ' votre ' projet prendra votre, votre " porte extérieure " se construira peu à peu dans votre esprit; il vous ne restera alors plus qu'à la faire réaliser correctement ... :)source : © le blog du référencement efficace - http://longuetraine.fr - soumis à licence CC - accord préalable demandé -