PROJET AUTOBLOG


L'Étudiant libre

Site original : L'Étudiant libre

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Grand ménage de printemps !

Saturday 4 January 2014 à 10:57
Le site va bientôt déménager ! En effet, DZVoice, qui sera bientôt Fennek.io, un hébergeur fort sympathique à prix libre et au design concocté par notre ami Vinm, bref, le must, décide de changer de serveurs.
Cela nous permet de nous poser la question : Quel est l’essentiel ? Nous aurons pût migrer tout le laboratoire du site, mais une petite mise au point s'impose.
Déjà, dans les usages, je vois que le Pastebin est énormément utilisé. Il est donc évident qu'on puisse le garder. Par contre, les autoblogs, c'est lourd, ça prend de la place, et j'ai pas encore vu de cas de réelle censure. Respawn est je trouve adapté. Moins automatique, on réplique vraiment les articles intéressants, donc une perte serait vraiment problématique, au delà bien sûr de la symbolique de la censure.
Comme vous savez, c'est dur de voyager léger : on accumule de plus en plus au cours des voyages. Avec un site c'est pareil. Et c'est le moment de se décharger un peu.
J'ai aussi pensé à passer en SQLITE. Des retours sur de moyens sites de ce moteur de base de données ? Je n'ai testé que sur des petits sites !
Bon, now it's the time for backup !
qwerty

Grand ménage de printemps !

Saturday 4 January 2014 à 10:57
Le site va bientôt déménager ! En effet, DZVoice, qui sera bientôt Fennek.io, un hébergeur fort sympathique à prix libre et au design concocté par notre ami Vinm, bref, le must, décide de changer de serveurs.
Cela nous permet de nous poser la question : Quel est l’essentiel ? Nous aurons pût migrer tout le laboratoire du site, mais une petite mise au point s'impose.
Déjà, dans les usages, je vois que le Pastebin est énormément utilisé. Il est donc évident qu'on puisse le garder. Par contre, les autoblogs, c'est lourd, ça prend de la place, et j'ai pas encore vu de cas de réelle censure. Respawn est je trouve adapté. Moins automatique, on réplique vraiment les articles intéressants, donc une perte serait vraiment problématique, au delà bien sûr de la symbolique de la censure.
Comme vous savez, c'est dur de voyager léger : on accumule de plus en plus au cours des voyages. Avec un site c'est pareil. Et c'est le moment de se décharger un peu.
J'ai aussi pensé à passer en SQLITE. Des retours sur de moyens sites de ce moteur de base de données ? Je n'ai testé que sur des petits sites !
Bon, now it's the time for backup !
qwerty

Pourquoi une civilisation mondiale est-elle nécessaire ?

Friday 3 January 2014 à 18:45
Répondant à l'article de Daywn sur les apprentis philosophes sur la civilisation mondiale.
Pour lui, une civilisation mondiale veut dire une annihilation des autres cultures. J'ai envie de dire : impossible. Une civilisation mondiale ne pourra se faire à la seule et unique condition sine qua non de celle de l'unité dans la diversité. La grande Europe, celle de Monnet, et de tant d'autres, est une Europe fort de sa diversité. Au contraire, un pays, quand-il a essayé de détruire la diversité, à perdu de sa puissance et de sa créativité. On peut penser à la révolution culturelle chinoise, ou l'interdiction, pendant très longtemps, de parler patois dans les écoles françaises.
La civilisation mondiale veut dire échanges mondiaux et donc enrichissement mutuels. Ces échanges ont donnés le jazz par exemple.
La culture mondiale peut-être une forme de syncrétisme aux multiples influences. Cela de détruira pas des cultures, au contraire, cela en créera des nouvelles.
Ensuite, vient le problème de la langue auxiliaire mondiale. La langue auxiliaire mondiale permet aux personnes de se comprendre, et donc, par une connaissance de l'autre, abolir les préjugés. En soit, ce n'est pas quelque chose de négatif.
Le nœud du problème est de savoir : langue construite ou non ? Je dirai oui. Je suis en faveur de l'espéranto. Comme ça, il n'y aura pas le côté où l'on impose une culture, en l’occurrence, anglo-saxonne. Mais ça sera une langue auxiliaire. Chacun apprendra la langue de ces ancêtres, mais en complément, on apprendra une langue universelle permettant, à n'importe qui, de se sentir chez soi n'importe où sur Terre. Il n'y aura aucune négation de la culture, mais au contraire, on rajoute, on l'enrichi.

Un autre nœud levé est celui du Parlement mondial. Il faut un parlement élu, réglant les problèmes mondiaux (frontière, réchauffement climatique, empêcher le retour de la guerre…). Mais il ne pourra se faire que sous quelques conditions : 1) qu'il soit fait dans un esprit d'unité et de bienveillance. 2)où chaque peuple, chaque nation soit représenté d'une manière démocratique. Il faut que cette assemblée soit approuvée et par le peuple et par le gouvernement, pour éviter toute contestation. L'ONU était une bonne idée. Malheureusement, elle favorise les gagnants de la Seconde Guerre Mondiale. Mais la route est très très longue. Mais patience, l'humanité murit de jour en jour.
Oui, il est nécessaire d'avoir un gouvernement mondial, car les problèmes que l'on affrontent le sont. Mais il faut inverser la pyramide des pouvoirs, car la véritable force d'action sur le terrain vient à la base. Les hautes institutions supervisent et, tel un aigle dans le ciel, nous indiquent la finalité du chemin (par exemple, il faut aller du point A au point B). Mais à nous de construire le chemin.

Tu viens ensuite à l'identité européenne. Peu de gens se sentent européen, mais français, italien… par un égoïsme : la nation. La souveraineté nationale est un égoïsme très puissant, un nombrilisme. Laisse moi citer Victor Hugo :

Un jour, espérons-le, le globe sera civilisé. Tous les points de la demeure humaine seront éclairés, et alors sera accompli le magnifique rêve de l'intelligence : avoir pour patrie le Monde et pour nation l'Humanité.
Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes. - Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie.

Moi, je me sens qu'appartenant à l'humanité. Je parle autant à des belges que des algériens, suisses, américains, africains… Pour moi, nous sommes de la même famille. Je me sens plus européen que Français : la France s'est construit grâce à l'Europe. Le mouvement humaniste est européen. le mouvement des lumières aussi. Les grands penseurs européens s'écrivaient entre eux.
Tu a raison, il faut mieux ancrer l'identité de l'humanité. Mais cela passe par l'éducation.
L'identité mondial est salutaire pour l'humanité, car seul son unité (dans la diversité), permettra d'abolir la guerre et les dissensions.
qwerty

Pourquoi une civilisation mondiale est-elle nécessaire ?

Friday 3 January 2014 à 18:45
Répondant à l'article de Daywn sur les apprentis philosophes sur la civilisation mondiale.
Pour lui, une civilisation mondiale veut dire une annihilation des autres cultures. J'ai envie de dire : impossible. Une civilisation mondiale ne pourra se faire à la seule et unique condition sine qua non de celle de l'unité dans la diversité. La grande Europe, celle de Monnet, et de tant d'autres, est une Europe fort de sa diversité. Au contraire, un pays, quand-il a essayé de détruire la diversité, à perdu de sa puissance et de sa créativité. On peut penser à la révolution culturelle chinoise, ou l'interdiction, pendant très longtemps, de parler patois dans les écoles françaises.
La civilisation mondiale veut dire échanges mondiaux et donc enrichissement mutuels. Ces échanges ont donnés le jazz par exemple.
La culture mondiale peut-être une forme de syncrétisme aux multiples influences. Cela de détruira pas des cultures, au contraire, cela en créera des nouvelles.
Ensuite, vient le problème de la langue auxiliaire mondiale. La langue auxiliaire mondiale permet aux personnes de se comprendre, et donc, par une connaissance de l'autre, abolir les préjugés. En soit, ce n'est pas quelque chose de négatif.
Le nœud du problème est de savoir : langue construite ou non ? Je dirai oui. Je suis en faveur de l'espéranto. Comme ça, il n'y aura pas le côté où l'on impose une culture, en l’occurrence, anglo-saxonne. Mais ça sera une langue auxiliaire. Chacun apprendra la langue de ces ancêtres, mais en complément, on apprendra une langue universelle permettant, à n'importe qui, de se sentir chez soi n'importe où sur Terre. Il n'y aura aucune négation de la culture, mais au contraire, on rajoute, on l'enrichi.

Un autre nœud levé est celui du Parlement mondial. Il faut un parlement élu, réglant les problèmes mondiaux (frontière, réchauffement climatique, empêcher le retour de la guerre…). Mais il ne pourra se faire que sous quelques conditions : 1) qu'il soit fait dans un esprit d'unité et de bienveillance. 2)où chaque peuple, chaque nation soit représenté d'une manière démocratique. Il faut que cette assemblée soit approuvée et par le peuple et par le gouvernement, pour éviter toute contestation. L'ONU était une bonne idée. Malheureusement, elle favorise les gagnants de la Seconde Guerre Mondiale. Mais la route est très très longue. Mais patience, l'humanité murit de jour en jour.
Oui, il est nécessaire d'avoir un gouvernement mondial, car les problèmes que l'on affrontent le sont. Mais il faut inverser la pyramide des pouvoirs, car la véritable force d'action sur le terrain vient à la base. Les hautes institutions supervisent et, tel un aigle dans le ciel, nous indiquent la finalité du chemin (par exemple, il faut aller du point A au point B). Mais à nous de construire le chemin.

Tu viens ensuite à l'identité européenne. Peu de gens se sentent européen, mais français, italien… par un égoïsme : la nation. La souveraineté nationale est un égoïsme très puissant, un nombrilisme. Laisse moi citer Victor Hugo :

Un jour, espérons-le, le globe sera civilisé. Tous les points de la demeure humaine seront éclairés, et alors sera accompli le magnifique rêve de l'intelligence : avoir pour patrie le Monde et pour nation l'Humanité.
Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes. - Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie.

Moi, je me sens qu'appartenant à l'humanité. Je parle autant à des belges que des algériens, suisses, américains, africains… Pour moi, nous sommes de la même famille. Je me sens plus européen que Français : la France s'est construit grâce à l'Europe. Le mouvement humaniste est européen. le mouvement des lumières aussi. Les grands penseurs européens s'écrivaient entre eux.
Tu a raison, il faut mieux ancrer l'identité de l'humanité. Mais cela passe par l'éducation.
L'identité mondial est salutaire pour l'humanité, car seul son unité (dans la diversité), permettra d'abolir la guerre et les dissensions.
qwerty

La monnaie de singe

Friday 3 January 2014 à 14:21
Quelle drôle de chose qu’est-ce la monnaie. On attribut à quelque chose de peu de valeur beaucoup de valeur. C’est un jalon de celui-ci. Tel objet vaut tant, un autre autant. Mais toutes ces valeurs sont arbitraires, et la monnaie peut-être dévaluée, ou au contraire, surévaluée.
Des exemples ?
Dès l’antiquité, on coupait les pièces d’or avec d’autres métaux moins nobles pour créer artificiellement de la richesse.
Entre les 2 guerres mondiales, le cours du mark s’effondre et par conséquent les prix s’envole. un morceau de pain vaut plusieurs milliards de marks. L’argent gagné le matin ne suffit pas à acheter le pain le soir.
Plus récemment, on a qu’à voir la fluctuation impressionnante du bitcoin, dû à une spéculation importante.

La monnaie représente quelque chose, mais n’est pas cette chose. Un billet de 5€ et un autre de 500€ vaut le même prix en terme de fabrication. Mais on leur attribut une valeur différente. Essayez donc d’acheter un ordinateur avec un billet de 5€, personne ne voudra faire la transaction.

On a vu, le cours de la monnaie est indexée sur une valeur fluctuante. Alors, dans ce cas là, comment avoir une source de richesse stable ?
L’une des solutions est de prendre sur un étalon, solution ayant existé durant très longtemps. Par exemple, 1 dollar = tant en or.
Mais cette solution est indexée sur la rareté. Dans un monde basé sur l’abondance (abondance du savoir, de la culture, abondance des relations humaines), cette vision est devenu archaïque.
Et pourquoi pas sur quelque chose comme la création de richesse ? Je ne parle pas de richesse matériels, car vouloir une croissance infinie dans un monde fini est une aberration totale.
Je parle de la richesse en tant que savoir, d’innovation : l’idée est la monnaie. La connaissance sert d’échanges. On peut aussi échanger des services : je te dépanne pour tel ou tel bricolage, et toi, tu m’apprend des trucs informatiques.
Dans ce cas là, la monnaie n’est plus un chiffre sur un compte, mais une relation humaine, un contact, un lien social. On ne chercherai plus l’argent en tant que but, mais la recherche du bonheur et de la coopération.
D’un monde mathématique, on passe à un monde plus humain. Et sûrement plus apaisé.
C’est certes une forme de troc, comme à l’époque primitive de l’homme. Mais à l’ère où l’argent est maître de l’homme et non l’inverse, un retour au source est-il souhaitable ? Cette idée est certes utopiste, mais elle se développe de plus en plus, car il existe un manque d’humanité et de chaleur dans notre civilisation moderne.

La monnaie est donc quelque chose d’arbitraire. On peut voir la crise de la Tulipe aux Pays-Bas : Avec un bulbe de tulipe, on pouvait acheter un château. Puis, plus rien ! Ce tout ou rien rejoint l’expression d’une monnaie de singe : une monnaie qui n’a aucune valeur ! Tout ça, ce n’est qu’illusion ! Illusion certes qui permet de manger et nous vêtir.
Sinon, je me suis mit au bitcoin. Vu que c’est ultraspéculatif, je compte pas m’enrichir (d’ailleurs, j’abhorre la spéculation, ça rejoint mon idée de monnaie de singe), mais j’avais envie de découvrir cette monnaie qui m’intrigue tant. Même si j’ai 1⨉10- 8 (ce qui est pas le cas, je suis à 0), c’est pas grave, je m’amuse. Vu que tout cela n’est qu’illusion !
Qwerty
Error happened! 0 - Undefined variable: xml In: /var/www/html/streisand.me/autoblogs/autoblog.php:77 http://blog.m0le.net/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/?28 #0 /var/www/html/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(77): exception_error_handler(8, 'Undefined varia...', '/var/www/html/s...', 77, Array) #1 /var/www/html/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(368): VroumVroum_Feed_Exception::getXMLErrorsAsString(Array) #2 /var/www/html/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(932): VroumVroum_Blog->update() #3 /var/www/html/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/index.php(1): require_once('/var/www/html/s...') #4 {main}