;
Avr
28
2012

Explication de l'Anti Front

Critiquer le Front National autrement que par le mépris ou la compassion, ce sera sur Anti Front.

Un haut score du FN questionne toujours. Bien sûr, il y aura toujours des partisans de l'extrême droite, au minimum les xénophobes pathologiques. Mais n'empêche, 18% de FN dans une élection où plus de quatre électeurs sur cinq ont voté, ça fait flipper.

Moi-même je me suis trompé en minimisant la portée du Front National. Je pensais que la fille Le Pen allait se planter en beauté avec ses revirements anti-immigration de fin de campagne, force est de constater que ça n'a pas empêché quasiment un vote exprimé sur cinq de soutenir ce discours.

Ma plus grande déception vient du traitement médiatique que l'on réserve généralement au FN. Deux écoles s'affrontent :

  • ceux qui méprisent d'emblée, et qui boxent les représentants FN façon Mike Tyson après avoir ingéré un cocktail harissa-tabasco-wasabi.
  • ceux qui font dans l'empathie débile. Du genre "mais ces pauvres biquets qui ont voté Front National, il ne faut pas les accabler. Donnons leur un peu la parole pour mieux les comprendre !". Le résultat ressemble un peu à une séance de psychanalyse, sauf qu'à la fin on est plus barbouillé que fatigué.

Ces deux stratégies sont contre-productives car elles ne mettent rien en perspective. Taper sourdement sur le FN parce qu'il est le FN ou laisser parler sans interruption ses partisans parce que ce sont des partisans FN, c'est de détacher du fond. Or, c'est bien le fond, le propos, le discours, qui permet de critiquer les idées sur leur propre terrain.

m0le'o'blog n'a pas vocation à être un blog politisé, mais j'ai décidé de décortiquer le Front National posément, avec des discours, des chiffres, des sources consultables par tout le monde. Vos questions, remarques ou suggestions sont évidemment les bienvenues.

En revanche, je tiens à signaler aux éventuels trolls que j'ai la modération très facile et qu'un simple dénigrement sans argumentation suffira à se faire dégager. Quant aux injures ou diffamations, vous pouvez vous douter du traitement qui leur sera réservé :-).

Raphi

A propos de l'auteur: Raphi

3 Comments + Add Comment

  • Personnellement, ça ne m'étonne guère puisque les 18 % en grande majorité sont ceux qui ont voté Sarkosy en 2007 sur ce programme qu'il tente aujourd'hui de remettre au goût du jour mais la trahison n'est pas deux fois possible.

    Quand à Marine Le Pen, sa stratégie est toute trouvée, faire imploser l'UMP à la suite de la "probable" défaite de Sarkosy et récolter une partie de la droite populaire pour former un nouveau parti qui lui permettra de se détacher une bonne fois pour toute de toute la partie xénophobie du FN (preuve: elles appellent ses électeurs "marinistes" et réfute le terme extrême-droite).

    C'est une stratégie a voire à l’œuvre mais gardons les yeux ouverts ça risque d'être intéressant.

    • Raphi

      Même avec un report des déçus du sarkozysme, 18% reste un chiffre énorme avec une participation pareille. Lors des dernières élections régionales et cantonales, c'est précisément l'abstention qui gonflait le poids du vote FN, alors que paradoxalement le nombre de voix pour ce parti était moins élevé.

      Je suis globalement d'accord avec la stratégie de Le Pen, qui va tout mettre en oeuvre pour faire perdre Sarkozy et récupérer les restes de l'UMP, ou du moins ses éléments les plus extrêmes.

      Pour ce qui est de la xénophobie, Le Pen fille ne s'en détache absolument pas en comparaison de son père, comme je le montrerai dans le prochain article. Elle est une couche de vernis plus rassurante car moins tempétueuse, mais garde à peu de différences près le même socle idéologique.

      Pourtant, le fait de renommer son parti dans quelques mois, vieille tactique lobbyiste (je change le nom mais le produit reste le même), risque de lui offrir une nouvelle image pas forcément méritée.

  • Oui, je suis d'accord, sa stratégie de dé-diabolisation est pour moi aussi une couche de vernis.

    J'attends tout de même de voir la réaction du père une fois qu'elle dévoilera au grand jour cette idée, malgré tout ce qu'il représente de bien et de mal, le FN est quand même sa vie politique entière et le voir s’éparpiller devant ses yeux... je me demande s'il réagira.

    Par contre j'ai oublié de donner mon point de vue sur la chronique, je trouve ça intéressant (je suis fada de politque^^) mais je pense qu'il faudrait élargir un peu plus car je pense que ce score est la conséquence de tout les autres partis et j'aurai autant à dire sur le FN que sur le PS et l'UMP.

    Je suivrai avec attention en tout cas.

Leave a comment