PROJET AUTOBLOG


FunInformatique

Site original : FunInformatique

⇐ retour index

Serveur DNS ne répond pas, que faire ?

lundi 19 octobre 2020 à 19:57

Vous voulez accéder à un site web mais l’erreur suivante s’affiche sur votre navigateur: “le serveur DNS ne répond pas“? Pas de panique ! Il est souvent possible de résoudre ce problème facilement.

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est un serveur DNS et comment résoudre ce problème.

Qu’est-Ce Qu’un Serveur DNS ?

Tout d’abord, avant de pouvoir corriger ce problème de serveur DNS qui ne fonctionne pas, nous devons comprendre c’est quoi un serveur DNS ?

Un serveur DNS est ordinateur puissant qui va vous permettre de faire un lien entre un nom de domaine, et une adresse IP. Par exemple un serveur DNS vous permet de transformer le noms de domaine  funinformatique.com en adresse IP  104.18.59.143.

Pour faire simple, un serveur DNS permet de faire la relation entre le nom de domaine et adresse IP. C’est un peu comme l’annuaire de votre téléphone qui fait correspondre le nom Ahmed à son numéro de téléphone.

Comment réparer l’erreur “Le Serveur DNS Ne Répond Pas” ?

Maintenant que nous savons ce qu’est un serveur DNS, nous pouvons comprendre pourquoi il est essentielle au fonctionnement de l’internet.

Lorsque vous entrez une URL dans votre navigateur, votre ordinateur essaie d’en obtenir une adresse IP, mais votre serveur DNS ne répond pas. En tant que tel, votre PC ne peut pas vous emmener vers le site Web sur lequel vous souhaitez vous rendre et vous donne une erreur DNS.

Alors, comment réparer une erreur de serveur DNS ne répondant pas ?

Essayez un autre navigateur

Pour vérifier que cela ne vient pas d’un problème de navigateur Web, essayez-en un autre.

Si vous utilisez Google Chrome, passez simplement sur Edge ou Firefox pour voir si le problème ne viens pas du navigateur. Si vous parvenez à vous connecter avec un autre navigateur, alors je vous recommande dé-installer/ré-installer celui qui provoque l’erreur.

Effacez le cache DNS

Si le serveur DNS ne répond pas, il se peut qu’il y ait un problème avec votre cache DNS.

Le cache DNS est un fichier sur votre PC qui stocke les sites web et les adresses et IP que vous visitez. Cela vous évite d’avoir à demander constamment à votre serveur DNS les informations que vous avez reçues dans le passé.

Malheureusement, votre cache DNS peut être corrompu, et cela provoque des problèmes DNS.  Heureusement, le fait de vider le cache DNS peut probablement régler ce souci.

Pour vider le cache DNS sous Windows:

Redémarrez votre routeur

Si tous les appareils et ordinateurs de votre réseau local ne peuvent pas se connecter au serveur DNS, il se peut qu’il y ait un problème avec votre routeur.

Pour résoudre ce problème, débranchez votre routeur du secteur et laissez-le pendant 30 secondes. Rebranchez-le et réessayez la connexion.

Désactivez temporairement votre Antivirus et votre Pare-Feu

Si aucune des solutions ci-dessus ne semble fonctionner, essayez de désactiver temporairement les programmes antivirus et les pare-feu.

Ces logiciels surveillent votre connexion Internet pour s’assurer que rien de désagréable ne s’infiltre sur votre système, mais parfois les choses tournent mal.

Si la désactivation de votre antivirus ou de votre pare-feu fait l’affaire, vous devrez peut-être le réinstaller pour le remettre sur les rails. Il est peut-être également temps d’essayer un autre programme antivirus.

Les 5 meilleurs outils pour traduire des pages Web

vendredi 16 octobre 2020 à 16:01

Comme vous le savez probablement, l’anglais est la langue la plus influente à travers le monde. Selon les derniers statistiques de W3Techs, 59,9% de tout le contenu du web est rédigé en anglais. C’est pour cela, il faut impérativement apprendre l’anglais.

En attendant, je partage avec vous les meilleurs outils pour traduire des pages Web en anglais.

1. Google Traduction

Google Traduction est certainement le traducteur en ligne le plus populaire.

Avec plus de 100 langues prises en charge et 500 millions d’utilisateurs quotidiens, Google Traduction reste le roi incontesté de la traduction. Il se démarque de tous les autres outils par un style simple, accessible, et surtout par la qualité de ses traductions.

Google Traduction intègre également la technologie de la réalité augmentée. Il est possible de scanner des photos et textes de la vie réelle afin de faire traduire le texte affiché dessus.

2. ImTranslator

Google Traduction reste le choix numéro un pour la plupart des gens. Néanmoins, il existe des produits non Google qui sont tout aussi puissants. IM Translate utilise une combinaison de Google Translate, Microsoft Translator et Babylon Translator pour offrir aux utilisateurs une bonne traduction.

Notez qu’une extension ImTranslator est disponible pour Chrome, Firefox, Opera et Yandex.

3. DeepL

DeepL a été lancé en août 2017 et est rapidement devenu l’un des principaux outils de traduction automatique gratuits sur le Web.

Les traductions qu’ils donnent sont bien plus fluides et plus naturels que certains autres traducteurs.

Une version pro est également disponible – elle permet d’accéder au traducteur Web et aux API DeepL.

Malheureusement, l’outil ne permet de traduire pour le moment que 7 langues (français, anglais, espagnol, allemand, italien, néerlandais, polonais).

4. Systran

Syntran est un également un bon traducteur instantané disponible gratuitement en ligne. Vous pouvez vous en utiliser comme d’un dictionnaire, mais aussi pour traduire une phrase ou même une page web complète.

Avec 14 langues (de l’anglais au coréen en passant par le suédois), c’est une très bonne alternative aux autres solutions de traduction.

5. Reverso

Reverso est un autre outil performant de traduction basé sur l’IA. Il utilise des textes réels pour créer des algorithmes de Big Data capables de reconnaître le contexte – une fonctionnalité essentielle pour toute application de traduction de navigateur. Cependant, Reverso va bien au-delà des simples traductions textuelles. Il peut également traduire des sous-titres en temps réel.

En revanche, Reverso prend en charge moins de langues que certains de ses concurrents – seulement 15 sont disponibles (anglais, espagnol, français, russe, italien, allemand, portugais, arabe, néerlandais, hébreu, polonais, roumain, japonais, chinois et Turc). L’extension est disponible sur Chrome, Firefox et Safari.

Ai-je besoin d’un VPN sur mon téléphone ?

jeudi 8 octobre 2020 à 14:13

Beaucoup de gens sur Internet vous conseillent d’utiliser un VPN  sur votre ordinateur pour se protéger. Bien sûr, beaucoup d’internautes naviguent également sur Internet avec leur téléphone – et ils voudront peut-être y protéger leurs habitudes de navigation. Voici pourquoi vous voudrez utiliser également un VPN sur votre téléphone.

Surveillance des fournisseurs de données mobiles

Les VPN offrent une protection contre votre FAI qui surveille votre utilisation de la navigation et peut potentiellement limiter certains types d’utilisation ou vendre vos données aux annonceurs.

Tout trafic Internet, application ou système sera chiffré et votre FAI ne pourra pas l’analyser.

Remarque: vos appels téléphoniques et vos SMS utilisent un système différent et ne seront pas masqués par votre fournisseur de données mobiles.

Hotspots Wi-Fi non sécurisés

Un autre avantage majeur d’un VPN est de protéger les communications de votre appareil lorsqu’il est connecté à un point d’accès Wi-Fi non sécurisé.

Le chiffrement du VPN garantit qu’un pirate sur la même connexion WiFi non sécurisée que vous ne pouvez pas écouter vos demandes Web et voler les données que vous envoyez.

Contournement de filtre basé sur l’emplacement

Un VPN peut masquer votre adresse IP et la remplacer par une adresse provenant d’un autre pays. Cela peut vous aider à contourner les restrictions géographique.

Remarque: votre opérateur mobile sera toujours au courant de votre emplacement réel, car vous serez connecté à un mât téléphonique dans votre pays.

VPN de liaison

Un avantage que certains fournisseurs de VPN peuvent donner aux téléphones mobiles est un service appelé «VPN de liaison». Un VPN de liaison utilise toutes les connexions réseau de votre téléphone pour maximiser la vitesse de votre réseau disponible. Cela signifie que lorsque vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi, un VPN de liaison peut utiliser à la fois votre connexion Wi-Fi et votre connexion de données mobiles en même temps, pour vous fournir les meilleures vitesses Internet possibles.

Top 4 outils de détection de plagiat

lundi 5 octobre 2020 à 14:53

Vous êtes un étudiant ou un professionnels et vous souhaitez vérifier un contenu contre le plagiat ? Rassurez-vous, il existe une multitude des services en ligne de détection de plagiat. Je vous propose de découvrir une liste de 4 meilleures logiciels anti-plagiat testés et notés par mes soins.

Copyscape

Copyscape est sans doute un logiciel de référence de la détection de plagiat. Il est vraiment très simple d’utilisation. Il suffit de copier une URL que vous voulez vérifier. Ensuite Copyscape va ressortir la liste des pages web susceptibles d’avoir le texte de l’url que vous aurez copier.

Visitez Copyscape

Quetext

Quetext est également très facile d’utilisation. Son interface se résume à un simple cadre au sein d’une page web ou il suffit de copier le texte à analyser. Une fois l’analyse lancée, vous devrez patienter quelques minutes. Les résultats affichent le pourcentage de mots ou groupes de mots copiés.

Quetext offre 2500 mots par mois gratuitement. Comptez 9 euros mensuels pour examiner 100 000 mots. Dans mon texte de test, Quetext a su détecter les éléments récupérés sans modification depuis diverses sources sur le web.

Visitez Quetext

PlageScan

À l’instar de Quetext, PlageScan dispose d’une interface épurée. Il vous suffit de copier-coller votre contenu et de lancer une recherche rapide pour détecter le plagiat sur Internet.

Pas de formules d’abonnement mensuel ou annuel ici. L’utilisateur reste libre d’exploiter le service quand il le souhaite selon le volume voulu. Une moyenne d’un euro pour 1000 mots.

La version d’essai porte sur près de 2000 mots. Si l’outil s’est révélé très efficace avec les contenus provenant de Wikipédia et d’autres sources de connaissances universitaires, il n’a pas su identifier les informations copiées depuis les quotidiens nationaux. En cause, une base données moins étendue que ses concurrents.

Visitez PlageScan

Copyleaks

Interface simple d’utilisation, rapide et intuitive. Copyleaks est le service de détection de plagiat le plus complet pour les étudiants, les professeurs et autres professionnel.

Pour détecter du contenu dupliqué avec copyleaks, deux méthodes s’offre à vous.

Pour utiliser Copyleaks, créez simplement un compte sur le site Web de Copyleaks. Vous pouvez analyser les 10 pages premiers pages gratuitement chaque mois.

Coté détection Copyleaks s’est montré convaincant en dénichant les contenus issus de Wikipédia et des autres sources du web et en listant les sites ayant repris les mêmes formules.

Visitez Copyleaks

Comment transférer vos données d’un ancien iPhone vers un nouvel iPhone

samedi 3 octobre 2020 à 13:37

Vous venez  d’acheter un nouvel iPhone ? Vous souhaitez transférer les données de votre ancien iPhone vers le nouveau ? Voici comment déplacer toutes vos données d’un ancien iPhone de manière simple et rapide.

Depuis la version iOS 12.4, le processus de transfert des données vers un nouveau iPhone est simplifié. Il suffit de rapprocher les deux appareils.

Transfert de contenu sur iPhone

La fonction de démarrage rapide d’Apple facilite considérablement le transfert de toutes vos données d’un iPhone à un autre. Suivez les étapes ci-dessous pour transférer des données sur votre nouvel iPhone en un rien de temps.

Lorsque le transfert de données commence, vous verrez une barre de progression sur les deux iPhones. Gardez-les proches les uns des autres et connectés au Wi-Fi pendant toute la durée du transfert.

Si la batterie est faible sur l’un ou l’autre iPhone, vous devez le brancher pour le charger afin qu’il ne meure pas pendant le processus.

Enfin, la durée de transfert varie en fonction de votre débit Wi-Fi et de la quantité de données à transférer. Mais généralement la durée de transfert moyenne est de 30 minutes.