PROJET AUTOBLOG


sebsauvage.net

Site original : sebsauvage.net

⇐ retour index

Le plus stupide DRM jamais inventé

lundi 8 juillet 2013 à 14:27

Les DRM sont des techniques dont le bût est de contrôler l'utilisation des fichiers numériques. En très grande majorité, elles essaient surtout d'empêcher la copie des bits (Ce qui - il faut l'avouer - est déjà incroyablement idiot quand on sait comment fonctionne internet ou n'importe quel ordinateur: Ce ne sont rien d'autre que des machines à copier des bits).

Mais je crois avoir trouvé le plus stupide DRM de l'histoire: Une société a récemment mis en place des DRM sur les eBook consistant à modifier légèrement les exemplaires vendus à chaque client: un espace par ci, un retour à la ligne par-là. Le but étant, probablement, de vous attaquer en justice si c'est votre copie du livre qui se retrouve sur les réseaux de partage. (Cette technique n'est d'ailleurs pas nouvelle.)

C'est une idée incroyablement stupide. Il peut y avoir des tas de raisons qui font que votre copie se retrouve dans la nature: Ordinateur revendu (et disque dur non effacé), clé USB perdue, ordinateur prêté, volé, piraté... Dans tous les cas, cette entreprise met en place dans l'esprit de ses clients potentiels une équation très simple, qui est l'une des plus mauvaises décision business que j'ai pu voir, encore pire que d'essayer de bloquer techniquement la copie:

ACHETER UN EBOOK = ENCOURIR UN RISQUE LÉGAL

Il ne faut pas être devin pour savoir ce que feront les clients potentiels: Ils iront pirater le livre.

Là il ne s'agit plus juste d'être emmerdé par les DRM (impossibilité de lire parce que les serveurs sont en panne ou la connexion internet coupée, impossibilité de le transférer sur un autre système, blocage intempestifs, écrans d'avertissement...), il s'agit d'être menacé légalement dès le moment où vous êtes client. Bravo les gars.


(Hé vous avez vu ? Je fais des efforts pour sortir de Shaarli !)

Le double #FAIL du site web de WinSCP

lundi 8 juillet 2013 à 12:13

Voulant télécharger WinSCP (un très bon client sftp/ftp pour Windows), je vais sur le site officiel et comme une mule je clique sur le bouton "Télécharger":

Raté: Ce n'est pas le bouton de téléchargement de WinSCP ! C'est une publicité qui me renvoie sur un site qui sent le fennec faisandé (un webplayer douteux qui vous enfourne rapidement un abonnement si vous oubliez d'annuler la période d'essai). Le bon lien était "la page de téléchargement de WinSCP" un peu au dessus.

Une fois arrivé sur la vraie page officielle de téléchargement de WinSCP, second #FAIL:

L'énorme bouton "Télécharger" ne permet pas non plus de télécharger WinSCP.

Webmasters, si vous mettez de la publicité sur votre site, par pitié CONTRÔLEZ UN MINIMUM LE NIVEAU DE PUS QUE CRACHENT CES PUSTULES PUBLICITAIRES. Gagner de l'argent, c'est ok, mais il y a quand même un minimum de respect à avoir pour vos visiteurs. (Personnellement, quand j'avais encore de la publicité sur mon site, je leur faisais une chasse implacable. Je sais, c'est terriblement chiant et fastidieux, mais c'est un choix.)

Et après il y a encore des webmasters qui se plaignent des bloqueurs de publicité ? O'RLY ? Quand on jette de la merde à la face des visiteurs, il ne faut pas leur reprocher de vouloir s'en protéger.


D'ailleurs pourquoi «ça sent le fennec», hein, d'abord ? Quelqu'un a déjà reniflé un fennec ? En plus c'est mignon tout plein un fennec.

EDIT: Un me les lecteurs me fait dire que - si si - ça pue, un fennec  :-D


L'échec épique de la Xbox One

lundi 17 juin 2013 à 11:56

Je sais, ça a déjà été dit et re-dit, mais je tenais à essayer de résumer la merde dans laquelle s'est mise Microsoft avec les restrictions de la Xbox One:

Microsoft a réussit à tout faire foirer avant même la mise sur le marché de sa console. Certes Microsoft perdait déjà de l'argent avec la Xbox et la Xbox360, mais là comme plantage en beauté, c'est épique. Je ne comprend pas, vraiment. Il y a eu une fuite des cerveaux chez Microsoft, ou bien ils n'ont juste pas suivit ce qui s'est passé ces 10 dernières années sur le net ?

Entre l'échec de la Xbox One, le semi-échec de Windows 8, la grogne des utilisateurs, l'aliénation des développeurs, ses tablettes qui se vendent mal, les smartphones à base de WindowsRT qui ne se vendent pas mieux, mais que fout Microsoft ? C'est le festival des mauvaises décisions.

Microsoft ressemble à Apple quand ce dernier était sur sa pente descendante. Saura-t-il ne pas couler ?


Mise à jour 19 juin 2013: Microsoft a décidé de faire machine arrière: Une seule connexion initiale sera exigée, après quoi vous pourrez jouer sans avoir à vous connecter toute les 24 heures à internet. Il sera également possible de prêter ou revendre les jeux, sans restriction. Et Microsoft lève aussi les restrictions régionales. Tout cela c'est bien, mais il a quand même fallu que tout le monde hurle pour que Microsoft comprenne. (source)

Le grand méchant DMCA et les 3 petits LOLs

dimanche 28 avril 2013 à 14:23

Mitsu s'est complètement fait délister de Google. Le site entier. Moi c'est plus soft (juste une URL), mais amusant.

Plusieurs internautes m'ont en effet signalé qu'une URL de mon site avait été dé-listée de Google sur plainte DMCA. Pour ceux qui ne connaissent pas, DMCA est une loi américaine de protection du droit d'auteur qui stipule d'un hébergeur ou moteur de recherche doit supprimer l'URL incriminée sur simple déclaration sur l'honneur de l'ayant-droit présumé.

Une URL de mon site a donc été délistée de Google sur plainte DMCA d'un ayant-droit, et Google m'a transmis la plainte:


Le message contient l'URL de la lettre reçue par Google. Elle se trouve là: http://www.chillingeffects.org/notice.cgi?sID=911655.


LOL n°1: Cherchez bien. Non cherchez mieux. Oui, je sais: Mon nom de domaine n'est mentionné nulle par dans la lettre. Alors pourquoi Google m'a-t-il délisté et fait suivre cette plainte ?


LOL n°2: J'ai beau prendre l'URL en question (http://sebsauvage.net/paste/?ae60be9cec5e00b8) et la coller dans n'importe quel navigateur, non vraiment, ça ne me donne aucun document qui me semble relever du droit d'auteur. J'ai donc remplis avec plaisir un formulaire de contre-déclaration.

Oh... vous voulez dire que Google (ou l'ayant-droit) aurait omis d'ajouter la clé de déchiffrement privée ZeroBin dans l'URL ? Non, bien sûr: S'ils avaient mis cette clé de déchiffrement, cela aurait été un document privé. Les ayants-droit ne peuvent demander le délistage d'un document privé, n'est-ce pas ?


LOL n°3: Google a donc délisté juste cette URL. Ils auraient pu délister entièrement toutes les URLs en http://sebsauvage.net/paste/
En fait, c'est exactement ce que je veux, je veux que les moteurs de recherche n'indexent rien du tout de tout ce qui est dans http://sebsauvage.net/paste/


Bonne séance de LOL, non ?

Soyons clair: Je ne suis pas contre le droit d'auteur. Je suis moi-même auteur de centaines de documents, images et logiciels. Mais je suis contre cette défense débile, abrutie, automatisée et sans-tête du droit d'auteur, et je lutterai contre.

En tous cas, c'est la première plainte que je reçois concernant ZeroBin, et elle est nulle et non avenue.

Mise à jour 16 mai 2013: Google a répondu à ma contre-déclaration:
Hello,

Pursuant to the counternotice you sent to us on 28/4/2013, we have reinstated the following URL(s) in the Google index: http://sebsauvage.net/paste/?ae60be9cec5e00b8 .

Regards,
The Google Team

L'affaire est donc close.

Et pendant ce temps là, chez Google...

Puisqu'il faut un exemple...

dimanche 17 mars 2013 à 16:28

A quel point cela pourrait-il être compliqué de s'installer un substitut de Google Reader ? Puisqu'il faut un exemple, prenons le projet de Tontof, KrISS Feed.


1) Mettez le fichier index.php dans un répertoire sur votre site web (Oui, il y a juste un fichier à installer).

2) Ouvrez l'URL et choisissez un login/mot de passe.


3) Importez le fichier OPML que vous avez récupéré de Google Reader ou autre:


4) Dans la configuration, activez la mise à jour par Javascript:



5) C'EST TERMINÉ. Vous avez un lecteur de news à vous. La mise à jour des flux se fera automatiquement en tâche de fond.



Alors, c'était compliqué ? Ça valait le coup de se faire des nœuds au cerveau ?

En prime tout peut se piloter avec des raccourcis clavier. On peut configurer pas mal de choses. Si vous préférez la vue dépliée et sans la liste des flux à gauche, c'est également possible:



Franchement, si vous cherchez encore une excuse pour vous aller vous inscrire chez un autre service fermé, c'est que vous êtes une feignasse.


EDIT: Pour KrISS Feed, il faut php 5.3 minimum.