PROJET AUTOBLOG


Reflets

Site original : Reflets

⇐ retour index

Consommation, piège à cons ?

jeudi 10 mai 2018 à 10:15

Le Pistolet et La Pioche #14

La société de consommation dévore tout, même ses consommateurs qui tout en la haïssant, la plébiscitent chaque jour. Comment cette boucle rétroactive est-elle possible ? Avec quels effets ? Y a-t-il des moyens d'en sortir, ou à minima d'être moins happé ?

Parler de la société de consommation et du système de pensée consumériste n'est pas simple, surtout que ces concepts sont au centre du fonctionnement de la "civilisation capitaliste". Le Pistolet et la Pioche a quand même décidé d'aller creuser dans tout ça, avec des constats, mais aussi des solutions. Le tout en musique, comme d'habitude, et pas n'importe quelle musique…

Durée : 33'53 minutes

Killing Joke — Eighties

Eighties, I'm living in the eighties

Eighties, I have to push, I have to struggle

Eighties, get out of my way, I'm not for sale no more

Eighties, let's kamikaze till we get there

And we sang

You do it this way

Eighties, by day we run by night we dance, we do

Eighties, I'm in love with the coming race

Eighties, I've got the best, I'll take all I can get

Eighties, I'm living for the eighties

Eighties, I'm living in the eighties, I push

Eighties, I'm living

Eighties, I'm living in the eighties, I struggle

Eighties, I'm living

Eighties, I'm living

Eighties, I'm living in the eighties

Eighties, I'm living in the eighties, I push

Eighties, push, push, struggle

Eighties, I'm living

Eighties, eighties, I'm living

Eighties, I'm living in the eighties, I push

Eighties, push, push, struggle

The Stranglers — Always The Sun

How many times have you woken up and prayed for the rain ?

How many times have you seen the papers apportion the blame ?

Who gets to say ?

Who gets to work and who gets to play ?

I was always told at school, everybody should get the same

How many times have you been told if you don't ask you don't get ?

How many lads have taken your money? Your Mother said you shouldn't bet

Who has the fun ?

Is it always a man with a gun ?

Someone must have told you if you work too hard you can sweat ?

There's always the sun

Mmmm

There's always the sun

Always, always, always the sun

How many times have the weathermen told you stories that made you laugh ?

You know its not unlike the politicians and the leaders, when they do things by halves

Who gets the job ?

Of pushing the knob

That's what responsibility you draw straws for if you're mad enough

There's always the sun

Mmmm

There's always the sun

Always, always, always the sun

The The — This is The Day

Well you didn't wake up this morning

'Cause you didn't go to bed

You were watching the whites of your eyes turn red

The calendar on your wall

Is ticking the days off

You've been reading some old letters

You smile and think how much you've changed

All the money in the world

Couldn't buy back those days

You pull back the curtains

And the sun burns into your eyes

You watch a plane flying

Across the clear blue Sky

This is the day

Your life will surely change

This is the day

When things fall into place

You could've done anything

If you'd wanted

And all your friends and family

Think that you're lucky

But the side of you they'll never see

Is when you're left alone with the memories

That hold your life

Together like

Glue

You pull back your curtains

And the sun burns into your eyes

You watch a plane flying

Across the clear blue Sky

This is the day

Your life will surely change

This is the day

When things fall into place

This is the day (this is the day)

That your life will surely change

La fête à Macron : une manif bon enfant de gens énervés

dimanche 6 mai 2018 à 10:45

Organisée par les Insoumis, la manif du 5 mai a rassemblé les mécontents de Macron

Méluche à bien tenté d'haranguer les foules, sans grand succès, même en leur parlant depuis l'office du tourisme. Dans le cortège beaucoup d'enfants, de poussettes et les habituels fans d'Ernesto (Che) Guevara. Des cheminots, l'église de la très sainte consommation, quelques jeunes venus faire le coup de poing avec la police. Mais surtout, énormément de policiers, très tendus.

Cortège de la manifestation du 5 mai - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Rassemblement des forces devant l'Opéra. Attac est là. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Rassemblement des forces devant l'Opéra. Attac est là. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Vers une heure, l'Opéra n'a pas attiré grand monde, les gens sont déjà en train de former le cortège une rue plus loin - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Vers une heure, l'Opéra n'a pas attiré grand monde, les gens sont déjà en train de former le cortège une rue plus loin - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Au début de la manif, et pendant tout le trajet, la voiture de France-Info s'est déplacée sans aucun souci. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Au début de la manif, et pendant tout le trajet, la voiture de France-Info s'est déplacée sans aucun souci. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Surement un hacker, vu le masque... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Surement un hacker, vu le masque... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Ambiance rigolote, la tendance est à la blague politique laissant filtrer un ras-le-bol généralisé. Le président des riches énerve. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Ambiance rigolote, la tendance est à la blague politique laissant filtrer un ras-le-bol généralisé. Le président des riches énerve. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Sur le parcours de la manifestation, les forces de l'ordre sont quasiment invisibles. Mais dans les rues adjacentes, elles sont très nombreuses. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Sur le parcours de la manifestation, les forces de l'ordre sont quasiment invisibles. Mais dans les rues adjacentes, elles sont très nombreuses. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

C'est un peu carnaval, jusque là tout va bien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
C'est un peu carnaval, jusque là tout va bien. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

L'humour poursuit sa route dans le défilé... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
L'humour poursuit sa route dans le défilé... - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Le marteau et la faucille au milieu du cortège. "Souvent fauché, toujours marteau" (Bérus) - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Le marteau et la faucille au milieu du cortège. "Souvent fauché, toujours marteau" (Bérus) - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Il y a comme toujours dans les manifestations, les nostalgiques d'Ernesto (Che) Guevara qui n'en demandait sans doute pas tant. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Il y a comme toujours dans les manifestations, les nostalgiques d'Ernesto (Che) Guevara qui n'en demandait sans doute pas tant. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Le cortège s'étend - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Le cortège s'étend - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0

Mélenchon, l'homme qui n'aime pas la presse, essaye de parler à la foule depuis l'office du tourisme. Bide total. - Reflets.info - CC BY-NC-SA 2.0
Mélenchon, l'homme qui n'aime pas la presse, essaye de parler à la foule depuis l'office du tourisme. Bide total. - Reflets.info - CC...

Quelques clés pour les réactionnaires qui s’ignorent

samedi 5 mai 2018 à 21:47

Etre réactionnaire c'est à la portée de tout le monde

Le terme « réactionnaire » ou « réac » est revenu en grâce par la magie médiatique. Et c’est une bonne chose, puisque cette catégorisation permet en réalité de mieux comprendre ce qui agite ceux qui composent la société, des plus modestes aux plus en vue. Il ne faudrait pas se méprendre : être réactionnaire n’est pas être « de droite », n’est pas forcément lié à un conservatisme bien défini.

Le terme « réactionnaire » ou « réac » est revenu en grâce par la magie médiatique. Et c’est une bonne chose, puisque cette catégorisation permet en réalité de mieux comprendre ce qui agite ceux qui composent la société, des plus modestes aux plus en vue. Il ne faudrait pas se méprendre : être réactionnaire n’est pas être « de droite », n’est pas forcément lié à un conservatisme bien défini. De nombreux « gauchistes » ou assimilés à une forme de pensée « progressiste » et pétrie de bon sentiments « fraternalistes », sont des réactionnaires qui s’ignorent. Et c’est bien là que la bât blesse : quand les réac sont à peu près partout, montant au créneau de leurs causes idéologiques fabriquées [en ligne] sans aucune colonne vertébrale, le pouvoir politique en place ricane et sait qu’il a les mains libres. Ouvrons les portes de la pensée réactionnaire actuelle avec les clés de déchiffrement des contradictions des foules déculturées.

Toi aussi défends la police quand ça t’arrange

Soyons clair : que l’on puisse penser que des forces de police, les palais de justice, sont un « mal nécessaire » dans une société pas assez mûre pour s’en passer, n’est pas être réactionnaire. L’anarchie est une utopie qui n’est pas visiblement encore réalisable en France, pays de l’infantilisation des citoyens et de la démocratie d’apparat à base de monarchie républicaine ploutocratique. Mais si le réactionnaire du XXème siècle était simplement un défenseur aveugle des forces de l’ordre et de...

Censure : 2018, une année noire pour les libertés

vendredi 4 mai 2018 à 16:07

Après Google, Amazon interdit le domain fronting

En quelques semaines, Google puis Amazon ont totalement et volontairement redistribué le paysage de la censure sur Internet.

Jef Mathiot - CC BY-SA 4.0

Il y a quelques semaines, les développeurs de Signal modifiaient le code source de l'application de messagerie. Celle-ci utiliserait dorénavant une terminaison d'Amazon Cloudfront, celle du site souq.com, comme façade afin de contourner la censure en Égypte, aux Émirats arabes unis, à Oman et au Qatar. Auparavant, c'était google.com auquel Signal avait recours, mais Google avait prévenu que cette pratique ne serait plus autorisée.

C'est maintenant au tour d'Amazon Web Services (AWS), la filiale d'Amazon qui fournit des services d'hébergement, de l'interdire. Dans un billet de blog, Moxie Marlinspike retranscrivait il y a quelques jours l'email envoyé par un employé d'Amazon :

De : [caviardé], [caviardé] <[caviardé]@amazon.com>
Subject: Notification d'un suspension potentielle de compte en regard des conditions d'utilisation d'AWS

Moxie,

Hier AWS a pris connaissance de votre [code source sur] Github et des billets sur Hacker News / YCombinator décrivant comment Signal prévoit de faire en sorte que son trafic ressemble au trafic d'un autre site (pratique connue comme du "domain fronting") en utilisant un domaine propriété d'Amazon — Souq.com. Vous n'avez pas la permission d'Amazon d'utiliser Souq.com pour quelque raison que ce soit. N'importe quelle usage de Souq.com ou d'un autre domaine pour vous faire passer pour une autre entité sans la permission expresse du propriétaire...

Démocratie fissurée : chroniques d'un mauvais élève de la République (3)

mardi 1 mai 2018 à 13:15

Les années noires du néo-libéralisme mondialisé (pour tous)

De Chirac à Jospin puis à Chirac, en passant par le grand show mondial du 11 septembre, tout s'appauvrit, même la musique et le cinéma. A se demander si tout le monde ne rêve pas de vivre dans un grand supermarché à la Disneyland. Il faut dire que la propagande néolibérale bat son plein.

Années 2000 : le début de la fin

>Démocratie fissurée : chroniques d’un mauvais élève de la République (1)

>Démocratie fissurée : chroniques d'un mauvais élève de la République (2)

Juste avant la victoire de Chirac je me rappelle avoir lancé : "Je me casse si ce type devient président". Ça n'a pas loupé : le grand dadet escroc arriviste démonte Jospin à la présidentielle grâce à des slogans creux mais suffisamment orientés sur le terrain du socialiste de pacotille pour brouiller les pistes. La fracture sociale ! Chirac veut résoudre la fracture sociale ! Six mois après son élection, il a déjà oublié et dans les rues résonnent les trompettes de la contestation syndicale et sociale contre la réforme des retraites. Sur les ondes et les écrans de tévé ça explique en parallèle aux gens comment la mondialisation c'est drôlement chouette parce qu'on va "tous en profiter". Niveau musique, ça commence à patiner : les morts du "rock sans avenir" n'ont pas trouvé de remplaçants, et en 3 ou 4 ans apparaissent les premiers petits bourgeois de la chanson française. Leur crédo : chanter leur malaise quotidien de trentenaire affligé par leur vie de merde conformiste. Ça craint franchement : je me casse début 96 à l'autre bout du monde avec mes deux gosses et leur mère, en Afrique de l'Est. J'apprendrai de là-bas quelques trucs vagues sur mon pays d'origine via une radio [prêtée par un voisin], radio que je bidouille en installant un fil de fer de de...