PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Selon le gouvernement : « taxer les gens va les rendre heureux »

mardi 1 octobre 2013 à 02:24
La ministre de la culture pense que « adapter l’économie au numérique » c’est équivalent de « tout taxer ». Et par dessus, elle nous dit que ça va rendre les gens heureux.

Je vois que les drogues sont déjà légalisées en France : même les ministres sont complètement défoncés.
C’est bien : les drogues sont bonnes pour l’économie, enfin une idée raisonnable pour pomper de l’argent et la mettre dans les caisses (vides) de l’État.

Ah pardon, j’ai dit quelque chose de mal ?

Pourtant quand je lis que « taxer les gens va les rendre les gens heureux » j’ai plutôt l’impression qu’on se fout légèrement de ma gueule et qu’il s’agit d’une mauvaise blague, faite sous le coup de l’alcool ou des stupéfiants.

Taxer la connerie, c’est pas possible ? Ça me semble l’avenir !
Au moins il y aura 577 + 348 contribuables, plus une autre trentaines, plus leur président : ça profiterait à tout le monde.

Oh et comme j’aime les calculs : si on place le salaire des députés, sénateurs, des ministres et du PDF de la France au Smic, alors ça libérerait légèrement plus de 2€ par français par an.

Ça ne semble pas beaucoup, pourtant il y a plus de 60 000 000 de Français et moins de 1 000 gogos payés à dix fois le Smic, sans compter les autres avantages bien acquis — y compris fiscaux (par exemple, les ex-président sont payé environ 20 K€/mois + protection + transport + …) — dont ces bons-gens disposent.

Ça parle plus, là ? 120M d’euros chaque année, qu’ils nous coûtent, uniquement en salaires.

Je crois que certains ont parlé d’économies à faire et de temps difficiles ? Qu’ils nous montrent comment faire.


Selon le gouvernement : « taxer les gens va les rendre heureux »

mardi 1 octobre 2013 à 00:24
La ministre de la culture pense que « adapter l’économie au numérique » c’est équivalent de « tout taxer ». Et par dessus, elle nous dit que ça va rendre les gens heureux.

Je vois que les drogues sont déjà légalisées en France : même les ministres sont complètement défoncés.
C’est bien : les drogues sont bonnes pour l’économie, enfin une idée raisonnable pour pomper de l’argent et la mettre dans les caisses (vides) de l’État.

Ah pardon, j’ai dit quelque chose de mal ?

Pourtant quand je lis que « taxer les gens va les rendre les gens heureux » j’ai plutôt l’impression qu’on se fout légèrement de ma gueule et qu’il s’agit d’une mauvaise blague, faite sous le coup de l’alcool ou des stupéfiants.

Taxer la connerie, c’est pas possible ? Ça me semble l’avenir !
Au moins il y aura 577 + 348 contribuables, plus une autre trentaines, plus leur président : ça profiterait à tout le monde.

Oh et comme j’aime les calculs : si on place le salaire des députés, sénateurs, des ministres et du PDF de la France au Smic, alors ça libérerait légèrement plus de 2€ par français par an.

Ça ne semble pas beaucoup, pourtant il y a plus de 60 000 000 de Français et moins de 1 000 gogos payés à dix fois le Smic, sans compter les autres avantages bien acquis — y compris fiscaux (par exemple, les ex-président sont payé environ 20 K€/mois + protection + transport + …) — dont ces bons-gens disposent.

Ça parle plus, là ? 120M d’euros chaque année, qu’ils nous coûtent, uniquement en salaires.

Je crois que certains ont parlé d’économies à faire et de temps difficiles ? Qu’ils nous montrent comment faire.


Les trucs qui manquent nativement à Android 4.1

vendredi 27 septembre 2013 à 14:28
wallpaper android in space Android n’est pas parfait.
Voici quelques points qui pourraient lui permettre de s’approcher de la perfection.

Déjà, deux trucs triviaux (je me tape la tête contre les murs en sachant que ça n’existe pas par défaut) :

Oui, pendant que certains veulent s’exploser les oreilles en boostant le volume à 199%, perso je préférerais pouvoir le mettre à 1% ou 2%… À une époque j’avais des écouteurs avec un petit potentiomètre physique dessus : idée géniale mais pourquoi c’est pas plus répandu ?
Pour la luminosité, pareil : 5% c’est trop dans le noir.

Ensuite des trucs manquent, mais qui ne seront sûrement pas dans les releases officielles d’Android :


Je sais qu’il y a des applications pour certains de ces bugs, mais ça ne fait toujours que ralentir encore plus le système. Ce que je cherche, c’est changer ça dans les paramètres ou les fichiers systèmes.

Android est libre, on peut modifier tout ce qu’on veut, et j’ai essayé, mais c’est sans succès actuellement. Et mon téléphone n’est pas encore dans la liste des appareils supportés par CyanogenMod (et sûrement pas encore, à cause d’un problème de pilotes matériel propriétaire)…

image uploadée par Fallen Leave

Les trucs qui manquent nativement à Android 4.1

vendredi 27 septembre 2013 à 12:28
wallpaper android in space Android n’est pas parfait.
Voici quelques points qui pourraient lui permettre de s’approcher de la perfection.

Déjà, deux trucs triviaux (je me tape la tête contre les murs en sachant que ça n’existe pas par défaut) :

Oui, pendant que certains veulent s’exploser les oreilles en boostant le volume à 199%, perso je préférerais pouvoir le mettre à 1% ou 2%… À une époque j’avais des écouteurs avec un petit potentiomètre physique dessus : idée géniale mais pourquoi c’est pas plus répandu ?
Pour la luminosité, pareil : 5% c’est trop dans le noir.

Ensuite des trucs manquent, mais qui ne seront sûrement pas dans les releases officielles d’Android :


Je sais qu’il y a des applications pour certains de ces bugs, mais ça ne fait toujours que ralentir encore plus le système. Ce que je cherche, c’est changer ça dans les paramètres ou les fichiers systèmes.

Android est libre, on peut modifier tout ce qu’on veut, et j’ai essayé, mais c’est sans succès actuellement. Et mon téléphone n’est pas encore dans la liste des appareils supportés par CyanogenMod (et sûrement pas encore, à cause d’un problème de pilotes matériel propriétaire)…

image uploadée par Fallen Leave

Apprendre à coder à un sans-abri

mercredi 25 septembre 2013 à 16:27
coder clavier mains J’ai déjà parlé de ce que l’Internet arrive à faire quand on le combine à l’humanité des gens.
Voici un autre exemple : ce jeune homme a proposé à un SDF le choix entre 100$ et des cours de programmation à raison d’une heure par jour pendant deux mois avec un ordinateur et des bouquins pour apprendre la programmation. Le choix s’est porté sur les cours.

L’aventure a été partagée sur les réseaux sociaux et hier il en était à la moitié du parcourt. À cette occasion, le sans-abris Léo et son prof Patrick ont fait une conférence vidéo sur Google+ où ils répondent aux questions des internautes.

Une chose ressort : il se trouve que Léo est un élève particulièrement doué, avec de bonnes idées. Il a maintenant pour projet de créer une application mobile sur le dérèglement climatique.

Ce qui est merveilleux dans cette histoire, en dehors du fait d’aider un sans-abri, c’est que ça montre qu’il y a un génie dans chacun de nous, le plus souvent dans un domaine qu’on ne connaît pas encore, dans un domaine dont on n’a peut-être même pas entendu parler !

On revient également sur un problème sur l’éducation : l’école nous apprends les maths et la chimie (quoique), mais quid de cours au collège en programmation ? en économie ? en sociologie ? en histoire de l’art ? En France, ces domaines ne sont enseignés qu’à partir du post-bac, alors qu’on enseigne les mathématiques à 7 ans et la chimie à 12 ans ! L’éducation actuelle est un gâchis de la société, il perd énormément de talents dans tout ce dont elle prive les élèves. L’école, qui devrait être une ouverture sur le monde s’est transformée en quelque chose qui aveugle les jeunes dans un monde de plus en plus numérique mais de moins en moins compris : le monde s’est agrandit mais l’école est restée la même.

Cette expérience ça montre que la programmation peut-être apprise au même titre qu’une langue étrangère, un sport ou une autre discipline. La programmation n’est pas difficile : écrire un programme ce n’est rien d’autre qu’écrire une suite de mots sur un écran. On n’a pas besoin de faire 10 ans d’études pour programmer quelque chose : il suffit d’être curieux et patient.

Linuxiens, ouvrez votre terminal et tapez « ls --all / » : c’est une commande ! Vous venez de dire à l’ordinateur qu’il doit lister (ls) tous (--all) les fichiers du dossier racine (/) ; Windowsiens, lancez l’invite de commande « cmd » puis faites « dir C:\ » pour la même chose.

La programmation, c’est juste une suite de ce genre de commandes. Il est dommage que penser que seuls quelques génies en mathématiques peuvent faire ça ! Tout le monde le peut, si vous le voulez.
Et qui sait, peut-être que vous aimerez ça au bout de quelques essais, puis que vous commencerez à faire des programmes un peu plus complexes, que vous partagerez au monde… Peut-être même changerez-vous le monde : Facebook, Google, Apple… ces titans sont nés dans des garages, de gens qui n’avaient peur ni d’échouer ni du regard du monde.

(merci à Nono pour l’info)

image de Rachel Johnson