PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Et si Google fermait mon compte ?

mardi 12 novembre 2013 à 00:07
lego starwars google Les services web (Youtube, Gmail, Facebook, Paypal…) sont bien sympa à utiliser, mais ces services peuvent à tout instant fermer, changer leur conditions d’utilisation, exercer un pouvoir sur vous et s’il y a un problème avec votre compte alors vous perdez tout et ils vous laissent crever.

J’ai déjà eu quelques problèmes avec des comptes bloqués ou fermés, mais jamais un compte « important » comme celui de Google ou Amazon.
La fermeture peut-être due à une erreur informatique de leur part, mais aussi une panne de leur serveur, un incendie, un employé de Google qui ne vous aime pas, ou tout simplement la fermeture du service.

Du coup, je me suis posé la question. J’ai réfléchit aux conséquences que pourrait avoir la fermeture de mon compte Google (et d’autres sites). Le constat est assez effrayant, mais d’un côté je suis moins dépendant qu’il y a quelques années.

Si Google fermait mon compte :


Pour tout le reste des produits Google, je ne les utilise pas ou plus (Google Reader, iGoogle, Picassa…).

Comme j’ai dit en intro : le constat est assez effarant. J’utilise encore beaucoup de services de Google. Ce n’est pas un problème en soi pour moi, je peux les utiliser sans problèmes et de façon raisonnée, mais je garde à l’esprit qu’ils ont le pouvoir de fermer mon compte et ainsi m’interdire l’utilisation de ces services à tout instant.

Je ne parle ici que de mon compte Google. Et j’ai un compte Amazon aussi : je n’utilise pas leur service de musique en ligne, ni d’eBooks, mais imaginez : un compte fermé, et hop : plus aucun livre, plus de musique.

Paypal ? Un compte ferme et ce sont des milliers de boutiques qui deviennent inaccessibles, dont surtout eBay.
Microsoft ? Sans son compte on n’a plus accès à sa xBox, son Windows Phone, son ordinateur sous Windows 8, son stockage en ligne SkyDrive.
Yahoo ? Plus d’emails, plus de photos sur Flickr, bientôt plus de blog sur Tumblr non plus.
Facebook ? Plus de discussions avec les amis, plus de photos, plus de news de leur part. Pour ces amis, partir de Facebook correspond d’ailleurs bien souvent à ne plus exister du tout.

Pensez-y, sérieusement. Si Google fermait votre compte, que deviendriez-vous ? Êtes vous à l’abri de perdre l’accès à votre ordinateur, votre blog, vos emails, vos photos de vacances, vos vidéos, vos fichiers dans le cloud ?

image de Kristina Alexanderson

Et si Google fermait mon compte ?

lundi 11 novembre 2013 à 23:07
lego starwars google Les services web (Youtube, Gmail, Facebook, Paypal…) sont bien sympa à utiliser, mais ces services peuvent à tout instant fermer, changer leur conditions d’utilisation, exercer un pouvoir sur vous et s’il y a un problème avec votre compte alors vous perdez tout et ils vous laissent crever.

J’ai déjà eu quelques problèmes avec des comptes bloqués ou fermés, mais jamais un compte « important » comme celui de Google ou Amazon.
La fermeture peut-être due à une erreur informatique de leur part, mais aussi une panne de leur serveur, un incendie, un employé de Google qui ne vous aime pas, ou tout simplement la fermeture du service.

Du coup, je me suis posé la question. J’ai réfléchit aux conséquences que pourrait avoir la fermeture de mon compte Google (et d’autres sites). Le constat est assez effrayant, mais d’un côté je suis moins dépendant qu’il y a quelques années.

Si Google fermait mon compte :


Pour tout le reste des produits Google, je ne les utilise pas ou plus (Google Reader, iGoogle, Picassa…).

Comme j’ai dit en intro : le constat est assez effarant. J’utilise encore beaucoup de services de Google. Ce n’est pas un problème en soi pour moi, je peux les utiliser sans problèmes et de façon raisonnée, mais je garde à l’esprit qu’ils ont le pouvoir de fermer mon compte et ainsi m’interdire l’utilisation de ces services à tout instant.

Je ne parle ici que de mon compte Google. Et j’ai un compte Amazon aussi : je n’utilise pas leur service de musique en ligne, ni d’eBooks, mais imaginez : un compte fermé, et hop : plus aucun livre, plus de musique.

Paypal ? Un compte ferme et ce sont des milliers de boutiques qui deviennent inaccessibles, dont surtout eBay.
Microsoft ? Sans son compte on n’a plus accès à sa xBox, son Windows Phone, son ordinateur sous Windows 8, son stockage en ligne SkyDrive.
Yahoo ? Plus d’emails, plus de photos sur Flickr, bientôt plus de blog sur Tumblr non plus.
Facebook ? Plus de discussions avec les amis, plus de photos, plus de news de leur part. Pour ces amis, partir de Facebook correspond d’ailleurs bien souvent à ne plus exister du tout.

Pensez-y, sérieusement. Si Google fermait votre compte, que deviendriez-vous ? Êtes vous à l’abri de perdre l’accès à votre ordinateur, votre blog, vos emails, vos photos de vacances, vos vidéos, vos fichiers dans le cloud ?

image de Kristina Alexanderson

Quelques animations Pixar, Blender, Dreamworks méconnues

samedi 9 novembre 2013 à 21:04
for the birds
Tout le monde sait que Pixar a produit Nemo, Les Indestructibles, Toys Story ou Cars… Mais qui connaît For The Birds ou Geri’s Game ?

Voici une petite liste de quelques animations dont certaines déjà anciennes, mais hilarantes produites par ces grands (et un peu moins grands) studios d’animation.


Pixar


Blender Foundation


Dreamworks


image issue de « for the birds » de Pixar

Quelques animations Pixar, Blender, Dreamworks méconnues

samedi 9 novembre 2013 à 20:04
for the birds
Tout le monde sait que Pixar a produit Nemo, Les Indestructibles, Toys Story ou Cars… Mais qui connaît For The Birds ou Geri’s Game ?

Voici une petite liste de quelques animations dont certaines déjà anciennes, mais hilarantes produites par ces grands (et un peu moins grands) studios d’animation.


Pixar


Blender Foundation


Dreamworks


image issue de « for the birds » de Pixar

Mise à jour de mon e-mail : bye bye MyOpera, bonjour RoundCube !

mardi 5 novembre 2013 à 00:13
mail box under the snow Suite à l’annonce de la part de la Team d’Opera d’une fermeture prochaine de MyOpera, et donc du service de webmail que j’utilise, j’ai décidé de changer d’e-mail (oui encore…).

Ma nouvelle adresse est donnée sur ma page de contact.

Merci de ne plus m’envoyer de courrier à l’adresse @myopera.com : j’y répondrais encore, mais après la fermeture de mon compte, ça ne sera plus possible. Autant passer directement à la nouvelle adresse, le plus tôt possible.
N’oubliez pas de mettre à jour votre carnet d’adresses, ainsi que de télécharger (si besoin) ma clé GPG mise à jour avec la nouvelle adresse dedans (voir page de contact).



Bon, voilà pour l’annonce, maintenant parlons de la solution que j’ai retenue pour avoir une adresse e-mail.

Pour moi, GMail, Yahoo, Hotmail et les autres : c’est non. Pas forcément à cause de Prism et consort, mais aussi parce que leur webmails sont devenus des usines à gaz.
GMail marche très bien, mais son interface est immonde, Hotmail est immonde et leur serveux IMAP/SMTP sont en rade 50% du temps (ils doivent tourner sous Windows, c’est pas possible autrement). Yahoo, bof aussi…
Je n’ai rien essayé d’autre.

MyOpera proposait une interface fraîche et utilisable, et c’était la seule que j’ai adoptée rapidement.

Bref, tout ça m’a poussé — enfin — à prendre une adresse personnalisée et hébergée sur mon service d’hébergement.

Mon hébergeur est Webou-Pro : ils proposent un nombre illimité d’adresses e-mail. Je viens de voir qu’ils proposent également une webmail (Roundcube, ainsi que deux autres), avec des filtres, des transferts, et tout ce qui va avec.
La webmail est disponible en SSL, et les transferts IMAP/SMTP également : il faut juste accepter le certificat des serveurs de mon hébergeur y compris dans le client e-mail et si au besoin dans l’OS (le cas d’Android par exemple, avec le client K9-Mail, qui ne retient pas le certificat : méthode là).

Tout y est donc.
C’est la solution que j’ai choisie pour mes e-mails, à l’avenir.

Mes e-mails sont par ailleurs hébergés en Europe avec un nom de domaine hors de contrôle (légal en tout cas) des États-Unis.

Bon, ça a été un peu chiant à mettre en place (je ne connaissais pas du tout RoundCube, ni vraiment les filtres e-mail dans cPanel), mais au final j’ai pu tout régler et ça marche (merci à Mike, la personne chez Webou-Pro, qui a répondu rapidement à toute mes questions).

Ce n’est toujours pas de l’auto-hébergement, mais c’est déjà mieux que d’avoir ses e-mails exploitées commercialement par Google ou par Microsoft.

Si un hébergement complet vous semble encore trop chiant à mettre en place, j’ai découvert que Gandi (régistrar Français) propose une webmail incluse avec tout achat d’un nom de domaine (environ 12€/an, selon le domaine).

Il y a aussi pas mal d’autres services e-mail qui semblent pas mal, ici, , ici

image de Jenny Downing