PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Pour le fisc, il faut mieux licencier tout le monde mais payer que se sacrifier et sauver des emplois

dimanche 16 février 2014 à 00:19
*facepalm*

Le mec, patron de sa boîte en difficultés, ne se donne pas de salaire afin de pouvoir continuer à rémunérer ses employés et éviter de devoir licencier tout le monde.

Sauf que… l’URSSAF lui réclame du pognon pour avoir travaillé lui-même de façon non rémunéré…

Alors-là, bravo.
Je crois qu’on a atteint des sommets.

Visiblement, il faut mieux être un gros connard sans cœur qui licencie froidement (du moment qu’on paye ses impôts), plutôt que de se sacrifier, payer ses employés et pas soi-même afin d’éviter de licencier des gens.

Plutôt qu’un redressement fiscal, c’est une médaille que ce type mérite !

Question : vu que c’est l’URSSAF qui paye (en partie) les chômeurs, faut-il mieux licencier et payer l’URSSAF pour que ce dernier paye ceux qu’on vient de licencier ? Ou ne pas payer l’URSSAF mais payer les employés qui n’auront donc pas à être pris en charge ?

Condamné pour avoir utilisé Google

jeudi 6 février 2014 à 13:27
Dans un État où la justice vit avec 70 ans de retard, il semble « juste » qu’un internaute soit condamné pour avoir trouvé un document librement accessible via Google.

Bluetouff a en effet été condamné parce que certains sites web avaient laissés traîner des documents en accès libre partout sur la planète, qui ont naturellement fini par être indexés par les moteurs de recherches.

Je rappelle que si vous ne voulez pas que les moteurs de recherche indexent vos fichiers, vous pouvez leur dire avec deux mots dans un fichier. Il est aussi possible de protéger ces fichiers par un système d’authentification.

Ne pas savoir ça, surtout pour des personnes dont c’est le métier, c’est de l’incompétence de base.
Attaquer et faire condamner quelqu’un à cause de sa propre incompétence et utiliser à son avantage l’incroyable ignorance des juges, c’est tout simplement scandaleux.

Bluetooff, on est avec toi.

[MÀJ] Les préfixes CSS obsolètes

dimanche 2 février 2014 à 16:36
Ceci est une mise à jour et une version plus complète de ce post.

Sur les CSS, il est commun d’utiliser les préfixes -moz-, -webkit- ou -o- pour cibler tous les navigateurs.
Ceci dit, on n’en est plus du tout au début des CSS3 et pour pratiquement tout les navigateurs à jours, les préfixes sont totalement inutiles. On peut vérifier le support d’une propriété CSS sur le site caniuse.com.

Voici un petit récapitulatif.

border-radius
Border-radius est supporté par tous les navigateurs maintenant, et depuis plusieurs versions. Pour Opera et IE, ces préfixes n’ont jamais existé.

box-shadow
Même remarque que pour border-radius : les préfixes sont maintenant inutiles.

animation
Mettez la version normale (sans préfix) et la version webkit. Celles de Firefox et d’Opera ne sont plus nécessaires et celle d’IE n’a jamais existé.

transition
Même chose que pour animation.

linear-gradient
La nouvelle spécification — avec « to bottom » ou « to left » au lieu de « top » et « right » — est prise en compte dans tous les navigateurs à jours (Firefox 24+, Chrome 27+, Opera 12+, IE11+).

L’ancienne spec est tout de même encore supportée, avec préfixe uniquement, et la très ancienne spec de Webkit est parfois encore nécessaire pour les vieux iPhone.

box-sizing
Box-sizing est supporté dans tous les navigateurs, sauf Firefox qui a besoin du préfixe.

background-size
Pas besoin de préfixe non plus. Les seuls préfixes qui ont existé n’existent d’ailleurs plus depuis des années.

calc
Cette propriété n’a plus non plus besoin de préfixes, sauf si vous ciblez les Backberry auquel cas il faut le préfixe de webkit. Opera 12 ne le supporte pas, avec ou sans préfixe.

rgba
Pas besoin de préfixes ici, depuis bien longtemps.

border-image
Sauf pour le navigateur par défaut d’Android qui a besoin du préfixe de webkit et d’Opera 12x qui a besoin du -o-, plus personne n’a besoin des préfixes.

background-image
Je parle ici des images multiples : plus pas besoin de préfixes.

word-wrap
Jamais eu besoin de préfixes non plus.


C’est à peu prés tout ce que j’utilise en CSS3, et dont je sais que les préfixes sont utiles ou non.
Bien-sûr, ajouter les préfixes permet de supporter d’autres versions de navigateurs. Mais est-ce franchement encore utile de tripler la taille de son fichier CSS pour supporter Firefox 3.5 alors qu’on est à 26 ? Si je regarde mes stats sur les versions de Firefox, 3% de mes visiteurs sous Firefox utilisent la version 23 ou moins (soit même pas 1% de tous les visiteurs).

Les opérateurs légalement juges de ce que vous pouvez ou ne pouvez pas voir

mercredi 29 janvier 2014 à 16:18
Fffuuu, bon ça y est : le gouvernement Français a adopté un texte qui donne aux opérateurs FAI le pouvoir de censurer les blagues sexistes sur le net.

Autrement dit, une simple blague de travers (par exemple sur les blondes, qui sont quand même nombreuses), et hop, c’est tout le site qui risque d’être censuré dans le pays parce que M. Orange ou M. SFR aura décidé que ce contenu dépasse les bornes qu’il aura lui même fixé. Il peut aussi décider d’être plus laxiste pour ses propres sites et forums que pour celui du concurrent, ou alors de choisir les sites en fonction de son auteur, son bord politique, son fournisseur internet…

C’est pas comme si les débordements n’auront pas lieu : le site Linux.com ou celui d’Amnesty International sont bloqués par le filtre anti-porno au Royaume-Uni.


Et pendant ce temps là, les bonbons Haribo de couleur noir (ceux en réglisse) sont interdits au Danemark et en Suède car jugés racistes. Non, ce n’est pas une blague.

Poussez pas, on va l’avoir notre société édulcorée, purifiée de tous les vices à la Demolition Man.

[CSS] faire des menus sans flottants avec “display: inline-block”.

mercredi 29 janvier 2014 à 14:34
Pour faire des menus en CSS, il est d’usage d’utiliser une liste non-ordonnée <ul> et de mettre les éléments de listes <li> en flottants avec float: left;.

Cette solution malheureusement toujours très rencontrée en 2014, c’est du bricolage et ne doit plus être utilisée. Elle n’a que des inconvénients :


Pour y remédier, une solution très simple et supportée dans tous les navigateurs jusqu’à IE7 : mettre les éléments de liste <li> en affichage « inline-block; ».
Vous pouvez alors :



Dans le futur, on pourra utiliser des solutions beaucoup plus puissantes. Les CSS3 on en effet une nouvelle disposition nommé « flexible » (flex). Celle-ci permettra d’afficher les blocs plus simplement sans se soucier de marges ou quoi que ce soit, par exemple comme les mots dans une ligne de texte justifiée (avec « space-between »), ou en faisant en sorte que les x derniers éléments se partagent la place restante alors que les autres ont une taille fixe.

Mais pour le moment, le module flexbox n’est ni finalisé (il y a au moins trois spécifications différentes) ni supporté uniformément par tous les navigateurs (voir le module Flexbox sur Alsacréations).

En attendant le modèle flexible, je vous conseil donc grandement d’utiliser le inline-block pour vos menus : inline-block est fait pour placer en ligne des éléments de type bloc, contrairement à float qui a un autre but.
Vous vous rendrez également un service immense lorsque vous voudrez faire un site responsive : le modèle des blocs-en-ligne s’adapte parfaitement à un écran de taille variable.


En CSS, soyez logique et évitez de composer des positionnement absolues avec des flottants et d’autres affichages en tableau. Pour mettre des éléments de type blocs en ligne, utilisez simplement « display: inline-block; ». C’est là pour ça.