PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

WTF ! Mais c’est seulement demain le 1er avril, hein !

lundi 31 mars 2014 à 16:19
Aujourd’hui semble être « wtf-monday », ou alors certains se sont trompés de de jour, c’est vraiment n’importe quoi dans mon fil de news :



PS : un seul de ces liens — malheureusement — est un fake, saurez-vous le trouver ?

CSA : Censure Supérieure de l’Audiovisuel… et bientôt de l’Internet.

samedi 29 mars 2014 à 22:39
Ce sera donc bien le CSA qui aura le pouvoir de réguler les Web en France.

À la base, le CSA, ce sont ceux qui font qu’on ne voit que de la merde à la TV et que tout ce qui est un peu trop intéressant, trop humoristique et trop violent est censuré.
Ça va être du joli quand ils vont pouvoir choisir ce que Orange ou Free aura le droit de nous laisser voir sur le net (le Royaume-Uni bloquait l’accès aux sites openbsd.org ou linux.com…) avec des mesures similaires :(.

Vous pensiez que la censure en Turquie sur le blocage de Youtube et Twitter, deux des plus gros sites du monde, était loin ? Ça va venir en France (Twitter a déjà des connexions avec le gouvernement pour censurer l’humour un peu trop noir).

Vous pensiez qu’il n’y avait qu’en Chine que la création d’un site web devait être déclarée au gouvernement ? C’était le cas en France aussi, jusqu’en 2000, où il fallait déclarer tout nouveau site au gouvernement et au CSA. On pari que ça va revenir au goût du jour ?

En termes de solutions à toutes ces pratiques, on peut par exemple utiliser un proxy, un VPN (tuto à venir) ou utiliser le navigateur Tor, pour d’une part accéder au net virtuellement depuis un autre pays et d’autre part, pour ce qui est du VPN et Tor, de chiffrer toutes les communications sur une partie du réseau.
On peut aussi commencer à choisir un fournisseur d’accès à Internet associatif et respectueux de la neutralité (qui auront déjà beaucoup plus de réticences à se plier aux industriels derrière cette volonté de régulation).

Juste pour rappel…

vendredi 21 mars 2014 à 14:12
Vu qu’en France c’est bientôt les votes, rappelons quelque chose :


Dans le premier cas, ce type a utilisé un moyen pour faire revoter les gens plusieurs fois de suite jusqu’à ce que le parti nazi soit en tête, et dans le second cas les gens peuvent doivent voter pour une seule personne nommée par le régime en place.

Donc non, le droit de vote ne suffit pas pour faire une démocratie, et pas non plus à garantir le respect des libertés individuelles pour tout le monde.

Oui, oui, Google, Facebook et les autres savaient, selon la NSA

jeudi 20 mars 2014 à 17:32
Ayé, la NSA a confirmé que les géants du net coopéraient avec l’agence de renseignement américaine, à votre insu.

Rien de nouveau jusque là.

Sauf qu’on se souviendra de ces entreprises qui avaient dénoncé au début (juste après que Snowden ait levé le voile sur Prism) dans de belles lettres qu’ils ne laisseraient personne toucher à vos données.
Bref, de beau tissus de mensonge, encore une fois.

Voilà voilà~

Oh, et en France, Orange fait la même chose avec les services d’espionnage britanniques.

Désolé les gars, on n’arrête pas l’innovation !

dimanche 16 mars 2014 à 12:50
Il y quelques semaines naquit le logiciel Popcorn-time.

Ce logiciel permet de regarder des films en VO, en streaming d’une façon simple, sans emmerdes, en HD quelque soit le système. En plus, utilisant le réseau P2P pour obtenir les vidéos, il n’engorge pas les réseaux, il fonctionne rapidement chez tous les FAI et cerise sur le gâteau, plus un film est demandé plus il sera chargé rapidement chez tous les utilisateurs (alors que Netflix, iTunes, Google Play et tous les autres font exactement le contraire : étant centralisé, sur ces plates-formes, plus un fichier est demandé plus le serveur sature et finit par planter).

Les majors n’ont évidemment pas aimé et ont décidé de faire interdire tout ça. Le site du projet a été fermé.

Sauf que… Le projet est open-source et depuis il a été dupliqué (à l’heure actuelle) plus de 1 800 fois, et le projet continue de fonctionner chez tout ceux qui l’ont installés.
Autrement dit : ce bon projet innovant continue de vivre et ne sera jamais arrêté.

Selon les auteurs du programme eux-mêmes : le succès extrêmement rapide du projet est dû à un manque : les gens veulent quelque chose de simple, de rapide et qui marche.
Peu importe le prix : tant que ça marche.

À tous les ayants droits à la con : vous n’arrêterez pas l’innovation. Vous ne faites peur à personne. Tant que l’offre légale ne sera pas plus simple à utiliser que l’offre illicite, vous n’aurez aucune chance d’arrêter le piratage.
Si vous voulez un conseil : commencez donc plutôt par sponsoriser les projets comme Popcorn-time qui font le boulot à votre place, au lieu de les attaquer et de rester dans votre modèle d’offres légales « PUR » merdique.