PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Oui, oui, Google, Facebook et les autres savaient, selon la NSA

jeudi 20 mars 2014 à 17:32
Ayé, la NSA a confirmé que les géants du net coopéraient avec l’agence de renseignement américaine, à votre insu.

Rien de nouveau jusque là.

Sauf qu’on se souviendra de ces entreprises qui avaient dénoncé au début (juste après que Snowden ait levé le voile sur Prism) dans de belles lettres qu’ils ne laisseraient personne toucher à vos données.
Bref, de beau tissus de mensonge, encore une fois.

Voilà voilà~

Oh, et en France, Orange fait la même chose avec les services d’espionnage britanniques.

Désolé les gars, on n’arrête pas l’innovation !

dimanche 16 mars 2014 à 12:50
Il y quelques semaines naquit le logiciel Popcorn-time.

Ce logiciel permet de regarder des films en VO, en streaming d’une façon simple, sans emmerdes, en HD quelque soit le système. En plus, utilisant le réseau P2P pour obtenir les vidéos, il n’engorge pas les réseaux, il fonctionne rapidement chez tous les FAI et cerise sur le gâteau, plus un film est demandé plus il sera chargé rapidement chez tous les utilisateurs (alors que Netflix, iTunes, Google Play et tous les autres font exactement le contraire : étant centralisé, sur ces plates-formes, plus un fichier est demandé plus le serveur sature et finit par planter).

Les majors n’ont évidemment pas aimé et ont décidé de faire interdire tout ça. Le site du projet a été fermé.

Sauf que… Le projet est open-source et depuis il a été dupliqué (à l’heure actuelle) plus de 1 800 fois, et le projet continue de fonctionner chez tout ceux qui l’ont installés.
Autrement dit : ce bon projet innovant continue de vivre et ne sera jamais arrêté.

Selon les auteurs du programme eux-mêmes : le succès extrêmement rapide du projet est dû à un manque : les gens veulent quelque chose de simple, de rapide et qui marche.
Peu importe le prix : tant que ça marche.

À tous les ayants droits à la con : vous n’arrêterez pas l’innovation. Vous ne faites peur à personne. Tant que l’offre légale ne sera pas plus simple à utiliser que l’offre illicite, vous n’aurez aucune chance d’arrêter le piratage.
Si vous voulez un conseil : commencez donc plutôt par sponsoriser les projets comme Popcorn-time qui font le boulot à votre place, au lieu de les attaquer et de rester dans votre modèle d’offres légales « PUR » merdique.

StartPage : le respect de la vie privée avec la pertinence de Google

lundi 10 mars 2014 à 00:07
Pas mal de monde utilise le moteur de recherche DuckDuckGo (DDG) en remplacement de Google pour son respect de la vie privée. Le problème souvent remonté alors, c’est le manque de pertinence des résultats, qui sont ceux de Bing. On finit alors par retourner sur Google pour avoir de meilleurs résultats de recherche, et on a plus perdu de temps qu’on en a gagné.

Alors pourquoi ne pas utiliser StartPage ?

Page d’accueil de StartPage
Ce moteur de recherche a la même optique que DuckDuckGo concernant le respect de la vie privée, mais utilise les résultats de Google et non ceux de Bing. Du coup, vous avez de bons résultats de recherche et la vie privée. Que vouloir de plus ?
De plus, StartPage est une entreprise implantée en Europe (aux Pays-Bas) et est certifiée par divers organismes indépendants comme respectant bien la vie privée depuis des années.

Concernant l’utilisation, vous avez la possibilité d’activer certaines options (safe-search, langue de recherche, taille de police…) : ceux-ci sont alors enregistrées dans un cookie, ou bien directement dans l’URL de recherche.

Dans les résultats, vous avez également la possibilité de cliquer sur un lien proxyfié :

lien proxyfié dans les résultats de StartPage
Ceci est assez pratique : les pages sont même accessibles en cas de censure par votre gouvernement, votre entreprise, votre école.

Après, StartPage n’est pas parfait : il manque par exemple les !bang qui font la force de DDG. Mais vous pouvez bien faire comme moi et continuer d’utiliser DDG pour les !bang et utiliser StartPage pour tout le reste. Ça me semble un très bon compromis : j’utilise alors un double !bang dans Firefox : il suffit de configurer le navigateur pour rechercher sur DDG avec « !ddg » puis de chercher par exemple « !ddg !lhv hadopi » (ce qui recherchera « hadopi » sur mon site, via mon !bang dans DDG).

Pour faire un !bang personnalisé dans Firefox (pour n’importe quel site avec un champ de recherche) : cliquez droit dans le champ de recherche et faites « ajouter un mot clé pour cette recherche », puis mettez votre mot !bang dans le champ « mot clé ». Il vous suffira alors d’utiliser ça pour recherche n’importe quel terme sur le site voulu :

ajouter un !bang à Firefox

Non, contrôler l’Internet ne changera rien à l’antisémitisme ambiant !

jeudi 6 mars 2014 à 15:21
Encore une fois, le gouvernement Français ne comprend rien à l’Internet. Sous prétexte qu’il y a des messages haineux sur les réseaux sociaux, il faut réguler le net. Voilà à peu prés où va le gouvernement.

Ceci est une grosse connerie.

Ils oublient un peut vite que l’Internet n’est pas juste un truc virtuel fait par des robots et des extra-terrestres. L’Internet est un média construit par des humains. S’il y a des messages racistes dessus, c’est parce que ce sont des gens qui sont assez cons pour les écrire sur internet et non dehors dans la rue (sentiment d’anonymat oblige).
L’Internet n’est que le reflet de la société et changer le reflet ne changera rien.

Je dirais même au contraire : les abrutis de racistes qui postent sur Internet le font parce qu’ils se croient anonymes. Les lois actuelles permettent déjà aux services de l’ordre d’aller les cueillir et de les traduire en justice (encore faudrait-il que ces services sachent allumer un PC, ce qui est loin d’être acquis).

Censurer l’Internet ne fera qu’aggraver les choses : les réseaux d’extrême-droite et néo-nazi encore plus sur des réseaux cachés « underground » et là les messages ne seront en effet plus visibles du tout, mais les réseaux de personnes eux prolifèreront d’autant plus.

Vouloir censurer l’Internet pour arrêter ce que les gens font dessus, c’est insensé. L’Internet n’y est pour rien du tout, ce sont les gens les responsables.

Mais on sait tous que le rêve de tout dirigeant est de voir s’éteindre tout ce qui permet à la masse populaire de communiquer, d’apprendre, de s’informer librement. Enfin, j’espère…

Mise à jour : +1 Mitsu

Pourquoi les sites des services publics sont-ils tous aussi pourris ?

mardi 4 mars 2014 à 14:09
Ffffuuuu, mais c’est pas possible à la fin !
Les sites des services publics (pas qu’en France, hein) ou des grosses entreprises de tous les jours (SNCF, la poste…) sont tous autant à la ramasse, bardés d’informations inutiles, avec des moteurs de recherches qui ne fonctionnent pas, un arrangement illogique des menus…

Comment on peut faire subir ça à ses clients, franchement ?
Ces sites sont inutilisables et ressemblent plus à des prospectus publicitaires qu’à autre chose (il manque plus qu’un « ne pas cliquer sur la voie publique » pour faire vrai).

Juste pour voir, voici ce que je ferais sur les sites de la Poste, de la SNCF et des services publics :


site de la poste
Non, je veux pas la Banque Postale, non je veux pas créer un site web ni découvrir votre application mobile ici ! Et si vous avez des liens à mettre, utilisez soit un menu, soit un pied de page pour les mettre dedans, ou créez un blog !
Quand je vais sur le site de la poste c’est 99% du temps pour suivre un colis ou calculer un tarif, ces deux fonctions sont certes présentes mais pas mises en valeur correctement : ces fonctions sont primaires, pas secondaires.


site de la SNCF
Niveau informations inutiles, c’est le top. Rien que voir le pied de page montre qu’ils ont tellement de pages qu’ils ne savent pas les organiser correctement. Autant faire une page « plan du site » et mettre le lien en bas.
On notera aussi tous les liens en double sur la page : deux onglets pour les avions, pour les hôtels… Ainsi que pour les promos.
Quand je vais sur le site de la SNCF, c’est pour voir les horaires et prix des trains (si possible dans la même page, bordel !), je m’en fiche des prix des billets d’avions ou du ski.


site des services publics
Le syndrome ici, c’est que le concepteur a voulu à tout prix remplir l’espace blanc avec des widgets de toutes les couleurs possibles, aussi peu intuitives qu’esthétiques.
L’autre problème, ce sont les informations en doubles. Pourquoi la partie centrale reprend exactement les liens du menu ? Si c’est pour y ajouter des liens plus précis, autant mettre un menu déroulant…

De plus, la partie de gauche est là aussi typique. Il y a autant de situations différentes que de gens sur Terre : 90% des gens ne trouveront pas exactement ce qu’ils cherchent. Un site internet comme ça ne remplacera jamais un humain à qui parler et lui expliquer la situation.

Ça ne sert à rien ce genre de liste, d’autant plus qu’il y a déjà un formulaire de recherche, qui devrait fonctionner par mots clés. Oui, je pense qu’un site aussi vaste que les services publiques devrait être un moteur de recherche, où on peut chercher des pages correspondant à ce qu’on veut ; pas une liste forcément incomplète de liens.

Si vous voulez un exemple de site web qui marche bien et qui est clair, prenez exemple sur ça :


C’est un moteur de recherche : il y a un champ de recherche et un bouton pour valider. L’utilisateur ne peut pas se tromper.


ÉDIT : pour éviter d’utiliser le site de la SNCF, vous pouvez passer par le site Capitaine-Train. Il est agréé par la SNCF pour vendre des billets, permet de chercher des trajets et des tarifs. Le tout sans pubs et sans emmerdes.