PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Pour le PDG de SACD, ouvrir un blog c’est être un pirate

lundi 1 septembre 2014 à 16:42
Pour Pascal Rogard (PDG de la SACD, un collectif d’ayants-droit), la neutralité du Net, c’est mal.
Pour lui, le problème c’est que : « chaque internaute peut devenir diffuseur et dès lors qu’il devient diffuseur, il porte atteinte naturellement aux droits de propriété intellectuelle ».

Et diffuser ses propres écrits, des fichiers personnels, des photos à soi et des documents en partage libre (licence CC), c’est de l’atteinte à ton copyreich, con@!#* ?

Ils m’énervent ces anti-libertaires qui veulent conserver le monopole de la propagande et du marché de temps de cerveau ! C’est pas croyable.

Ils ont pas encore compris que certaines personnes n’en ont rien à foutre du show-biz et préfèrent diffuser leur art librement ? Et que parallèlement certains diffuseurs (les blogs, quoi) sont bien content de ça car ils ont à disposition une banque d’œuvres pour agrémenter leur blog ou site web (mais aussi affiches, livres, films…) avec comme seule condition un petit coup de pub à l’artiste en retour ?

Y a vraiment des connards qui voudraient interdire le gratuit et toucher des taxes sur tout. Surtout sur les œuvres et le travail des autres.

Bientôt, refuser une puce dans le cou vous coûtera cher…

dimanche 31 août 2014 à 21:22
cochon tirelire santé Je vous laissez d’abord lire l’article de Walane La garantie d’une assurance maîtrisée au détriment de l’assuré : tout est dit concernant le début d’une ère où la vie privée devient un produit qu’il faut mieux vendre à ceux qui savent quoi en faire pour vous entuber.

Si avant les données personnelles se cantonnaient aux préférences de site web, aux produits consommés (boisson gazeuse préférée, ou marque de téléphone favorite) vendue à des publicitaires, maintenant ça va beaucoup plus loin. Trop loin selon moi.

Les applications pour smartphone, et les constructeurs de ces derniers captent votre rythme cardiaque, analysent les photos de votre bouffe ou comptent le nombre de pas que vous effectuez dans le but de vendre ces informations aux compagnies d’assurances, publicitaires, professionnels de la « santé ».

Si vous prenez trop de photos de hamburger, que votre téléphone ne bouge pas et que vous ne marchez jamais, la compagnie d’assurance déduira que votre régime de vie est malsain (bouffe mauvaise, assis toute la journée, etc.) et votre police assurance sera plus chère : assurer un client qui risque de faire un AVC dans 3 jours est plus risqué pour eux.

Voilà où on en est.
Ce n’est pas le futur. C’est le présent. Certains assureurs ont déjà des contrats comme ça.

Et tout ceux qui n’ont pas de smartphone ou de bracelets-mouchard voire bientôt de puce dans le cou payeront plus cher, tout simplement car votre silence envers les compagnies d’assurances sera perçu comme un « quelque chose à cacher » qui pourrait leur coûter cher, même si vous êtes en bonne santé.

Et vu que les assurances sont une escroquerie obligatoire, il y a fort à parier que beaucoup de monde va accepter de plein gré d’être espionné…

Mais c’est pour notre bien, notre santé. Paraît-il.

image

Non, non, non, une pompe à chaleur n’a pas un rendement sur-unitaire.

dimanche 31 août 2014 à 04:10
danger high tension logo
Combien de fois faudra t-il le dire : les machines à énergie surnuméraire c’est du charlatanisme (et les charlatans qui les présentent le savent très bien).

Le truc inévitable dans les débats après ça, c’est qu’il vient toujours la question des pompes à chaleur. En effet, on présente les pompes à chaleur comme une machine avec un rendement de 4 ; 5 voire de 10.
Cela est bien-sûr totalement faux. En physique, le rendement n’est jamais supérieur à l’unité. Il l’est sur la carte-bleu peut-être, mais pas en physique.

La grandeur que vous regardez là et qui est plus grand que 1, c’est le coefficient de performance de la pompe à chaleur. Ce nombre correspond à la réduction de la facture d’électricité.

La pompe à chaleur utilise un système mécanique de pompes et de compresseurs pour déplacer un fluide d’un endroit où se trouve de la chaleur (le sol de votre jardin) vers un endroit où on veut que cette chaleur soit (l’intérieur de votre salon). Pour qu’une pompe à chaleur fonctionne, il faut l’alimenter en électricité.
Le coefficient de performance, c’est le rapport entre la chaleur extraite du jardin et restituée à votre salon et de l’électricité que vous avez dû fournir pour effectuer cette extraction, autrement dit, ça informe sur la quantité d’électricité que vous avez économisé par rapport à chauffage électrique (la coefficient de performance d’un chauffage électrique est de 1).

Si le coefficient de performance est plus grand que 1, ça signifie juste qu’il est plus rentable d’un point de vu économique d’utiliser une pompe à chaleur que d’utiliser un radiateur électrique. C’est tout.

Il n’est pas question de production énergie, mais de transport de chaleur. La pompe à chaleur va chercher des calories (de la chaleur) dans le sol (il y en a toujours, même en hiver) et les déplacer dans votre maison au moyen d’un fluide que l’on va forcer à capter et libérer cette chaleur quand on veut. On ne produit pas d’énergie, on ne revend pas d’énergie à EDF, on ne gagne pas d’argent : on en dépense juste beaucoup moins car on prend la chaleur du sol (que personne n’utilise) pour l’utiliser dans la maison, et ce transport coûte moins cher qu’utiliser un chauffage électrique ou à gaz.

L’utilisation d’une pompe à chaleur ne vous permettra pas de vous passer d’une facture d’électricité (ou alors vous devez pédaler…). Elle réduit juste la dite facture.

Image de Paulina Clemente

[MAJ] Le Parisien qui se croit tout permis…

jeudi 28 août 2014 à 16:33
are you fucking kidding me Elles me font marrer les entreprises qui découvrent l’Internet. Elles ne comprennent pas que sur le Net tout le monde est un peu à égalité quand il s’agit de déposer un nom de domaine ou d’ouvrir un site, créer un blog et publier du contenu.

C’est le cas du journal « le Parisien », qui attaque le blog « theparisienne.fr » pour contrefaçon.

S’en suit évidemment un gros effet flamby contre le Parisien. Mais ça ne s’arrête pas là : le directeur du journal ment ouvertement pour se défendre (je cite Nikopik, lui-même d’ailleurs dans une affaire du genre) :


Et comme tu dis, les journaux et autres boîtes armées d’avocats n’ont même plus honte de raconter des conneries.

J’aimerais qu’ils se mettent dans la tête qu’on n’est plus à l’ère où la divulgation d’informations est réservée à une élite payée par l’état, mais que tout le monde peut le faire (et on ne s’en prive pas). Ils devraient aussi se mettre dans le crâne que tout ce qui est publié sur Internet y restera indéfiniment : les blogs sont recopiés partout à l’infini, la censure est impossible : il restera toujours quelque part une copie du document censuré (c’est l’effet Streisand, et plus la censure est féroce, plus le document visé sera divulgué). Enfin, sachez que les webmasters et les internautes ne sont pas abrutis (en partie parce qu’on lit sûrement moins vos feuilles de chou que la génération précédente, qui ne pouvait s’informer qu’avec les médias devenu désuet), et les prendre pour des cons se retournera forcément contre vous.

Ça me gave que certains gogos se croient tout permis, partout et tout le temps.

Mais tout ça n’arriverait pas s’ils ne prenaient pas comme marque un nom commun comme « le parisien ». Attaquer les gens parce qu’ils utilisent un nom commun, faut quand même pas être net.
C’est quoi la prochaine étape ? Attaquer la municipalité de Paris pour avoir un nom qui ressemble au journal ?


[MAJ] 30/08/14 : non content de causer droit-d’auteurs, le journal n’hésite pas à utiliser des photos de tout le monde sans rien demander. Pas de bol, la photo n’était pas libre de droits…

image du parisien avec la photo volée
Juste retour des choses, je trouve.

Mais la photo a depuis été changée… sûrement par une autre photo non libre de droits…

[MAJ] 16/11/14 : Finalement le journal arrête son action en justice.

En vrac août 2014

samedi 23 août 2014 à 13:14
chat assis sur un ordinateur portable Il se passe plein de choses, beaucoup de bordel dans le monde politique et social (comme d’hab en fait), donc voilà un petit récapitulatif.


Sinon les Connards Professionnels nous ont gratifié d’un excellent article sur les banques.

Image de Byron Chin