PROJET AUTOBLOG


le hollandais volant

Site original : le hollandais volant

⇐ retour index

Consulter les internautes pour chaque projet de loi ?

jeudi 21 avril 2016 à 18:12

Un député veut que les internautes soient consultés sur chaque projet de loi

C’est une bonne idée d’inclure les citoyens dans le processus parlementaires. Ça se fait d’ailleurs de plus en plus, même si c’est toujours très peu pour l’instant, et encore faut-il que les parlementaires eux-mêmes en tiennent vraiment compte. Car quand ils avaient lancé une consultation sur le libre dans l’administration, l’avis des internautes était absolument sans appel. Mais les élus ont balayé ça d’un revers de la main et ont tout ignoré.

Ensuite, je vois une autre chose.

Pourquoi vote-t-on pour des élus ? Parce qu’inclure chaque citoyen dans le processus de vote des lois était impensable en en 1789. Un référendum sur chaque texte est matériellement impossible : pas assez de papier, de temps, de personnes pour compter les voix… Bref, il était normal, technologiquement, de ne faire qu’un référendum ou vote tous les quelques ans.

Aujourd’hui, on a internet : on peut voter pour un texte en un mouvement de doigt et ça prend 2 secondes.

Et si les gens ont assez de temps pour envoyer 1, 2 ou 3 par SMS pour sauver un guignol de la télé-réalité alors il a assez de temps pour participer à la vie citoyenne et accomplir son devoir civique.
Si il n’a pas envie, c’est son problème, mais qu’il ne vienne pas râler ensuite, c’est tout.
S’il ne sait pas assez de choses pour participer en politique, c’est son problème aussi : dans l’ère de l’information, l’ignorance est un choix, premièrement. Et deuxièmement, on n’a pas besoin d’avoir bac+12 en politique pour savoir si un texte représente soit un avantage pour nous, ou si c’est au contraire un entubage bien profond. Et c’est justement ça la politique : choisir ce qui nous arrange le plus, selon nos idées et nos convictions et c’est la majorité qui aura le dernier mot.

Ce principe de vouloir faire voter tout le monde sur chaque projet de loi, chaque grand texte, c’est l’aboutissement d’internet afin de mettre en place une démocratie. La technologie de notre temps permet de faire participer tout le monde à la vie citoyenne. Ça n’était pas le cas par le passé, ça l’est aujourd’hui.

Il n’y a plus de raisons de rester en république alors qu’on pourrait être en démocratie.

Microsoft, si t’aimes l’open-source…

mercredi 20 avril 2016 à 20:09

L’UE ne veut pas mettre l’Open-Source en avant pour le format des données « officielles » à destination de tous (dont les citoyens).

L’Europe avait déjà par le passé imposé un format plus ou moins ouvert, au moins gratuit et sans restrictions, avant de faire quelques pas en arrière (notamment sur la définition d’un format « ouvert » qui n’a pas arrêté de changer) pour décider qu’un format de données suffisant soit qu’il fasse partie des recommandations « FRAND », c’est à dire en gros « pas trop cher ». Oui, c’est très vague et loin du gratuit.

On est loin de l’Open-Data, n’est-ce pas ?
Et ça limite l’accès aux données aux seules personnes capables de débourser quelques euros pour pouvoir acheter un logiciel et un système d’exploitation spécifique, ou un droit d’accès au fichier concerné.

Maintenant je m’adresse à Microsoft : Microsoft, toi qui depuis quelques temps déclare ton « amour » au logiciel libre, à l’open-source, au gratuit et à la transparence, alors que tu as toujours méprisé ça par le passé, c’est le moment d’ouvrir ta gueule et de dénoncer cette décision de l’Europe.

Mais je pense que tu ne feras pas ça.
Un format fermé et payant c’est ton modèle. Et si désormais Windows 10 est « gratuit », ton nouveau modèle économique n’est ce pas — justement — des applications à prix accessible sur ton Windows Store ?

1000 articles

samedi 16 avril 2016 à 23:10

Juste un petit mot pour dire que ce blog totalise avec celui-ci 1000 articles. C’est énorme.

Le site vient également de passer le cap des 7 années d’activités (soit un article tous les 2,6 jours en moyenne), et ça aussi c’est énorme. Pour moi, mais aussi en soi, sur le web : je ne compte plus le nombre de blogs naître, mourir ou être laissé à l’abandon entre temps…

1000 articles c’est aussi 15 690 commentaires, dont la très vaste majorité constructifs, dans un français correct et apportant un gros plus aux articles et au site tout entier. Merci beaucoup pour ça.

Si vous me suivez sur le blog, sachez que ce site regroupe également des dizaines de pages « tutoriels » (dont certaines sont cachées :P) ; une trentaine d’outils gratuits en ligne ; et aussi une section de 15 186 liens partagés au fil du web assortis de mes commentaires.

L’ensemble, depuis le début, totalise plus de 75 000 000 de pages vues, ce qui est là également beaucoup plus que ce que j’aurais jamais pu imaginer en mettant le site en ligne le tout premier jour.
Pour un blog personnel où un internaute lambda ne fait que réagir à l’actu et partager quelques astuces, je trouve ça considérable également, mais je ne saurais dire pourquoi ou comment c’est arrivé ni ce que ça me fait : c’est gratifiant, touchant, effrayant… tout ça à la fois.

En ce qui concerne l’avenir, je ne compte pas changer mes habitudes : je continuerai à poster des choses, de façon irrégulière et au gré de mon humeur, donnant mon avis, qu’il plaise ou non, sur l’actualité et le monde.

Je ne sais pas trop quoi dire de plus, donc je m’en tiendrai à ça.
Quoi qu’il en soit, encore une fois, merci à vous tous :D

Non, ce n’est pas une menace ça, ça s’appelle la démocratie !

vendredi 15 avril 2016 à 17:04
Les prochaines élections sont dans 1 an. Nous nous souviendrons de leur vote en 2017
Les anti-loi El Khomri menacent les députés PS de ne pas voter pour eux en 2017

(via)

Juste : non, ce n’est pas une « menace » ça.
C’est simplement la démocratie (ou la république, plutôt).

Les députés et politiques sont là pour représenter la volonté populaire. Pas celui des porte-feuilles en costard.

« Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute », vous vous souvenez ? Nous, citoyens avons plus de pouvoir qu’on ne le pense : les « élus » ne sont à leur place que grâce à nous.

Il n’y a pas besoin de s’indigner de la façon de faire de Travail.lol : c’est juste le processus de vote, dans son principe le plus simple, le plus basique.

Bon, après il faut transformer la république en démocratie, et ça ce n’est pas totalement gagné tant on a laissé le pouvoir à ceux qui le voulaient, mais il y a des idées et même de sérieuses initiatives.

À propos du compteur Linky, ses 0,1 V/m et le problème de la vie privée

mardi 5 avril 2016 à 20:23

compteur électrique
« Le compteur Linky émet 0.1 V/m, soit 800 fois moins qu’un grille-pain » (via)

Je n’ai jamais compris pourquoi tout le monde s’inquiète soudainement du champ électrique autour d’un compteur Linky (les nouveaux compteurs connectés et « intelligents » d’EDF). Non, franchement, je ne vois pas : le danger de ces trucs n’est franchement pas dans le champ électrique émis par un compteur.

C’est de la désinformation totale que de dire que ça constitue un danger. Il ne me semblerait pas étonnant que cette désinformation soit lancée par ceux qui veulent imposer ces compteurs de force, histoire de décrédibiliser tout ceux qui sont contres, même pour les autres raisons. Car oui, ces compteurs promettent d’être de la bonne merde ! C’est juste que ça n’est pour la raison du champ électrique.

Les compteurs Linky sont bien plus dangereux sur d’autres points :

Ce dernier point ne vous semble pas important ? Attendez-voir.
Déjà, sachez que chaque appareil électrique consomme une tension et une intensité propre, avec un dephasage propre, et selon des cycles très distincs : un lave-linge a ainsi une « signature » électrique différente d’un frigo ou d’un four à micro-ondes.

Du coup, l'opérateur réseau sait exactement quand vous allumez un four. En fait, il savent quand vous vous levez le matin (alumage de la lumière, du chauffage, du grille-pain, de la cafetière). Ils savent quand vous rentrez, qui reste chez vous, combien vous êtes…

Vous vous dites que c’est mal, mais globalement vous vous en foutez ? Attendez-voir… Bis.

Vous vous en foutez toujours là ?
Et avec la centralisation de toutes les informations, soyez 100 % sûr qu’on y arrivera ! Les banques sont déjà contraintes de communiquer bien trop d’informations au fisc, et ce dernier donne déjà tout aux autres services.

Oui, j’admets : dans mes exemples, ça permet de choper les fraudeurs. Ok. Même si la fraude aux aides sociales est une goutte d’eau devant l’océan d’évasion fiscale des riches qui pondent les lois, on ne peut pas leur reprocher d'essayer de réduire la fraude comme ça.

Donc voici deux autres cas de figure :

Tout ça c’est une question de vie privée : elle vaut de l’or pour tout le monde. Ne laissez personne vous la prendre, même contre de l’argent (assurance moins cher si vous les laissez vous moucharder votre voiture ou votre téléphone, par exemple) !

Voilà les vrais problèmes du Linky : la vie privée !

pilone électrique
Pour en revenir au champ électrique : le « 0,1 V/m » c’est la différence de potentiel électrique dans l’air.
Un conducteur électrique que l’on met sous tension émet autour de lui un champ électrique. Ce champ est d’autant plus intense que la tension dans le fil est haute.

Sur un fil électrique d’EDF, celui qui relie votre maison au réseau, ou le quartier au réseau, c’est généralement du 220 V et du 20 000 V respectivement dans le câble. C’est peu : le champ électrique (qu’on mesure en V/m) émis autour du câble est suffisamment bas pour ne pas inquiéter les oiseaux qui se posent dessus sans aucun problème.

En revanche, les lignes HT-B (haute tension B, anciennement THT) des pylônes électriques sont à des tensions de 400 000 V (parfois même 800 000 V ou 1 200 000 V sur de très longues distances).

Ces tensions sont si élevées qu’entre deux points de l’air autour du câble la différence de potentiel est suffisante pour être mortelle avant même de toucher le fil, et ceci même avec un isolant (20 cm de verre, par exemple) entre le câble et vous. La différence de potentiel se trouve vraiment dans l’air.

C’est pour ça qu’on ne voit jamais d’oiseaux posés sur des fils électriques de lignes de pylônes électriques : ils sentent le champ électrique à plusieurs mètres et fuient.

Enfin, pour l’anecdote : l’entretient de ces lignes HT-B se font sans couper le courant, en hélicoptère (vidéo).
L’opérateur est dans une combinaison métallisée histoire d’uniformiser le potentiel électrique autour de lui. Même si l’hélicoptère est isolé, il doit se mettre au même potentiel que le câble avant l’intervention.

Le potentiel électrique n’est pas un danger : c’est la différence de potentiel (la tension) qui l’est.

Et pour un compteur Linky, une différence de potentiel de 0,1 V/m, ce n’est rien.

MISE À JOUR : comme c’est étrange, ils font une loi qui pourraient permettre :

[aux administrations] d’obtenir des “informations complémentaires” auprès des entreprises délivrant l'eau, l'électricité, le gaz et des fournisseurs d’accès. Ces opérateurs privés auraient bien entendu l’obligation de répondre aux demandes de ces agents.

(source)

image et image