PROJET AUTOBLOG


L'Étudiant libre

Site original : L'Étudiant libre

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

Note de lecture : Pourquoi les enfants ne savent pas utiliser un ordinateur et la vie privée

samedi 7 septembre 2013 à 11:45
J'ai lu récemment deux bons articles. L'un est une traduction Les gamins ne savent pas utiliser les ordinateurs… Voici pourquoi ca devrait vous inquiéter et l'autre une conférence, Vie Privée en 2013 : Pourquoi. Quand. Comment. par Werner Koch, l'inventeur du GnuPG (technologie de chiffrement). Je conçois que ces articles sont longs. C'est pour cela que je vais essayer de les résumés voir de les vulgariser.

Les gamins ne savent pas utiliser les ordinateurs… Voici pourquoi ca devrait vous inquiéter


La plupart des parents pensent que leurs enfants vont avoir de très bonnes notes en informatique à l'école, car il sont souvent sur l'ordinateur. Malheureusement, la plupart des jeunes y sont pour Facebook et Youtube (ou Copain d'avant et Dailymotion, hein, on est pas exclusif). Malheureusement, peu savent réellement comment "marche un ordinateur" et connaitre la "science informatique" (pas l'utilisation des logiciels, mais la théorie, le fonctionnement technique d'Internet par exemple).
Savoir utiliser des outils, comme Word, LibreOffice, Twitter, n'est pas faire de l'informatique. Si on vous demande que signifie HTTPS, installer un système d'exploitation ou changer une RAM, vous me regarderez avec des yeux écarlates. Comme si je vous parlais chinois.
Vous n'avez pas les bons réflexes. Par exemple, vous cliquez sur OK, sans lire le message. Vos mots de passe sont du genre AZERTY123, vous quittez la pièce en laissant votre compte allumée ou éteignez à la sauvage vos ordinateurs… Bref, un tas de mauvais réflexes, qui se révèlent parfois dangereux soit pour le matériel (vous l'abimez) soit pour votre vie privée.
Cela vient de plusieurs endroits.
CC-BY barretthall

Les parents qui ont trop été "papa-poules". Ils ont installés le matériel, vous a configuré l'ordinateur, en cas de virus, l'a désinfecté. Et vous a pas appris à vous débrouiller.
La faute vient aussi de l'école, en prenant des enseignants ne connaissant pas le domaine. Aussi, au Royaume-Uni (et en France), Microsoft ayant le monopole le gouvernement c'est tourné vers eux. Microsoft a permis aux personnes à utiliser LEURS produits (donc conflits d'intérêt).
Aussi, la configuration du réseau aussi est à blâmé. En bridant l’utilisation (quelques sites et quelques applications) on à réduit le "champs des possibilités".
La faute aussi aux systèmes d'exploitations "trop facile", empêchant de bidouiller et en cas de problèmes, remonter les manches.
La faute aussi aux smartphones avec leurs stores (régulés) et l'impossibilité de bidouiller la machine (fichiers systèmes cachés).
Malheureusement cette illettrisme informatique pose des problèmes. Dans un monde devenu hautement technologique, du travail au loisir, en passant par la sociabilisation, à l'utilisation pour la banque, on peut permettre à des criminels à des vols d'identités, de données et d'argents. Les ordinateurs sont maintenant surveillé par le gouvernement, les agents de renseignements…

Il n'y a pas d'avions, juste des ordinateurs qui volent. Il n'y a pas de voitures, juste des ordinateurs dans lesquels on s'assied. Il n'y a pas d'aides auditives, juste des ordinateurs que nous mettons dans nos oreilles.

Cory Doctorow

Vie Privée en 2013 : Pourquoi. Quand. Comment


Pourquoi


Nous sommes des êtres humains avec une identité propre et non des machines. Chacun de nous est différent. On a tous un libre arbitre et donc nous avons le choix de divulguer quels informations nous concernant.
Une autre raison que vous devez contrôler vos données et non un état/organisation/entreprise, c'est pour éviter la dérive vers un état policier.
Une autre raison, économique, c'est que le mode confidentiel marche mieux pour les négociations.
Un autre point, c'est le droit à l'oublie. On devrait oublier vos actions faites adolescents et qu'il n'y a pas de répercutions dans votre vie après. Par exemple, imaginons que vous soyez militants dans une association et que plus tard, le fait d'avoir été dans cette association peut-être compromettant. Ou que vous dites faire partie d'une certaine minorité et l'histoire nous a montré qu'un moment données, certaines soit moins tolérés. C'est devenu comme les tatouages : quelque chose d'irréversible.
Pourquoi alors ce problème ?
Avant, pour communiquer, on cachetait les lettres, on envoyaient des signaux de fumées. On savait que ça pouvait être intercepter. Maintenant, Internet est devenu une boite "magique", on se demande comment les personnes peuvent intercepter et trafiquer, et on c'est désintéressé de la sécurité.
Lors de la conception d'Internet, on a pas pensé que ça allait devenir un phénomène de masse. On a donc pas intégré la sécurité, car on jugeait pas qu'on allait l'attaquer.
Internet permet de communiquer à bas coup. Par la structure même d'internet (décentralisé), les entreprises jusqu'à là contrôlait les conversations (France Télécom avec le Minitel, le télégraphe et donc ayant un certain monopole) ne pouvait plus et voyait leur chiffre d'affaire baisser.
En voyant, lors de la bulle d'Internet, qu'on pouvait se faire facilement faire de l'argent avec, ils ont décidés d'essayer de reproduire le modèle centralisé pour la publicité ciblée. Ils ont donc déployés de nombreux stratagèmes (portails comme AOL…)
Les utilisateurs n’aperçoivent pas le système décentralisé. Pour accéder à wikipédia par exemple, il tape "wikipédia" dans le moteur de recherche au lieu d'y accéder directement. Ou tape carrément l'adresse du site dans le moteur de recherche.
En recoupant les informations, on peut avoir du marketing ciblé : on peut vous faire payer plus cher un produit, comme un billet d'avion, car vous vous y intéressé !
Un autre problème est la surveillance étatique. Il est difficile pour les états d'avoir des informations sur les citoyens, mais si facile pour les entreprises. Il suffit donc de leur demander, avec le Patriot ACT, PRISM et Tempora. En Allemagne, après la seconde guerre mondiale, on a essayé de séparer la police des renseignements secrets… Pour éviter de recréer certains problèmes. Malheureusement ces efforts s'évaporent.
CC-BY jaqian

Quand (les atteintes ont lieu)


Dans les interactions. Par exemple, en postant tel ou tel photo de soirée, on peut vous refuser un poste plus tard.
Dans les courriels. En effet, avec l'utilisation du webmail, le fournisseur peut voir quelle message vous lisez et quand.
Dans la recherche. Certains moteurs de recherches "fiches" les utilisateurs selon leurs gouts pour mieux centrer leur choix. C'est plus quelque chose de fiable, mais fait sur mesure et donc un résultat biaisé et non objectif.
Dans les salons de chat (clavardage, pas le félin !)
Sur les réseaux sociaux : Tout le monde poste des informations personnels. Voudrait-on crier ces mêmes informations sur la place publique ? Profite-il aux amis ou à une société privée ? Je compare souvent ça à un agent de la STASI dans son salon.
Pourtant, il est clairement dit dans les conditions d'utilisations qu'ils peuvent réutiliser les données et qu'ils violent votre vie privée. Terms of Service: Didn't Read dot org (Conditions d'utilisation : pas lues point org) résume de manière ludique les conditions d'utilisation. Une bonne question à se poser est : pourquoi ils offrent gratuitement ce service ? Une entreprise doit gagner de l'argent, donc avoir un revenu quelque part.
Par contre, ils ne vous disent pas qu'ils donnent les données à la NSA, et aux autres agences de renseignement, via les projets comme Échelon. Ils le font tous. Téléphone, courriels, tout passe !
CC-BY fibonacciblue

Comment se protéger


Si vous êtes victime d'une attaque visée, vous pourrez pas vous en sortir. Même si vous êtes parano et vous faites le nécessaire, vous serez déjà dans le piège. Mais vous pouvez protéger le contenu (comme une enveloppe sert à protéger le contenu de la lettre).
Vous pouvez utiliser un moteur de recherche respectant la vie privée : DuckDuckGo. Naviguer sur les sites en activant le httpS (S comme secure, sécurité). Éviter l'informatique dans les nuages (dans le cloud) à moins que cela soit sur votre serveur ou un serveur de confiance (pas une entreprise).
Pensez à chiffrer (GnuPG) vos courriels qui évitera une attaque par l'homme du milieu.
Pour vos logiciels, essayer de télécharger sur le site officiel. Et essayez d'utiliser un client mail en logiciel (Thunderbird) et pas un webmail (il insiste lors de la conférence).
Vous pouvez aussi Clôturer votre compte Facebook.
On vit dans un monde sous surveillance. On peut pas le nier. Quand vous recevez un courriel sensible de la banque, de l'administration, demandez qu'il soit chiffrer. Sinon, imprimez votre réponse et envoyer le par courrier postal. C'est plus long, mais plus sécurisé.
Je vous invite aussi à relire vos classiques.
Qwerty

Dirigeants de la Syrie !

mardi 3 septembre 2013 à 10:51
Dirigeants de la Syrie ! Pourquoi opprimez vous votre peuple ? Pourquoi cette lutte infernale ? Pour une puissance éphémère et vaine !
Vous opprimez votre peuple. Vous ne le représentez pas. Vous n'êtes pas digne d'eux.
Méritent-ils cela ? Non. Pourquoi alors vous battez vous ? Vous êtes aveuglés par les voiles de l'ignorance. Vous prêchez la haine, alors que votre Foi parle d'amour. Vous semez la discorde, alors que votre Foi vous apprend l'unité. Vous vous dites se battre pour Elle, mais elle ne vous a pas demandez cela. Si vous l'aurez écoutez, et si vous l'aurez compris, vous feriez des actes purs et bons ! Alors, pourquoi donc continuez vous à vos actes impurs et mauvais ?
Car en vérité, vous vous battez contre votre propre frère. Vous vous battez contre votre propre famille ! Rien de plus malheureux comme malédiction !
Laissez votre peuple tranquille. Il est innocent. Vous essayez qu'il se montent les uns contre les autres, vous essayez d'affirmer votre vision. Mais ils ne veulent que la paix. Pas la guerre. Aucun esprit sain ne voudrait la guerre !
Cette guerre intestine n'a que trop durée ! Arrêtez-vous ! Essayez de pardonner votre prochain ! Car cette lutte de pouvoir, d'influence ne servira à rien. Vous êtes mortel. Que reste-ils des somptueux châteaux des rois d'antan ? Rien. Leurs pouvoirs se sont écroulés, tel un château de carte  ! Que reste-il de l'Empire Perse, lui qui était si vaste ? Rien. Que reste-il de l'Empire de Genhis Khan ? Un souvenir périssable ! de Sumer et Akkad ? La plupart l'ont oubliez jusqu'au nom ! Alors, pourquoi battez vous, déployez tant d'efforts pour une entreprise vaine ? Poussière, tu retournera à la poussière. Et à votre dernier souffle, il ne restera plus rien.
Q.

Joyeuse rentrée

mardi 3 septembre 2013 à 10:33
Il fait beau, on se croit encore en vacances. Malheureusement, il faut reprendre le chemin de l'école, retrouver ses amis, parler de ce qu'on a fait pendant les vacances, et retrouver le rythme scolaire.
Assister à un ethnocentrisme en cours de philosophie (que diable, pourquoi que des auteurs occidentaux ‽ La philosophie orientale, extrême-orientale, africaine ou aborigène n'a rien à envier, et présente d'autres points de vues !), des cours de mathématiques dont notre compréhension est similaire devant un code sourcé pompé sur le web : on sait que ça marche, mais pas comment !
Mais aussi des queues interminables pour le self. Allez, ça nous entrainera pour pôle emploi !
Et tant de connaissances qu'on aurait pu apprendre en auto-dictat. Pendant les vacances, je n'ai pas arrêté d'apprendre
Allez courage ! Et pour ceux qui passent le Bac, comme dit si bien Correct-er, c'est la phase terminale du cancer, après, on enlève la tumeur !
N'oubliez pas de souffler et de profiter de la beauté de la vie, de la nature et ne restez pas noyé dans un système morose et sclérosé !
Allez, bonne rentrée !
Assiak, Correct-er, Qwerty

[mémo] Quelques logiciels que j'utilise

vendredi 30 août 2013 à 08:29
J'utilise de nombreux logiciels. Voici donc une page essayant de faire l'inventaire, au moins pour les garder en mémoire.

Internet


J'utilise, depuis toujours, le navigateur internet Firefox. Avec, j'utilise les modules suivants :

Pour chatter et en guise de client mail, j'utilise thunderbird avec l'addon egnimail pour pouvoir chiffrer les communications.

Bureautique


Pour tout ce qui est traitement de texte et tableur, LibreOffice, le descendant d'OpenOffice.org (on va faire simple dans les explications, OK ?). Sinon, plus anecdotiquement, j'utilise LaTeX avec Miktex pour compiler !
Pour lire les PDF, sumatraPDF.

Multimédia


Pour lire les vidéos, l’excellent VLC. Pour la musique assistée par ordinateur, Audacity. Et bientôt Openshot pour le montage vidéo !
J'utilise le logiciel Musescore Pour créer et éditer des partitions.

Graphisme


Pour la plupart des retouches, GIMP. Pour le dessin vectoriel, Inkscape.

Développement et réseau


Pour éditer les fichiers, Notepad++. En logiciel serveur sur ma machine (pour tester mes scripts) WAMP. Pour envoyer sur le serveur, j'utilise le client FTP Filezilla.

Autres utilitaires


Pour compresser mes données, j'utilise IZarc.
Pour "nettoyer" mon PC, CCleaner. Et en guise d'anti-virus, Avast.
Toujours dans le domaine de la sécurité, j'utilise GPG4Win pour gérer mes clés GPG (pour chiffrer mes courriels, pour l'instant, je n'ai qu'un correspondant qui l'utilise (et encore, c'est des hello world). Coucou Vinm !)

Cloud


En logiciel dans les nuages, DropCenter pour stocker, Leed pour lire mes flux RSS, Shaarli pour sauvegarder mes liens.
J'ai dû en oublier, mais j'éditerai s'ils reviennent.
Qwerty

Deux ans !

vendredi 23 août 2013 à 08:00
Il y a 2 ans (si long et si rapide à la fois. Une preuve que le temps est quantique !), j' (Qwerty) avais eu comme idée de créer un journal local. Un journal racontant les nouvelles locales, mené par des jeunes. J'avais tout d'abord pensé à des amis habitant près de chez moi (des amis de collège). Ils ont refusé. Plus tard, j'ai pris cela comme une bénédiction.
Je lança donc une proposition (sur Facebook) à plusieurs personnes. Deux personnes m'ont répondu favorables : Assiak et Correct-er.
Et là, ce fut une bénédiction. J'entretenais (et j'entretiens toujours !) avec eux une amitié sincère et profonde, ce genre d'amitié, que, plusieurs années après, quand on se retrouve, on a une étrange sensation qu'on ne s'est quitté que la veille.
Malgré les distances physiques, on reste proche, par internet et la magie de l'esprit d'amitié. Je crois que cela a aidé à instaurer une relation de confiance totale, ce qui, avouons-le, assez pratique pour un projet comme ça.
Ce qui débuta comme un petit blog modeste (et au design, disons clairement, ignoble), et aux articles, qui après recul, me parait d'une futilité et à l'écriture hasardeuse. Ce genre d'articles que j'abhorre maintenant. J'avais même parfois un peu honte de ce site, tel un enfant monstrueux qu'on cachait au fond d'un placard (je ne sais pas si j'avais exactement cette sensation à l'époque. En tout cas, je ne parlais que sur Internet et sous pseudonyme). Depuis une année, j'ose un peu plus parler de ce projet avec mes amis au lycée !
Premier design
L'un des premiers design du site (amélioration du tout premier). Des premiers quelques mois à juin 2013

Ce site a été pour moi un outil pour affiner mon argumentaire et mon style d'écriture. Il m'a forcé à écrire toujours mieux, à essayer de faire quelque chose d'intéressant. Le progrès d'écriture s'est fait en parallèle avec les exercices d'essais en français. L'un comme l'autre m'ont apporté beaucoup.
Le site a beaucoup évolué, tant sur la forme que sur le fond. Sur la forme, grâce à un changement de design, et je remercie Vinm au passage pour son excellent travail là-dessus. D'ailleurs, vous avez vu ? On a un nouveau logo, tout neuf pour l'anniversaire, en vectoriel (utilise les vecteurs des maths) pour permettre d'agrandir sans pixeliser !
Retouche graphique
Après un bon coup de peinture !

Sur le fond aussi. Quand on voit les premiers articles, qui était un peu une sorte compilation de « ce qu'on trouvait le mieux sur le net), des vidéos et des articles reprenant l'actualité scientifique, on dérive tout doucement, mais sûrement, à des réflexions  et une diversification des sujets abordés. Est-ce bien ? Est-ce mal ? Je ne sais pas. En tout cas, j'aime bien.
Le site se base sur le Réseau, sur Internet, le World Wild Web, bref, sur un média où la production est à faible coût par rapport à sa diffusion (si on compare aux radios, journaux  et encore plus à la télé!). Sans ça, il n'aurait pas pût exister. Tout le monde peut s'exprimer  et c'est en ça que je considère comme un média démocratique. Un réseau qu'une certaine tranche de la population veut froisser, malmener, battre, taillader, blesser, meurtrir, poignarder, pourrir, torturer, violenter, affliger, défigurer, persécuter et enfin martyriser (plutôt mourir que d'être pourri). Que cela soit pour l'argent (business is business, on veut vendre à tout pris nos babioles, avec des DRM à tout va  abrutir la population, quitte à tout détruire des valeurs initiales d'ouverture, de partage…) ou par peur (on le bride, le musèle, comme un chien méchant pouvant vous mordre). C'est pour ça qu'il faut le protéger. Je compare souvent Internet aux radios pirates. Une liberté en équilibre, comme un funambule.
Internet est donc un vaste territoire, une région, un pays et sur lequel les blogs sont des maisons (hmm, très Heroic fantasy tout ça!). Que j'aime me balader de blogs en blogs  et découvrir de nouvelles maisons, sentir de nouveaux parfums, voir de nouvelles couleurs, goûter à de nouveaux plats  et me balader dans les environs !
Islande
Crédit Irankfou licence CC-by-sa

Avoir un blog, contrairement aux réseaux sociaux, donne une certaine indépendance ! On n'est pas contraint par la censure  et dans notre domaine, on est prince et non serf !
Chasse de lapin
"Comment on peut tirer les lièvres" (Livre de chasse, Musée national du Moyen Âge) Crédit dalbera licence CC-by

Pour cela, la présence sur les réseaux sociaux se sont décrus. Depuis que j'ai quitté Facebook no-man's-land. Pour le (feu) identi.ca, on n'a pas pût faire grand-chose, il a disparu pour devenir pump.io, nous laissant sur la touche. Et j'ai supprimé, dans l'indifférence générale, il y a un mois, du compte Youtube. On concentre donc tous nos efforts sur le blog  et puis je dirai zut, utilisons le RSS, c'est une technologie interopérable !
En parlant d'ouverture, on essaie d'utiliser un maximum de technologies libres/Open source (j'ai quelques problèmes avec la « philosophie du libre », qui, paradoxalement, nous contrait). Seule ombre au tableau, on utilise MySQL au lieu de MariaDB (malgré ma pression sur mon hébergeur). Même la police d'écriture (DejaVuSans) est une police libre !

Concernant l'avenir, qui est incertain, on voit l'apparition, depuis quelques temps déjà, de notre laboratoire : On teste des solutions anti-censure, relais d'informations… avec une volonté à contribuer à Internet, après tout ce qu'il a contribué pour nous !
On souhaite aussi essayer de faire quelque chose de plus « interactif ». Non pas ce terme marketeux qui veut dire pleins de pop-up pour aimer notre page sur le site au bandeau bleu, mais quelque chose de vraiment sympathique, pour essayer de rendre le site plus agréable, tout en restant conforme à nos valeurs (simplicité, respect des lecteurs…). Si vous avez des idées, n'hésitez pas à nous les proposer !
Concernant ce blog, comme dit notre ami Ploum, c'est un blog payant. Non pas avec de l'argent, ou du bitcoin (et je suis assez opposé à cette forme de monnaie), mais avec des encouragements, des commentaires, des critiques, des suggestions, de belles photos si vous en avez, des recettes de cuisine (on est gourmands), des anecdotes… Bref, l'esprit de camaraderie.
Pour finir, on voudrait organiser une sorte de « concours ». Aucun lot à gagner, par contre. Il suffit d'utiliser votre moyen d'expression de votre choix (musique, peinture, photos, sculpture… voir même créer une page web si cela vous chante), montrant ce que veut la jeunesse, ce que VOUS voulez pour l'avenir.
Sur-ce, espérons que ce site durera encore (au moins) une année de plus !
Assiak, Correct-er et Qwerty
PS : Je voudrais remercier nos lecteurs de passage, les réguliers et un grand merci à notre hébergeur DZVoice pour nous héberger gratuitement et être aussi réactif en cas de problème ! Merci aux personnes qui relaient aussi les articles, cela fait chaud au cœur. Et merci à ceux qui développe aux outils du laboratoire !
PPS : D'ailleurs, l'anniversaire, c'est le 23, quand on a eu l'idée du site ou le 26, lors du premier article ?
PPPS : Ça me fait doucement rire les personnes qui disent "tiens, j’investis 2000€ dans un site". Nous, du bricolage, de la débrouille, et avec deux bouts de ficelles, on arrive à faire des miracles !
Error happened! 0 - Undefined variable: xml In: /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php:77 http://blog.m0le.net/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/?43 #0 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(77): exception_error_handler(8, 'Undefined varia...', '/mnt/nfs/home/b...', 77, Array) #1 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(368): VroumVroum_Feed_Exception::getXMLErrorsAsString(Array) #2 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(932): VroumVroum_Blog->update() #3 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/index.php(1): require_once('/mnt/nfs/home/b...') #4 {main}