PROJET AUTOBLOG


L'Étudiant libre

Site original : L'Étudiant libre

⇐ retour index

Mise à jour

Mise à jour de la base de données, veuillez patienter...

La publicité sur le site ?

dimanche 16 mars 2014 à 12:42

Je voulais tenter l’expérience. Certains vont dire que j’ai vendu mon âme au diable, passé du côté obscur de la force. D’autres vont sûrement me boycotter. D’autres me critiquer. D’autres me féliciter.
J’ai décidé de mettre de la publicité sur le site. Moi, le hérault anti-pub, qui change de camps, c’est scandaleux.
Je souhaitais présenter mes arguments. Mais avant tout de chose, pourquoi gagner de l’argent ? Pour remercier mon hébergeur pour son travail énorme. Pour encourager des artistes faisant avancer l’art libre. Bref, faire lancer une nouvelle économie. Et puis, surtout, voir si ça marche vraiment.
Tout d’abord, contrairement à certains, l’expérience bitcoin fut un échec. J’ai mis en dessous de chaque article la possibilité de faire un don. Au bout de plusieurs mois, rien, j’ai décidé d’abandonner, à moins que des personnes se manifestent dans les commentaires.

picture
L’effet adblock plus ! par n0thing

Certains vont dire que les publicités nous pistent : C’est vrai pour de nombreux cas, et c’est pour cela que j’ai décidé de choisir pour un publicitaire nous pistant pas, pandad.eu.
D’autres vont me rétorquer que cela va influencer sur la ligne éditoriale, nous forçant à nous autocensurer. Cela n’est pas le cas. Nous privilégierons notre liberté de parole à celle de la rente que nous offre la publicité. Quitte à perdre cet argent gagné.
Certains diront que la pub c’est envahissant. Un petit carré de 250 × 250 dans le menu, c’est discret, personne ne remarquera. Pas de popup, de sons ou autres. Juste des images et du texte, qui ne sortiront pas de leur cadre, sage comme des images. Et par soucis de transparence, je dois vous dire que c’est une pub au clic (mais ce n’est pas un encouragement au clic, hein, c’est INTERDIT, FORBIDDEN, VERBOTEN de le faire, cliquer uniquement si ça vous intéresse)
Je crois qu’en plus, il existe un système de parrainage sur ce publicitaire, en cliquant sur mon lien plus haut et en vous inscrivant, vous serrez mon filleul.
Voilà, c’est plus de l’expérimentation qu’autre chose. Si vous avez d’autres idées de financements originaux et respectant les utilisateurs, je suis preneur !

Comment utiliser de manière accessible les fonts-icons en CSS ?

lundi 10 mars 2014 à 11:40

Il est d’usage dans le web–design, comme sur ce (modeste) site, d’utiliser des fonts-icons.
Mais qu’est-ce les fonts-icons ? C’est des polices de caractères, comme on utilise couramment sur le traitement de texte. Mais au lieu d’avoir des lettres et des chiffres, on a des symboles. Par exemple, le symbole du flux RSS ou les logos des réseaux sociaux. C’est très pratique. En effet, on peut, très simplement, revoir la couleur, la taille, l’ombre de l’icône sans pour autant refaire une image. Le site Fontello.com regroupe de nombreuses polices.
Mais cela rend le site inaccessible à une partie de la population. En effet, certains, malvoyants, utilisent des lecteurs d’écrans. Et la machine ne pourra pas d’écrire ce qu’il voit, alors que nous, voyant savons de quoi il en est. Par exemple, comment savoir que cette icône représente le symbole de déconnexion ? C’est très gênant. C’est pour cela, pour leur faciliter la vie qu’a été écrit des règles d’accessibilités. Citons par exemple le fameux WCAG 2,0. Des outils existent pour savoir si votre site est accessible, comme Wave. Cette accessibilité est tellement importante que le gouvernement européen a décidé de le rendre obligatoire sur tout les sites de services publics (et il y a du travail, je vous dis. Rien que sur le site de ma commune, il y a 52 erreurs et 37 alertes).
Revenons à nous moutons.
On va user d’une stratégie toute simple. On va mettre un texte que l’on va cacher. C’est aussi bête que ça ! C’est très pratique par exemple dans les cas des liens, pour pas qu’ils ne soient vide !
Par exemple, vous avez le code suivant, affichant une icône RSS :

<span class="icon-rss"></span>

On va rajouter un texte décrivant l’icône, dans un span que l’on va cacher :

<span class="icon-rss"><span class="hidden">Flux RSS/de dépêches</span></span>

et puis, à l’aide du CSS, on va cacher ce texte :

hidden {clip: rect(0 0 0 0);overflow: hidden;position: absolute;height: 1px;width: 1px;}

Cette astuce est toute simple.
Néanmoins, elle sauve les bébés phoques ! Alors, utilisez là pour faire un web meilleure !

Non à « uploader »

lundi 3 mars 2014 à 16:03

En informatique, il y a de nombreux anglicismes. L’un d’eux est « uploader ». Il est moche. Je préfère l’équivalent québecois : « téléverser ». Voici mon raisonnement.
Télé vient du grec τῆλε, signifiant à distance. « Télé- » suivi d’un nom. Par exemple, télévision est l’image à distance ; téléphone est le son à distance ; télécommande est la commande à distance ; télégraphe est l’écriture à distance.
Communément, il est d’usage, lorsqu’on parle d’envoyer d’un ordinateur distant vers un ordinateur local de parler de téléchargement. On charge, on transmet, à la manière d’une voiture auquel on charge des babioles, des informations vers l’intérieur. On importe donc ses données.
Lorsqu’on parle d’exporter des fichiers, donc d’un ordinateur local vers un ordinateur distant, il y a pas vraiment de mots. On parle de téléversement (proposé par Office québécois de la langue française). Télé, à distance. Versement, on verse vers l’extérieur quelque chose. On verse par exemple un pot dans un autre. Certains utilise l’anglicisme « uploader ». Je trouve moche à l’oreille. On ne voit pas tout de suite de quoi on parle (pour les non anglophones. Chargement en haut ?) ? De plus, ceux utilisant le terme « downloader », au lieu de télécharger, ne se font pas comprendre. Quitte à utiliser une terminologie, autant le faire en entier. Vous utilisez « uploader » ? Alors, dans un souci de cohérence, utilisez « downloader » pour que ça reste logique. La langue française est simple. Pour les termes scientifiques en tout cas. C’est juste la combinaison d’un préfixe et d’un radical grec. Le cytoquelque chose est en rapport avec les cellules. Téléquelque chose en rapport avec la communication longue distance. C’est aussi simple que cela.
Je ne suis pas contre l’utilisation de mots techniques anglais. Mais dans ce cas, il ne faut pas les franciser. Utilisons le terme « upload » au lieu « uploadement » ou « uploader ».
Il y a un manque de mot pour définir le sens. Up/Down. Pourquoi pas téléexchargement et téléinchargement ? In/ex, comment en latin. Intérieur/Extérieur ?
Je ne suis pas pour traduire tous les mots. Néanmoins, et je suis peut-être poétique, j’ai tendance à choisir le plus joli.
Après tout, on dit bien numérique en lieu et place de digital. Une langue est ce qui formate une pensée. De plus, un texte élégant, avec de jolis mots, est plus agréable à lire.
Pour plus d’informations :


L’aliénation de la technologie

mardi 25 février 2014 à 18:18

Tout à l’heure, en lisant mes flux, je fus consterné.
Consterné par plusieurs choses, qui me fait perdre foi en l’humanité, et a fortiori en ce qui concerne les technologies.
Tout d’abord, la loi sur la géolocalisation policière a été adopté (http://www.numerama.com/magazine/28555-la-loi-de-geolocalisation-policiere-est-adoptee.html). Génial. Maintenant, on est touche fiché, grâce au cheval de troie de la de la criminalité, on peut surveiller quiconque. Ne croyez pas que cela ne va s’arrêter aux criminels : la tentation est forte de surveiller tous. Pour l’instant, on est « sauvé », grâce à la démocratie. Néanmoins, qui nous dit si, dans quelques années, disons 2017, on fiche une certaine catégorie de la population parce qu’ils ne pensent pas comme nous, ou n’ont pas les mêmes origines. La technologie donne des pouvoirs énormes, mais aussi de grandes responsabilités, et des limites qu’on est peut-être en train de transgresser.
Un autre problème fut la récente nouvelle de Mozilla de sortir des téléphones à 25 $ (http://mozillazine-fr.org/mozilla-cree-encore-la-surprise-avec-un-smartphone-a-25-dollars/). Certes, c’est génial, ça fait connaître firefox OS. Mais à quel prix ? Des personnes exploitées pour construire les machines, du matériel bas de gamme, donc polluant l’environnement (les déchets électroniques sont peu recyclés). Nous sommes loin des valeurs humanitaires que défend Mozilla. Je trouve tout simplement dommage. À quel prix devrait-on défendre une prétendue liberté au détriment d’une autre ?
Le monde de la technologie est devenu insensé.

L’aliénation de la technologie

mardi 25 février 2014 à 18:18
Tout à l’heure, en lisant mes flux, je fus consterné.
Consterné par plusieurs choses, qui me fait perdre foi en l’humanité, et a fortiori en ce qui concerne les technologies.
Tout d’abord, la loi sur la géolocalisation policière a été adopté (http://www.numerama.com/magazine/28555-la-loi-de-geolocalisation-policiere-est-adoptee.html). Génial. Maintenant, on est touche fiché, grâce au cheval de troie de la de la criminalité, on peut surveiller quiconque. Ne croyez pas que cela ne va s’arrêter aux criminels : la tentation est forte de surveiller tous. Pour l’instant, on est « sauvé », grâce à la démocratie. Néanmoins, qui nous dit si, dans quelques années, disons 2017, on fiche une certaine catégorie de la population parce qu’ils ne pensent pas comme nous, ou n’ont pas les mêmes origines. La technologie donne des pouvoirs énormes, mais aussi de grandes responsabilités, et des limites qu’on est peut-être en train de transgresser.
Un autre problème fut la récente nouvelle de Mozilla de sortir des téléphones à 25$ (http://mozillazine-fr.org/mozilla-cree-encore-la-surprise-avec-un-smartphone-a-25-dollars/). Certes, c’est génial, ça fait connaître firefox OS. Mais à quel prix ? Des personnes exploitées pour construire les machines, du matériel bas de gamme, donc polluant l’environnement (les déchets électroniques sont peu recyclés). Nous sommes loin des valeurs humanitaires que défend Mozilla. Je trouve tout simplement dommage. À quel prix devrait-on défendre une prétendue liberté au détriment d’une autre ?
Le monde de la technologie est devenu insensé.
Error happened! 0 - Undefined variable: xml In: /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php:77 http://blog.m0le.net/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/?23 #0 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(77): exception_error_handler(8, 'Undefined varia...', '/mnt/nfs/home/b...', 77, Array) #1 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(368): VroumVroum_Feed_Exception::getXMLErrorsAsString(Array) #2 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/autoblog.php(932): VroumVroum_Blog->update() #3 /mnt/nfs/home/blog/streisand.me/autoblogs/etudiantlibrefrnf_425d845a63579f45ea903a2ee6a549351d2fb27e/index.php(1): require_once('/mnt/nfs/home/b...') #4 {main}